Nîmes: Frappés, humiliés et gravement brûlés par des détergents ménagers, le procès de la barbarie

JUSTICE Le directeur d’une grande surface et sa femme, gravement brûlés, ont été torturés et aspergés de détergent. Le procès des hommes soupçonnés de barbarie s’est ouvert…

— 

La Cour d'assises de Nîmes
La Cour d'assises de Nîmes — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Retourner à l’article