Alsace: «10% de fichés S» dans le Bas-Rhin? Comment le département lutte-t-il contre la radicalisation?

RADICALISATION Alors que le maire de Strasbourg a parlé de « 10 % de fichés S » du pays se trouvant dans le Bas-Rhin, voilà comment ce département parmi les plus touchés par la radicalisation s’est organisé pour faire face…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Fab44300

    Plein de petits vieux français, et blancs surtout, fichés S dans les villages de l'Est de la France qui votent Marine Le Pen et qui préparent des attentats, c'est bien connu, tout le monde le sait..... à gauche. On connait votre discours, les français ne veulent pas faire les sales boulots, les Français sont des fainéants, des méchants, et des terroristes pour ceux qui se sentent encore plus Français. La réalité aujourd'hui, c'est que le danger c'est DAESH et qu'ils sont laissés en liberté...et tuent....et vont tuer encore, beaucoup et toujours plus... à cause de gens qui refusent d'ouvrir les yeux....

  • Robari

    Il faut les retirer de la circulation le plus rapidement possible.Par n‘importe quel moyens

  • Pwol

    Et dire qu'on s'est acheté tout cela en même temps que la paix sociale, a grand coup d'aides onéreuses. Le luxe à la Française !

  • richy

    cool nos " élites " vont discuter à Boston , tout frais payés j'espère !
    hé les gugus c'est ici que ça se passe !

  • MAQUEREAU

    cocoricoo2. Regardez France 3 ce soir ça vous calmera du FN.

  • gelan

    " des réseaux territoriaux ont aussi été mis en place dans trois quartiers (la cité Spach, l’Elsau et la cité de l’Ill) afin d’effectuer un diagnostic "

    Rien à Hautepierre et au Neuhof ?

    • marc56

      trop dangereux les deux dernier

  • menhirix

    Le coût de ces accompagnements, surveillances, formations, répressions, puis réparations aux victimes est il bien intégré au bilan de l immigration de Mr Petitcoq.

  • Buzzeclair

    les fichés sont bien plus nombreux et se multiplient comme un cancer qui ronge les cités petit à petit

  • KlauzwitzKarlVon

    Le titre est trop discriminant pour ce département : il faut le changer.
    Et surtout ne pas nommer le type de radicalité en question, c'est aussi stigmatisant!!

    • Apolitique

      moi je dis qu'il faut rendre l'Alsace à l'Allemagne, comme ça plus de problème... :-)

    • yatropdec

      Non le titre est surtout faux, ce n'est pas 10% DE fichés S, mais 10 % DES fichés S

  • BREIT

    mal, et encore on ne parle que de Strasbourg et ses environs, il faut aller voir dans le département à côté à Mulhouse

    • menhirix

      Quand on prend le tram de Strasbourg à Illkirch on passe par une frontière et ce n’est pas celle de l’allemagne!

    • elsassfrei58

      Quartier des coteaux entre autres

  • cocoricoo2

    De quel fiché s, ceux d'extrême droite ?? :))

    • cb730

      Je pense qu'en fait vous n'êtes pas très éloigné de la vérité. C'est dans les petits villages où il n'y a pas le moindre étranger et où il n'y a pas le moindre fait de violence raciste que le FN prolifère et pas à Strasbourg ou dans les grandes et moyennes villes où il fait des scores minables. Et c'est ces nazionalistes qui provoquent le plus de violences et qui sont souvent fichés S.

    • marc56

      à cb730
      c est sûr qu à Strasbourg le fn n a pas trop de chance, suffit d aller voir dans un bureau de vote dans certains quartier on se croirait au Maghreb
      coco, dénigrer le fn (ou tout autre qui ne pense pas comme toi) comme tu le fais c est AUSSI de l extrémisme en pire

Retourner à l’article