Le lapsus de Jacqueline Gourault sur les «prisonniers politiques» corses

BOULETTE Sur France Inter, Jacqueline Gourault a utilisé l’expression « prisonniers politiques » pour désigner des prisonniers corses, un terme cher aux nationalistes…

— 

Jacqueline Gourault, entourée des responsables corses Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni.
Jacqueline Gourault, entourée des responsables corses Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni. — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Retourner à l’article