Agen: Un syndicat agricole demande un prix minimum pour les fruits et légumes importés

AGRICULTURE Ce lundi, la Confédération Paysanne a lancé une campagne nationale en faveur de l'instauration d'un « prix minimum d'entrée » sur le marché français pour les fruits et légumes...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • MmePouille

    En premier aucun produit ne répondant pas aux normes françaises devraient être commercialisé sur notre territoire.
    Deuxièmement la production locale devrait être développée ou une taxe au kilomètre parcouru devrait être mise en place.
    Ensuite cesser le gaspillage et vendre au prix coûtant les fruits et légumes en limite de consommation.

  • choupette2004

    POUR Ma part, je vais au cueillette, donc, mes salades,je les choisis... Mais c'est vrai que les prix ont augmené, mais je fais le maximum, pour manger 5 fruits et légumes par jour

  • Ymfonrire

    Ils me font rire les agriculteurs Vous avez acheté une salade récemment? Vous n'avez pas remarqué quelle étaient la moitié de taille que par le passé récent et que l'on paie le même prix voir plus cher. Ils nous parlent sans cesse que les grandes surface leur prennent toutes leurs marges mais quand vous allez directement dans leur exploitation vous payez aussi cher voir plus cher que dans les grandes surface alors qu'il n'y a aucun intermédiaire.

  • Albertov

    Pas contre, mais c'est pas dans les plans du libre-échange ou plutôt de la doctrine ultralibérale (courant de pensée extrémiste et totalitaire).

Retourner à l’article