«En quoi est-ce trollesque de menacer une femme de viol?»... Le procès des cyber-harceleurs de Nadia Daam

JUSTICE La défense et les excuses bancales ou maladroites des deux cyber-harceleurs de Nadia Daam, n’ont pas convaincu la juge qui les a tous les deux condamnés à six mois de prison avec sursis et 2.000 euros de dommages et intérêts…

—