Pourquoi le calendrier scolaire 2019-2020 énerve les parents et les profs

EDUCATION Le calendrier scolaire 2019-2020 sera discuté jeudi devant le Conseil de l'éducation...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • gaiemapa

    Juste un rappel historique quand même : les instit et profs ne sont pas payés en juillet août. leur salaire de 10 mois a fini par être lissé sur 12 mois mais la base c'est bien 10. c'est bien pour ça que dans les années 50, 60 et même 70 les colo, plages "Mickey" etc... pullulaient de profs, car il leur fallait un salaire pendant deux mois.

  • effort

    Ça ne va jamais pour ces gens là deux mois de vacances estivales et des difficultés pour placer une ou deux semaines quels ramiers ces nouveaux enseignants

  • mococo31

    Tilt! (La chaleur peut rendre le cerveau lent ... lol) Rassurez-moi : ce sont bien de vrais profs qui ont fait passer les oraux de rattrapage du Bac cette semaine? Ou pas? Ohlala, c'est compliqué, tout ça!

  • casetti

    parents d'élèves et enseignants arrêtaient de vous plaindre car comment ce fait il que l'on soit a la traîne dans le classement Pisa alors que les enfants du primaire et du secondaire au Danemark et en Italie vont 200jours a l'école ,en Allemagne c'est entre 188 et 208 suivant les Landers ,la Finlande 190 jours mais en France on est trop fort les enfants du primaire 144 et le secondaire 178 jours en plus j'aime la remarque pour la rentrée du 30 aout ou les pauvres enseignants qui viennent de passer 2 mois en congés ne peuvent pas passer une dernière avec leur famille et nous qui ne sommes pas dans l'éducation comment on fait bande de nantis

  • gaiemapa

    j'adore les éminents "chronobiologistes" français qui font passer leurs collègues hollandais, allemands ... pour des billes, tellement pas bons que vraiment ils laissent leur pays donner seulement une semaine de vacances au printemps par exemple, ou faire bosser les enfants 5 jours par semaine, le scandale! Non mais franchement, d'où ils sortent? quand on voit le niveau en langue de ces pays là et dès la primaire ...

    • pomlnb

      En France, le planning des vacances n'est pas fixé par les chronobiologistes, mais par les syndicats, les lobbys du tourisme et pour la convenance des parents.

    • gaiemapa

      Relisez l'article pomlnb. Je donne mon avis sur son contenu pas sur une généralité. Mais même là encore vous vous tromperiez. Je peux vous assurer que lors du re-passage aux 4.5 sur 5 jours avec mercredi ou samedi matin comme choix possible, des rapports ou autres études de chronobiologistes français ont été utilisés par l'éduc nat et même certaines municipalités pour "justifier" leur choix entre ces deux jours.

  • hetiare1

    KEVNER
    On voit bien que vous avez eu de gros problèmes de scolarité...
    Autant de fautes d’orthographes en si peu de mots !!!!
    Quant au sens de la phrase, moi yen a pas comprendre...
    Courage.

  • Usager974

    Après le fond de solidarité pour ces tire au flanc de la SNCF, il faut envisager un fond de solidarité pour ces bras cassés pleurnichard d'enseignants qui redoutent de travailler 11 semaines d'affilée et qui redoutent que cela augmente l'absentéisme. Non mais, vous rendez-vous compte de l'énormité de vos propos ?
    A quand une loi qui permettra de virer n'importe quel fonctionnaire en cas de manquement comme dans n'importe quelle entreprise privée ?

  • mococo31

    Il n'y a pas que des 'enseignants' qui dépendent des vacances scolaires. Il y a aussi tous les métiers qui tournent autour de l'Education Nationale. Il y a aussi les infirmiers, les secrétaires, les cuisiniers, les agents d'entretien, qui ont, comme tous les salariés, une semaine de 35 heures, avec les soirées et les weekends disponibles.

  • Joejoe

    Finalement ce qu’il faut comprendre de cet article c’est :
    - Travailler demande des efforts. Dingue !
    - Ça peut fatiguer. Encore pire !
    - Ce qui compte dans la gestion du calendrier scolaire c’est le confort des parents pour faire des ponts, celui des profs pour rester en vacances plus longtemps et permettre aux familles décomposées d’organiser leurs congés. Et l’instruction dans tout ça, ça ne compte pas ? Et bien non apparement.
    Peut être que si on se concentrait sur ce qu’il faut faire pour que nos enfants apprennent bien ça serait plus simple et correct. Au lieu de ça l’Etat, non content de lobotomiser nos enfants avec des théories parfois fumeuses, il leur apprend que les congés, les ponts, le confort à la maison, sont plus importants que l’apprentissage des savoirs et compétences.
    C’est sûr qu’à ce rythme là notre économie française est mal barrée.

  • JDAV

    PascalCH: j'aime bien le ILS. Oui, on râle parce que on est en droit de le faire vu le niveau d'études exigé aujourd'hui.

    • PascalCH

      JDAV : perso bac + 5, formateur pro d'adultes => 35 heures de face à face par semaine, 5 semaines de CP et 2 ponts par ans, bref, un boulot de salarié lambda, ma plus grande satisfaction, voir rentrer en formation des "gens qui ne sont rien" et les retrouver un an plus tard avec un vrai travail !

  • JDAV

    Rappelons que, si la dernière période est si longue, c'est la faute aux stations de sports d'hiver qui ont exigé (et obtenu) que les vacances de printemps n'empiètent pas sur le mois de mai.
    Réduire les grandes vacances, pourquoi pas, j'attends de voir la réaction des professionnels du tourisme.
    J'ajoute mes 3 suggestions pour nos ministres (ils changent tellement souvent):
    - augmenter les salaires ( moi j'ai également gelé mes efforts, il n'y a pas de raison).
    -mettre une pointeuse dans les établissements (si je quitte l'école après 35h, les parents devront s'organiser le vendredi).
    - Ne pas céder, suivre les recommandations de la FCPE par exemple (7/8 semaines de classe suivies de 2 semaines de congés et 2 zones de vacances au lieu de 3).
    Franchement, là je suis tranquille, aucune de ces propositions n'aboutira car ça dérange visiblement.
    -

  • lebonsauvage

    @mococo31 vous avez des mauvais souvenirs de l’école ? Ou du concours ? Il faut réessayer !
    Pourquoi j’ai changé ?
    Deux hernies discales même si le niveau de difficulté n’est pas comparable. Le btp est plus physique. Ça n’est pas la même fatigue ,
    La plupart de ceux qui critique le métier d’enseignant ne connaissent pas le métier !
    Pour vous imaginez! Vous multipliez vos ados que vous avez chez vous, pour arriver à une trentaine par classe .
    Attention vous ne les avez que 4 h le soir. Nous c’est 8h. Sachant que nous on ne peut pas les envoyer dans leur chambre quand on en a marre !
    Et croyez moi qu’on supporte plus facilement ses propres gamins que ceux des autres.
    Non mais franchement faites le faites le concours je vous dis en ce moment ils recrutent.
    J’y pense si vous vous battez pour diminuer les vacances des profs ça n’est pas pour vous débarrasser de vos gamins quand même !!! Non je n’y crois pas !!! J’y pense c’est possible puisque moi si je me souviens bien , quand j’étais gamin j’avais encore 15 jours de vacances en septembre!

    • mococo31

      Vous auriez pu faire un autre métier moins fatigant pour les hernies discales. Avec un emploi adapté. Que vous auriez vraiment aimé. Parce que ce doit être dur d'avoir des élèves en charge quand on ne les supporte pas.

  • lebonsauvage

    Quelle époque ! Au lieux de vous battre pour qu’on est moins battez vous pour avoir autant!
    L’ennemi n’est pas le même mais ca tire vers le haut !

  • saintrowthree

    We don't need no education, we don't need no thought control, no dark sarcasms in the classroom, teacher leave 'em kids alone, HEY TEACHER leave 'em kids alone, all in all it's just another brick in the wall, all in all it's just another brick in the wall (wroooong, do it again...)

  • guizmo2

    chaque année, c'est pareil...

  • Flofine

    Je trouve quand même triste tous ces commentaires jaloux qui veulent absolument réduire les vacances des profs. Actuellement, c'est un boulot tellement fantastique que les postes dans les matières les plus importantes, maths et français notamment, ne sont plus pourvus depuis des années. On met des contractuels à tour de bras, et si certains sont excellents, c'est loin d'être le cas de tous, et les élèves en pâtissent.
    Si toutes ces vacances vous font tant envie, les vannes des concours sont grandes ouvertes. Mais il vous faudra assumer aussi la mutation en ile de france, et bien d'autres joyeusetés, en plus du temps de travail à la maison. Effectivement, si on aime son travail, prépare ses cours chez sois est un plaisir, mais un plaisir qui demande du temps et de l'investissement. Et puis il y a les copies a corriger aussi, et ça n'a rien d'une partie de plaisir. sans compter les consignes officielles qui changent sans arrêt et empêche de travailler de manière efficace. En 10 ans d'enseignement, j'en suis déjà à 3 séries de compétences différentes à valider dans ma matière. Autant dire qu'on a à peine le temps de maitriser la dernière lubie du ministère qu'il nous la change pour en mettre une autre.

    Cependant, à titre personnel, je raccourcirai bien le calendrier scolaire des collégiens d'une semaine pour allonger celui des profs en collège d'une semaine. Cela laisserai 2 ou 3 jours en début d'année pour vraiment bien préparer la rentrée entre professeurs et en fin d'année, les conseils de classes du dernier trimestre, le brevet, les réunions de fin d'année seraient tous après le départ des élèves et cela éviterait de finir les 3 dernières semaines de l'année avec 4 élèves par classe à faire de la garderie pour que les parents soient tranquilles à la maison.

    • pomlnb

      Le problème, c'est qu'on fait le calendrier pour les parents, pour les profs, pour les patrons, pour les professionnels du tourisme... Et les gamins, au final, on s'en fout un peu ! Comparez à l'Allemagne par exemple, qui a un rythme scolaire bien plus soutenable.
      De plus, le rythme devrait être adapté à l'âge. Je vois avec mon gamin de 4 ans, c'est catastrophique. 2 semaines de vacances, c'est trop long, le rythme est difficile à reprendre. Et 6 semaines de cours, c'est aussi trop long, il y a la fatigue qui s'accumule. Quand à 2 mois l'été, à cet âge, c'est une éternité ! On oublie tout.
      Il faudrait mieux un rythme de 3 semaines de cours - 1 semaines de congé et un mois à tout casser l'été, ça serait bien plus soutenable en maternelle voire en primaire.
      Pour les plus grands, 2-6, c'est pas mal, mais les vacances d'été sont trop longues - surtout que la plupart les passent en centre de loisir et donc ne se reposent de toute façon pas vraiment et ne passe pas de temps en famille pour autant.

    • gardiendechiards

      C’est justement faire la préparation de la sortie et de la rentrée 1/2 semaines avant la rentrée des élèves , mais non je pars en Grèce avec le camping car 2mois

  • mococo31

    Plutôt que de fantasmer sur les 'enseignants' (aux métiers en fait très divers), il vaut mieux passer les concours ou postuler pour un emploi dans les métiers qui tournent autour sans la responsabilité des cours : secrétariat, cuisine, infirmerie etc : l'horaire est de 35 heures pilpoil, soirées et weekends libres comme pour tous les salariés, et quasiment les mêmes vacances ^^

  • lebonsauvage

    En fait. Les gens qui ne sont pas profs voudraient que les profs forment leurs gamins ( mieux que les parents )
    Mais ils ne veulent pas que les profs soient vus comme des bosseurs !! Même si eux en tant que parents n’arrivent pas à éduquer leurs enfants ( en général deux par famille)!
    Et si les profs ou la SNCF font grève c’est que c’est impossible dans le privée.
    Ça donne quoi de râler que les autres sont mieux! Battez vous vous pour avoir autant !
    C’est pas facile hein !? Bah ouais faut quitter son clavier !
    Heureusement que tout ce beau monde n’avait pas 20 ans en 1789 ou en 36 parce que vos 5 semaines de congés vous pourriez le rever !!!
    Et 5 semaines c’est trop pour vous de toute façon !!! Vous n’avez pas d’argent pour le dépenser ! Donc retournez au boulot au lieu de râler !!! Ça n’est pas vous qui augmentez le PIB non plus ! . «.............. de pauvres» comme disait Gabin dans la traversée de Paris !!!

  • raleur56

    L'éducation nationale: il faudrait réellement réformer l'éléphant mais les syndicats d'enseignants sont pires que ceux de la SNCF.

    • lebonsauvage

      Au lieu de vouloir tout réformer ! Et vous ne savez pas pourquoi ou pour qui !
      Vaudrait mieux réformer les salaires, plus de vacances la retraite plus tot et mieux payée !!!
      Les politiciens eux ils l’ont fait pour eux !!!vous n’avez pas l’impression de vous faire avoir un peu ? On va VRAIMENT réfléchir maintenant !?

    • lebonsauvage

      Au lieu de vouloir tout réformer ! Et vous ne savez pas pourquoi ou pour qui !
      Vaudrait mieux réformer les salaires, plus de vacances la retraite plus tot et mieux payée !!!
      Les politiciens eux ils l’ont fait pour eux !!!vous n’avez pas l’impression de vous faire avoir un peu ? On va VRAIMENT réfléchir maintenant !?

  • achipso88

    bande de jaloux ! c'est pour ça que notre pays va si mal: au lieu de bêtement critiquer, essayer de trouver une solution ! Étant directrice d'école primaire je peux vous confirmer que je reste une semaine après le début des vacances et je reviens une semaine avant la rentrée , alors arrêtez de parler de choses que vous ne connaissez pas ou alors passez le concours il est ouvert à tous!

    • pomlnb

      Je sais bien que vous travaillez bien plus que ce que les gens pensent, mais là, vous vous tirez une balle dans le pied...
      Ce genre d'argument ne fait qu'alimenter l'animosité des gens du privé. Il faut que vous réalisiez que dans beaucoup d'emploi privés, il n'est plus envisageable de pouvoir partir en vacances, ou même en week-end, voire simplement de rentrer chez soit le soir, sans avoir son smartphone pour être joignable à tout moment et sans l'ordinateur portable pour pouvoir travailler. Les vacances, c'est simplement le moment où beaucoup de travailleurs peuvent lire les dossiers à la plage ou rédiger les emails pro au café au lieu de le faire au bureau... Et la maison, c'est l'endroit où l'on peut boucler les dossiers tranquillement après avoir mis les gosses au lit.

    • droitaubut77

      Donc si vous restez une semaine après et que vous revenez une semaine avant la rentrée, il vous reste donc 6 semaines de congés consécutives. Mince je vais verser une larme.
      Votre discours et celui des syndicats enseignants ne plaident en rien à améliorer l'image des fonctionnaires (dont je fais moi même parti).
      Des solutions, il y en a eu de proposées mais elles suscitent toujours la grogne des enseignants et de leurs syndicats.
      Un gouvernement courageux mettra peut être fin à ce cirque!

    • lebonsauvage

      Et oui !! Que des jaloux il est content le banquier il va tout faire passer !

  • r4tr4k

    C'était déjà le cas cette année. Entre la fin des vacances de la zone A et les grandes vacances 11 semaines. Pour moi zone B 10 semaines et même avec les jours fériés de mai, la fin de la classe pour mon fils de 6 ans a été laborieuse. En ça je peux aussi comprendre que ça doit pas être agréable d'avoir à gérer des loulous à bout de course.

  • Toliap

    il faut revenir aux fondamentaux des années 50 et il n'y aura plus de problème.

    • pomlnb

      Ben si, il y aura les années 50 et en plus le problème d'avoir une école qui ne sera plus du tout adaptée aux besoins de la société !
      Pour rappel, notre école était complètement insuffisante dans les années 50 - les entreprises avaient besoin d'ingénieurs, de contremaîtres, de techniciens et l'école peinait à sortir de simples bacheliers. C'est pour ça que les gens ont l'impression que le bac avait de la valeur à l'époque : face à la pénurie et à la nécessité de reconstruire le pays, les entreprises recrutaient sur bac, voire sans bac du tout, et faisait le boulot de l'école à sa place en formant en interne les gens qui n'avaient pas appris grand chose à l'école...
      Remettez une croissance à deux chiffres, un chômage purement frictionnel et vous aurez le même mécanisme aujourd'hui et les gens comme vous trouveront que l'école de 2018 est extraordinaire...

    • mococo31

      avant la société des loisirs, et les vacances au ski, et à la mer, et à l'étranger, et les tarifs low cost ...

  • Carnava

    Vive les enseignants! Et c'était mieux avant! Maintenant beaucoup n'ont plus d'autorité... Ce sont les parents d'élèves le problème.

    • mococo31

      Si un 'enseignant' peut gérer des gamins ou des ados, il peut bien communiquer avec des parents d'élèves?

    • mococo31

      Si on sait gérer des ados et des gosses caractériels, on doit pouvoir y faire avec des parents?

  • Fiumambo

    Déjà réduire les vacances d’été à 1 mois

    • mococo31

      Lequel? Et il n'y aura pas assez de place pour tout le monde sur les routes, les campings, dans les bus ... Des villes entières quasiment vidées et des villages qui ne pourront plus assurer le ravitaillement en eau ni la collecte des ordures ...

    • droitaubut77

      Vous n'y pensez pas. Déjà que achipso88 reste une semaine après le début des vacances et revient une semaine avant la reprise, elle n'aurait plus que 2 semaines de vacances l'été!!! Plus les 2 semaines hiver, printemps, toussaint et Noël ça ne ferait que 10 semaines par an.
      Quelle honte de n'avoir que 10 semaines de vacances par an.

  • Rinneke

    Cerber, je vous propose de devenir prof. Vous verrez, ça va être super.
    Un salaire de ministre. Quasi pas de boulot. Des conditions de travail optimales. D'ailleurs c'est bien simple, c'est tellement un métier de rêve que tout le monde se précipite pour le faire.
    Le rêve. Allez venez! On a besoin de grands esprits comme le votre.

  • JacquesUse

    Si vous alliez en classe le samedi après-midi, le jour de congé de milieu de semaine était le jeudi et non le mercredi. Quant à la longueur des congés d'été dois-je vous rappeler qu'ils allaient de juillet à la mi-septembre, voire fin septembre dans les années cinquante ; à cette époque, sauf les vacances de la Toussaint, les autres petites vacances avaient grosso modo la même durée qu'actuellement. D'ailleurs, le rallongement des vacances de la Toussaint s'est faite il y a peu au détriment des vacances d'été. Donc en matière de congés scolaires, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme...

  • mococo31

    Quid de ne pas placer des vacances scolaires à Pâques? Juste le weekend à rallonge pour tout le monde, et c'est bon?

  • Beille

    Les enfants sont fatigués ? Et bien qu ils commencent par se coucher plus tôt au lieu d être sur leur réseaux sociaux débiles jusqu'à des heures pas possible.

  • 321654987

    A enfaitpourquoi : Ce que je préconise peut se faire dans toutes les écoles publiques dès la rentrée de septembre 2018. Quant on veut, on peut. L'instruction n'est pas un goulag c'est une porte grande ouverte sur beaucoup d'horizon pour se construire une vie et se choisir un métier que l'on aime vraiment. Mais pour se faire, il faut que les élèves puissent obtenir le maximum d'aides dans toutes les matières à leur rythme. Ce qui serait magnifique c'est un pays où les élèves courent pour se rendre à l'école, au collège, au lycée et en fac..... et ensuite dans le monde professionnelle pour s'épanouir sur tous les plans.

  • Xoxome

    Dire qu'un jour j'ai eu autant de vacances... mes 5 semaines me font mal.

    • mococo31

      Passez le concours pour devenir administratif d'établissement scolaire ^^

  • Chargement en cours…

Retourner à l’article