Cancer: Libido, cicatrices… Pourquoi la vie sexuelle des patients est si perturbée cinq ans après le diagnostic

CANCER Selon une grande étude de l'Institut national du cancer (VICAN 5), plus de la moitié des patients rapportent une baisse de libido cinq ans après le diagnostic d'un cancer...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Madrid36

    parce que sincérement vous croyez qu'il n'y a qu'avec les cancers qu'il y a des problèmes de ce côté là ????bien d'autres maladies sont aussi invalidante à e niveau là !!!!

  • pasalouzen

    bon sujet tabou ...

  • DELEPINE

    Quel constat surprenant .... une nouvelle révolutionnaire

  • pasalouzen

    tres beau sujet ...qui depasse de beaucoup le sujet ...

    les handicaper on il droit a des "aide"pour une" vie sexuel innexistante autrement "...la moral dit "non" l ethique dit"oui"...
    a chacun de donner votre point de vue...bisou

  • okavango69

    La sexualité c'est plus qu'en berne pour le cancer de la prostate s'il n'est pas pris à temps. En cas de prostatectomie totale, c'est fini sauf de se faire des piqures ou avoir recours à une "pompe". Et la libido ? Quand son conjoint oublie que l'on est malade ou se voile la face, c'est encore plus dur, sans compter que par moments c'est l'incontinence qui prend le dessus.
    Et j'en parle en connaissance de cause car je le vis au quotidien depuis 3 mois et ce n'est pas fini.

  • yoananda

    La vie sexuelle de TOUS les malades de presque toutes les maladies est perturbée ... vous parlez d'une étude ...

    • Manu1966

      Pour moi, c'est un cancer (pas des zones érogènes) , une maladie rare (avec cicatrices) et une classification en migraineux sévère, alors oui, je suis d'accord avec vous :)

Retourner à l’article