Fin de vie: Faut-il légaliser l'euthanasie?

BIOETHIQUE Pour l’heure, la loi française prévoit notamment un « droit à la sédation profonde et continue », autrement dit le droit d’être endormi définitivement, pour les personnes dont le pronostic vital est engagé à court terme…

—