La Chine aurait-elle dû accepter l'aide internationale plus tôt?

SEISME DU SICHUAN L'armée est présente en nombre, mais le défaut d'organisation est patent... Le reportage de notre envoyée spéciale.

— 

Des cris, de plus en plus faibles, s'élevaient encore vendredi des bâtiments et des écoles en ruines dans le Sichuan, guidant les sauveteurs à la recherche des derniers survivants du séisme dont le bilan devrait se chiffrer en dizaines de milliers de morts.
Des cris, de plus en plus faibles, s'élevaient encore vendredi des bâtiments et des écoles en ruines dans le Sichuan, guidant les sauveteurs à la recherche des derniers survivants du séisme dont le bilan devrait se chiffrer en dizaines de milliers de morts. — Mark Ralston AFP

Retourner à l’article