Emmanuel Macron mobilise les grands patrons pour les jeunes des quartiers

PRESIDENCE Le président avait invité à l’Elysée des grands patrons français…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • infotek

    Si souvent le poing levé ou menaçant....
    Une frustration de cours de récré peut-être.
    Une entreprise est une personne morale qui vit grâce à ses employés, mais qui peut mourir aussi en cas de sur-charge.
    L'industrie n'a certes pas attendu Macron pour recruter quand elle a besoin.
    Pour l'apprentissage on n'a pas besoin de réinventer la roue. D'autres comme la Suisse ou l'Allemagne en connaissent déjà un rayon.
    Alors envoyons là-bas un chargé de mission aussi, bien armé. Il n'y a pas de honte à revenir avec le plein de bonnes pratiques pêchées chez nos voisins

  • kipushi

    M Macron , quand on est fils ou fille d’ouvrier habitant en Lozere ou dans le Cantal ,on n’a pas non plus de réseau et encore moins d'aides sociales que les jeunes desbanlieues qui beneficient de nombreuses aides d’associations et de subventions , C’estvrai que dans les. coins pommés de France , il faut travailler pour survivre .

  • Alain7878

    Il y a du travail pour les personnes à bas niveau de qualification dont les jeunes des quartiers, mais le coût de leur travail est + élevé que leur valeur ajoutée ou du chiffre d'affaire qu'ils peuvent rapporter.C'est donc un problème de coût pour l'employeur, qui peut être régler soit en baissant le SMIC, soit en subventionnant l'employeur, soit encore par l'impôt négatif.La société s'y retrouverait peut-être dans un certain sens car l'inemployabilité se reproduit hélas de génération en génération.Quant au manque de motivation, la conditionnalité des prestations sociales est la seule solution...je vous laisse imaginer les réactions de la gôôôôcchhheu !!!!! encore une déferlante hahaha

  • YAKACAUSER

    Quand on voit l'échec cuisant subit par hollande dans ses embauches de "jeunes" des banlieues : absentéisme, mauvaise volonté , vols , on se demande ...........Et en même temps , les enfants des bons contribuables , ils sont au chômage ??

  • canardsauvage

    a votre avis va t'on faire un apprentissage a 1000 euros mensuel quand on gagne cela par jour a faire le gué dans les zones de deals

  • paceman

    Et pourquoi pas les jeunes de la campagne au chômage aussi ! Ah oui ils ne cassent rien et ne font pas parler d’eux

    • Didine883c

      Tout à fait, ça fait 50 ans que les gouvernements successifs les ignorent et qu'ils ont appris à se démerder tout seuls, alors pourquoi les aider ? ça me déglingue de voir que c'est toujours les mêmes qui sont aidés ! les mêmes, qui, à 80%, n'en ont en plus rien à f...

  • Alain7878

    Tant que l'opposition ne sera que dans la posture, les recettes éculées et que l'on verra comme le nez au milieu du visage parce qu'ils ne croient pas une seconde à ce qu'ils racontent, cela ne fonctionnera pas. Ils n'arrivent pas à convaincre parce qu'ils ne sont pas crédibles. Le poncif ( la tarte à la crème aussi)sur la politique "néolibérale" devient vraiment lassant. Si l'opposition n'a rien d'autres à dire, elle ne sortira pas de l'ornière embourbée dans sa certitude démagogique.

  • Alain7878

    Il faut réduire les dépenses publiques pour sortir du déficit structurel que connait la France depuis 40 ans : environ 60 milliards de dépenses excédant les recettes chaque année. Et même en additionnant CICE, réforme ISF, flat tax ... vous n'y arrivez pas mais, par contre, vous perdez des outils d'encouragement à l'entreprenariat. Si vous connaissez d'autres méthodes que la création d'entreprises pour réduire le chômage, dites le vite.

    • aubagne

      Alain7878: l offre et la demande. Peu importe les créations . Des postes non pourvus existent encore ...Quand à la dette, pas demain la veille du remboursement, et l Europe fronce le sourcil...

  • caustik

    Mieux vaut être grand patron et riche que pauvre et malade, inchangé.

    • Alain7878

      Votre pensée n'est-elle pas un peu sommaire? Je suppose que, comme tous les adeptes d'une "vraie gauche", vous pensez qu'il n'y a pas de problème de production de richesses mais seulement de redistribution. C'est le mantra de la Gauche: "tant qu'il y a des inégalités, c'est la preuve qu'il y a des richesses à redistribuer". Cette singulière mentalité communistoïde, qui persiste en France envers et contre tout, et qui étonne tant ailleurs, est une totale ignorance des mécanismes économiques.

    • ctencorepossible

      Alain nous vante ces magnifiques mécanismes économiques qui consiste à créer des bulles spéculatives qui en explosant provoquent des crises, souvent locales et régulièrement mondiales.
      Quant à la redistribution, les chiffres parlent d'eux-mêmes. Jamais l'accaparement des richesses produites par une minorité n'a été tel qu'actuellement.

    • ctencorepossible

      Alain nous vante ces magnifiques mécanismes économiques qui consiste à créer des bulles spéculatives qui en explosant provoquent des crises, souvent locales et régulièrement mondiales.
      Quant à la redistribution, les chiffres parlent d'eux-mêmes. Jamais l'accaparement des richesses produites par une minorité n'a été tel qu'actuellement.

      Publié le19/07/18 à 11h39

  • OkramLeGrandPatriote

    Les jeunes des quartiers travaillent déjà, se lever pour aller à la Caf c’est du boulot...

    • Alain7878

      Ridicule ces demandes d'un "virage social" pour un pays déjà quasi communiste, avec des dettes abyssales, des impôts et des charges sociales les plus élevés de l'OCDE. Macron était un ministre de Hollande dois je vous le rappeler? Il est globalement de centre gauche. Il faudrait surtout des mesures libérales pour augmenter la richesse nationale... on peut rêver.

  • marredesidiots

    La discrimination ça marche dans les deux sens.....

    • aubagne

      marredesidiots: pas comme le bisness. Certains patrons du batiment, prêt a embaucher….des migrants….

    • piapot

      Non un seul sens depuis 1980 et ça se voit bien !

  • kekidi

    A part son discours une fois de plus, il va s'en laver les mains et ce sera aux autres de faire le boulot!! il n'est pas fatigué de raconter tout et n'importe quoi, nous nous le sommes!

  • canardsauvage

    de la discrimination on favorise les jeunes de banlieu pour les autres rien un peu raciste ce genre de parole j'espere que des plaintes seront déposées

  • canardsauvage

    on cajole son futur electorat

  • Darna

    La blague, les grandes entreprises qui "s'engagent"...
    Pas la première, ni la dernière fois que l'on entends cela...

  • PHP44

    Et les jeunes des zones rurales ? rien pour eux

    • aubagne

      PHP44: ils respirent déjà bien à la campagne, et c est un trésor…!!!! je blague.

  • dgedg1bann

    macron démission.

  • Darkops

    Déjà faudrait commencer par ne pas brûler les bibliothèques, écoles, crèches et agences pôle Emploi dans les quartiers, après on reparlera de ce que peuvent faire les patrons pour ces populations... En fait on ne vois ici que de la grosse arnaque démago...

    • Darna

      C'est vrai que si quelques personnes brûlent ta bibliothèque, bah c'est ta faute, t'as qu'à pas vivre là.
      Le fait que toi, tu n'aies rien fait, on s'en fout, t'as qu'à pas être banlieusard...

  • hochmah

    Après avoir demander aux propriétaires immobilier de diminuer le loyer suite à la réduction des APL, c'est aux grands patrons qu'il souhaite voir faire preuve d'altruisme lol.
    Ils sont tellement altruiste les ultra riche que depuis la suppression de la taxe sur les dividendes les dons aux associations à diminuer de moitié...

    • aubagne

      hochmah: nous restons quand meme les champions de la générosité avec 7 milliards de dons. Reste à savoir surtout à quoi et qui, ils servent. Pour une Ferrari et des costards à 4000 euros….??

  • BIGOUDEN35

    Les grands patron qui ont déjà reçus 40 milliards de cadeaux ????

    • aubagne

      BIGOUDEN35: si tous les patrons prennent la fuite, plus beaucoup de salariés. Imposés à 57% , pas de miracle.

  • Alain7878

    Alors , ridicule ces demandes d'un "virage social" pour un pays déjà quasi communiste, avec des dettes abyssales, des impôts et des charges sociales les plus élevés de l'OCDE. Il faudrait surtout des mesures hyper-libérales pour augmenter la richesse nationale... on n'y est pas !!

  • Alain7878

    Un peu sommaire la pensée des Gôôochistes ci-dessous non ? Je suppose que, comme tous les adeptes d'une "vraie gauche", vous pensez qu'il n'y a pas de problème de production de richesses mais seulement de redistribution. C'est le mantra de la Gauche: "tant qu'il y a des inégalités, c'est la preuve qu'il y a des richesses à redistribuer". Cette singulière mentalité communistoïde, qui persiste en France envers et contre tout, et qui étonne tant ailleurs, est une totale ignorance des mécanismes économiques....Les cours de rattrapage devraient être obligatoires pour certains

    • Anta2

      Certes. Mais on sait également que de trop fortes inégalités ce n'est pas bon pour l'économie non plus.
      Qu'un médecin, un ouvrier et un oisif n'aient pas les mêmes revenus, c'est normal et souhaitable (sinon comment donner envie aux gens de faire des études, ou même tout simplement de travailler...).
      Mais un ratio de 20 ou 30 ça serait déjà pas mal. A 150 il est trop élevé.
      Encore que quand on regarde le coefficient de GINI de la France, on est plutôt moins inégalitaires que les autres pays de l'OCDE.

    • Alain7878

      Ce n'est pas Macron qui fait peur, mais la réalité. Depuis 50 ans que les Français sont des assistés de l’État-providence, voici enfin le réveil qui sonne !! Cela fait 50 ans que la France prend du retard sur le reste du monde développé (Merci Mitterrand et Hollande) et se traînaille dans des idéologies surannées. Aujourd'hui, la fête est finie. Sans l'Europe, la France disparaît et l'Europe a compris que le social-étatisme est une impasse délétère. Il faudrait donc cesser le Macron bashing systématique et comprendre que Macron est libéral : ni socialo-gauchiste, ni conservato-bourgeois. Les Français doivent réapprendre à travailler plus et à consommer moins. Un pauvre, ce n'est pas quelqu'un qui ne gagne pas assez, c'est quelqu'un qui dépense trop.
      Fini le temps des confusions entre utopie et idéal. Finies les promesses que l'on sait impossibles à réaliser, mais qui sont l'alibi pour ne rien faire. Le temps « des gens » avec du discernement est venu...heureusement !

    • ctencorepossible

      Du travail et un vrai salaire qui permet d'en vivre. C'est trop demander ?

    • Alain7878

      Il y a du travail pour les personnes à bas niveau de qualification, mais le coût de leur travail est + élevé que leur valeur ajoutée ou du chiffre d'affaire qu'ils peuvent rapporter.C'est un problème de coût pour l'employeur, qui peut être régler soit en baissant le SMIC, soit en subventionnant l'employeur, soit encore par l'impôt négatif.La société s'y retrouverait peut-être dans un certain sens car l'inemployabilité se reproduit hélas de génération en génération.Quant au manque de motivation, la conditionnalité des prestations sociales est la seule solution...je vous laisse imaginer les réactions de la gôôôôcchhheu !

    • aubagne

      Alain7878: Un pauvre , ce n est pas quelqu un qui ne gagne pas assez, mais quelqu un qui dépense trop. Vous oubliez aussi d écrire qu à 57% de prélèvements, c est un état qui se sucre pas mal…!!

  • jano 02

    les grands Patrons avec les jeunes du quartier ,il nous prend pour des cons et tout content ...

  • Tzpwcr

    Mais les jeunes des quartiers ont déjà du boulot ! dealers, observateurs, intermédiaires, revendeurs.... Ils sont auto entrepreneurs et n'ont pas besoin de patrons !

  • caustik

    çà ne risque pas de passer en leur faisant ce bras d'honneur public. Serviteur,

  • mmm12345

    Pourquoi aider les quartiers et non la campagne. Ces jeunes ne sont pas intéressés par le travail...dès qu'ils ont fait leur période d'essai ...ils ne sont plus la...ce sont les lézards.

  • sulpice

    les voyous des quartiers ne veulent pas travailler

    • aubagne

      Sulpice: risible le paiement mensuel d un salarié a coté de leur salaire, net d impots..

  • richy

    Les grands patrons comme les petits patrons embauchent les gens travailleurs et compétent,
    Pas d’autres commentaires

  • cathare31

    Déduction: si tu n'habites pas dans une banlieue, dans un quartier, tu n'as droit à rien. Si on n'appelle pas ça de la discrimination , comment ça s'appelle?
    Pour info, je suis pas contre, en revanche, nos enfants ont aussi des difficultés dans les campagnes, dans les petites villes. Il faudrait peut-être les aider eux aussi, il est temps d'arrêter ce favoritisme déplacée .

    • Didine883c

      +1000

  • chicon

    d'abord "dégager" cette minorité délinquante des banlieues qui démoli tous commerces et toute vie correcte dans ces quartiers. Combien sont condamnés ? les condamnations sont elles suivies ? N'a t on pas peur de provoquer des émeutes ? La loi est la loi et elle s'applique autant pour la jeune délinquance que pour les autres....ensuite les transports.....ensuite arrêter de "dégager" les personnes sans diplômes ou âgées (+ de 50 ans qualification ou non on ne trouve rien (sauf à l'étranger)). Bref, lorsqu'on sera plus intelligent au niveau social et recrutement les choses changeront.

  • Chargement en cours…

Retourner à l’article