Le dernier télégramme de l'histoire a été envoyé lundi soir par Orange

COMMUNICATION Le service, géré par France Télécom puis Orange, avait été créé en 1879…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Origam

    C’est un fake news le dernier télégramme était ds condoléances le militant cfe cgc orange cité dans l’article a fait un faux montage buzzfeed.com/julesdarmanin/non-cette-image-ne-montre-pas-le-dernier-telegramme-envoye

  • Didine883c

    Que croyez vous ? je suis sure que certains services de la fonction publique l'utilisaient encore. Pas plus tard que tout à l'heure, je demande à ma cpam comment leur envoyer une attestation par mail ou via leur site internet. Réponse : envoyez la par la poste ! Heu, on est juste au XXIème siècle, faudrait qu'ils se réveillent !

  • Manu1966

    Ainsi lors de la scission des PTT, il y eu le P (Postes) d'un coté et le TT (Télégraphes et Téléphones) de l'autre. Adieu T.

  • Ayata

    Pas grave, j'ai encore mon tam-tam...

  • Seboss5480

    "Un télé quoi?? Vite Google"

  • jsc6

    Il y avait quelques lignes de télégraphe sur la planète en 1859 lorsqu'une éjection de masse coronale a nécessité la reconstruction de tout le réseau existant. La Nasa a annoncé dans l'indifférence générale qu'en 2012 on n'était pas passé loin d'une tempête solaire de la magnitude de celle de 1859.
    Il va falloir blinder car tout ce qui est électrique ou électronique va cramer la prochaine fois sauf de rares matériels de l'armée.
    Il faudra des mois voire des années pour réparer.
    Retour aux techniques du moyen âge direct sans prévenir.

    • Manu1966

      Il n'y a pas de blindage pour cela mais certain parle d'un bouclier spatial placé entre la Terre et le Soleil, au point de Lagrange 1.

  • TeaWels

    un spécialiste des télécoms? mwoyarffff un syndicaliste cadre sup bien placé et loin de la base ....

    • Manu1966

      Affirmation gratuite qui dénote une volonté de nuire sans en exposer les raisons.
      Classique

Retourner à l’article