Festival de Cannes: «Je n'ai jamais tué personne, mais si je devais, ce serait un journaliste», lance Lars von Trier

CANNES Le réalisateur danois assume totalement la violence dérangeante, omniprésente dans son dernier film The House That Jack Built…

—