Grossesse: La pollution atmosphérique aurait de graves conséquences sur le développement du fœtus

PARTICULES FINES Si le taux de particules fines était normal, 8.292 naissances d’enfants hypotrophes auraient pu être évitées en 2012…

— 
Illustration d'un bébé.
Illustration d'un bébé. — michelmondadori / Pixabay

Retourner à l’article