Constitution: La majorité renonce à supprimer la référence à la «Sécurité sociale»

SANTE Les députés PCF s’étaient alarmés de ce vote, y voyant une confirmation de la volonté d’en finir avec « l’universalité de la protection sociale à la française »...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Hellboy460

    « La directive 2016/97 du 20 janvier 2016 qui devait s'appliquer au 23 Février 2018 a vu sa date de transposition reportée au 1er juillet 2018 et sa date d'application au 1er Octobre 2018 »
    Cette directive annule et remplace les directives 92/49, 92/96, 2009/138 & 2002/83 et concerne la distribution d'assurances (ces directives sont bien connues des personnes souhaitant s'affranchir du monopole de la Sécu et qui se battent contre elle).
    Et là où les précédentes directives étaient floues, maintenant il semblerait clair que « les régimes légaux de sécurité sociale » ne soient plus exclus de cette directive Européenne et que donc....le monopole de la sécu tombe le 1er Octobre de cette année.

  • kloran

    Bonjour ,
    On sait bien pourquoi ces politicards veulent absolument nous fourguer des complémentaires et assurance dépendance : pour pouvoir bénéficier des largesses de ces dernières .Ainsi , par exemple Monsieur Macron sert les intérêts des mutuelles et assurances au détriment de celui des citoyens tout simplement parce qu'il a touché 200 000 euros pour financer sa campagne présidentielle d'un grand groupe d'assurance . On connait également les relations de Monsieur Ferrand avec les mutuelles . J'ajoute le cas d'un conseiller municipal adjoint au maire d'une ville rurale ,très lié à Monsieur Wauquiez et président d'une mutuelle ( qui propose, au passage ,des consultations à 125 euros ) qui profite donc des dorures de cette dernière et est ,en train , avec le maire de torpiller l'hôpital local de sa ville pour le fermer progressivement .Ils viennent d'ailleurs de muter le directeur . Soutenu par la région , le maire et cet élu sèment également la pagaille dans le pôle de santé pour déplacer certains médecins . A ce sujet , une rumeur de départ en 2018 ou 2019 pour une commune voisine du médecin d'une personne militant ,entre autres , en faveur des étrangers a été lancée dans des circonstances particulières par des agents territoriaux juste après un courrier adressé à son médecin généraliste libéral pour refuser le DMP( avec bien évidemment pas de création auparavant de dossier médical personnel ) , tous les accompagnements prévus par la loi santé avec une critique de l'action des élus locaux , des fonctionnaires et surtout donner son opinion contre l'euthanasie et la loi sur la fin de vie ( trucidage organisé par les fonctionnaires sous les ordres ,entre autres, des élus locaux) . Par la suite ,une annonce de recherche de collaboration sans le nom du médecin concerné est parue.Siégeant également à la communauté de communes ,le maire et cet élu mettent le bazar via le contrat local d'accès aux soins dans tout le territoire concerné pour déplacer ou faire partir les médecins présents en entretenant une ambiance délétère ( plusieurs annonces de recherche de médecins éditées depuis l'entrée en vigueur de ce contrat ) . Ainsi ,en plus de vouloir nuire à une personne militant ,entre autres , en faveur des étrangers , cet élu et le maire de cette ville en milieu rural organisent sciemment la désertification médicale ,sabotent le système de santé pour casser la sécurité sociale pour pouvoir se faire engraisser par les mutuelles et assurances .. Et il y a beaucoup d'autres élus qui sont concernés et qui agissent ,de la même façon, ce avec l'aval du gouvernement .Voilà la véritable cause de la désertification médicale .Ceci étant , compte tenu de leur pouvoir de décision en matière de santé , tous les élus et membres du gouvernement qui ont des liens personnels ou au travers de leur famille avec les assurances santé ou mutuelles sont en conflit d'intérêt et agissent pour favoriser les assurances ( autorisation des dépassements d'honoraires , réduction des remboursements de la CPAM , en organisant la désertification médicale ect ...Aussi , j'invite tous les citoyen(es ) à rechercher tous les élus en conflit d'intêrêt , de dénoncer leurs actions et de demander à ces élus personnellement des comptes en justice en cas de départ de médecin ou de fermeture d'un hôpital ou d'un service , de lits , ect .. et de faire un grand ménage parmi les élus . Je suggère aussi à tous les citoyens de se mobiliser en masse légalement et pacifiquement pour sauver la sécurité sociale ( avec le maintien du principe de l'universalité de la protection sociale ) ,obtenir le remboursement de tous les soins à 100 % par la CPAM pour tous y compris les étrangers présents sur notre sol , l'interdiction des dépassements d'honoraires et la prise en charge intégrale des dispositifs pour les personnes handicapées par la CPAM.

  • EtienneVilmonc

    Mais pourquoi voulaient-ils renommer la Sécurité sociale ? Parce que renommer les choses permet de les dénaturer pour petit à petit leur redonner une nouvelle forme, pour leur donner un sens différent de celui à l’origine de son nom.
    Cela fait plus de trente ans que les compagnies d’assurance tapent à la porte du ministère de la santé sous prétexte que la sécurité sociale est déficitaire. Tout en frappant à la porte, vous pouvez les entendre crier : « Nous avons la solution ! Nous avons la solution ! Privatisons-la… pour la sauver»
    Bien évidemment, l’attaque est longue et sournoise lorsqu’on veut s’attaquer à un symbole aussi fort de la République Française : "l'universalité de la protection sociale". Tous les moyens sont bons comme l’argument de couvrir un futur "risque dépendance, conformément au souhait du président de la République" et "la création d'un système universel de retraite".
    N’oublions pas l’idéologie dominante : A terme, tout doit être marchand et géré par le marché. Renommer la sécurité sociale est le tout premier pas avant beaucoup d’autres dont la ligne d’arrivée est une marchandisation de la protection sociale. Un marathon a son départ …

  • jay13mhsc

    Dommage. Parce que "l'universalité de la protection sociale à la française", ce sont quelques dizaines de caisses de maladie et de régimes de retraite

  • anni3

    Ce gouvernement casse tous les acquis sociaux, il serait temps que le peuple en prenne conscience.

Retourner à l’article