Nantes: Tout savoir sur «Transfert», la nouvelle zone culturelle en préparation à Rezé

CULTURE Dans un mois (tout pile), une «zone libre d'art et de culture» accueillera le public à Rezé, et ce pour une période de cinq ans...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • PHP44

    eric80 +1

  • eric80

    D'accord Bouffay44 , ce projet est de l'argent gaspillé qui pourrait être bien mieux utilisé pour des " details négligeables".
    Le seul intéret de ce projet est qu'il retarde de 5 ans le projet de construction de 3 000 logements Pirmil les Isles qui est encore pire. Pire qu'utiliser l'argent public pour des projets inutiles, c'est utiliser de l'argent public pour dégrader la qualité de vie des habitants. 7 000 habitants supplémentaires dans cette zone ca signifie encore plus de problème de transport en voiture (meme électrique) évidement mais les transports en commun ne suivront pas non plus. Et pour remplir ces 3 000 logements (sous les avions) sans déstabiliser le (cher) marché immobilier, il faudra faire venir du monde, de région parisienne surement , et la délinquance augmentera. Pour l'agglomération de Nantes, le pire reste a venir.

  • Bouffay44

    Moi qui croyait que le rôle d'une municipalité était de s'occuper de détails négligeables comme la propreté, la sécurité, le déplacement, les espaces publics, l'aide sociale...Pas du tout ! Il s'agit désormais d'être entrepreneur de spectacles payés par le contribuable : Après les "carrément biscuit" à 200 000 euros et les festivités Misery à 600 000 euros, 2,6 millions d'euros ! Même si la Métropole y prend sa part, cela fait cher la fête gratuite...Et au fait qui sont les investisseurs privés qui participent à cet effort festif ? Et à hauteur de combien ?

Retourner à l’article