VIDEO. Guyane: La Montagne d’or, le méga-projet minier qui n’en vaut pas la chandelle ?

MINERAI Le débat public s’ouvre ce mardi en Guyane. Au centre de l’attention ? Le projet « Montagne d’or », une mine d’or que veut exploiter un consortium russo-canadien au cœur de l’Amazonie française. À la clé ? Des emplois. Mais à quel prix ?….

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Eno33

    C'est monstrueux ! Quand on voit l'échec du barrage de petit saut
    ... Des terres fertile, une faune et une flore transformé en marécage, où plus rien ne vit RIEN.
    En plus ce n'est même pas les français qui prospecteraient cette mine, ce sont les russes et les canadiens, de ce que j'en ai lu dans un autre article.
    C'est un projet diabolique...

  • jocker2999

    Tout va être saccagé et détruit irréversiblement par ces consortium industriels étrangers, et au final al population tombera malade à cause des déchets , et c'est ensuite encore L’État qui devra payer pour réparer les dégâts durant des décennies

  • zenaltitude

    12 ans activités pour polluer l'Amazonie française. Développer l'agriculture le tourisme C'est du plus long terme et plus fiable en terme d'emploi

  • mococo31

    Rien que le titre du 'projet' : on dirait le titre d'un dessin animé pour fasciner les foules. Tout un programme.

  • Rabo

    Qu on leur donne un supplément d'alloc et qu'on laisse la forêt tranquille.

  • trimarco

    Bien sûr, il faudra veiller à ce que les sols ne soient pas définitivement pollués, mais c'est l'aspect qui m'inquiète le moins. Sur les mines à ciel ouvert abandonnées, notamment au Brésil, on voit bien que la forêt a très vite repris ses droits.
    C'est l'aspect économique qui m'inquiète : des emplois seront créés, mais qui les occupera ? Des locaux habitués au chômage, ou des étrangers prêts à travailler pour une bouchée de pain ?
    Et quand tout sera fini, que (re)faire de ces chômeurs et des nouveaux chômeurs que le projet aura attiré ?

  • Pleinair37

    On va crever la bouche remplis d'or et de pétrole... C'est réjouissant... Nos enfants nous remercieront...

  • lepetitgeneral

    Appelons la sego elle va mettre des portiques ecotaxes dans la forêt pour les mineurs ..

    • trimarco

      pas compris, pouvez-vous développer ?

  • lepetitgeneral

    Nicolas mulot tes ou ?

  • lepetitgeneral

    Ont est pas capables d'exploiter nous même ? Pauvre France..

  • LEGION2B

    Et pourtant ce n'est pas faute si les légionnaires du 3ème REI, gendarmes et autres militaires en mission de courte durée mènent la vie dure aux orpailleurs clandestins en Guyane....

  • 260250

    Y a-t-il des "zadistes" sur place ?

  • aubagne

    Ce problème ressemble étrangement a celui de la drogue, des dealers et de la légalisation. Plaisir, destructions et conséquences..Et au bout....

  • Djela

    celles et ceux intéressé(e)s pour exprimer leur point de vue peuvent le faire sur le site dédié au débat public... Si 20minutes voulait bien l'indiquer...

  • MOHALEFOUMOHALESAGE

    Cela voudrait-il dire que le gouvernement préfère envoyer en grand nombre sa police contre les zadistes de NDDL que contre quelques dizaines d' orpailleurs sans foi ni loi ? Que ce gouvernement est prêt à se vendre au grand capital russe et canadien en échange de quelques centaines d'emplois précaires ? Que le gouvernement macroniste fait encore bon marché d'une partie du poumon de la planète et de ses citoyens pauvres au nom d'un profit hypothétique ?

  • Mnemeth

    d'après vous, il vaudrait mieux laisser la Guyane en l'état, aux mains des orpailleurs, qui pollue et qui tuent les amérindiens. ou au contraire il est préférable négocier avec une compagnie qui aura intérêt à sécuriser la zone et mettre en place un contrôle des rejets avec un recourt vers cette société.

    • mococo31

      Cette compagnie ne va pas faire le gendarme ni réguler le trafic. Son but est de faire de l'argent. Pas de mettre de l'ordre. Ce n'est par ailleurs pas plus dans l'intérêt de la métropole que de la Guyane que de laisser s'installer ce grand bazar. Le problème est qu'assurer la sécurisation de ce territoire est quasiment impossible, vu la configuration du terrain et la longueur de la frontière, qui plus est avec des pays avec un différentiel économique énorme (On retrouve en fait un peu la situation de Mayotte).

    • Mnemeth

      dommage que vous n'avez pas été en Guyane, certes cette entreprise va gagner de l'argent mais justement pour gagner de l'argent, elle ne va pas se laisser voler par les orpailleurs autours, reste à l'état de contrôler ces rejets et la sanctionner si elle ne respecte pas les règles anti-pollution. ce n'est pas en abandonnant le territoire qu'on le sécurise.

    • mococo31

      Bien sûr, cette entreprise va sécuriser son territoire, mais pas toute la frontière, ce n'est pas son rôle et c'est matériellement impossible.

  • 260250

    On aurait jamais eu cette idée en métropole!

  • mococo31

    Paillettes et fumée.

  • Ironius

    Le gouvernement français se moque bien de la rentabilité de la mine ou du désastre écologique qui en résultera. Tôt ou tard ces boues fortement toxiques finiront dans les rivière et si le filon n'est pas rentable, tout sera abandonné sur place.
    Mais l'argent des droit d'exploitation lui rentre bien dans les caisses de l'État, et c'est ce qui lui importe. (avec en prime quelques poignées d'actions du consortium).

  • 260250

    Et le ministre de l'écologie, il en pense quoi ?

    • Tranquille51

      qui ?

  • lauren19

    L'or ne se mange pas.
    Allez voir à Rosia Montana en Roumanie, vous verrez les dégâts de l'exploitation de la mine par les canadiens de Chevron.
    Et en même temps, avec un banquier aux manettes ...

  • Gust80

    Pas de société française pour le faire ? Bizarre, ce serait moins juteux que les autoroutes, les radars, etc ... ?

  • Unoeilsurlaplanete

    Un miroir aux alouettes ! Et nos politiques et nos agences gouvernementales qui n’en ont que le nom vont s’aplatir mollement devant des promesses qui ne seront jamais tenues à 100%. Comme si on avait pas l’habitude de ce genre de chose....laissons la fôret tranquille car au rythme où vont les choses dans 50 ou 100 ans la vraie richesse se sera peut-être d’aller voir les deniers représentants d’espèces animales et végétales en Guyane !

  • Dany130

    Si ce projet devait voir le jour pour une raison ou pour une autre, nous, Français, on est trop c.. pour le mettre en œuvre? Il faut un consortium russo-canadien? J'avoue que je ne comprends pas

    • 123456b

      Il faut un savoir faire et des capitaux. Les compagnies canadiennes et russes les ont.

  • maisquoi

    C'est horrible ce projet qui va détruire la foret la polluer !! faut se mobiliser!! tous en guyane ne lachons rien !! c'est horrible ce projet pour la foret la faune etc

  • moireagi

    Pitié laissez les forêts tranquilles on en a plus besoin que de l'or, tant pis pour les riches!

    • Arsinoa

      Malheureusement l'or ne sert pas qu'à la joaillerie.
      Nous en avons pas mal dans nos appareils électroniques.

  • castillon09

    L’Amazonie est la région drainée par l'Amazone et ses affluents.
    la Guyane n'est pas en Amazonie, mais dans le massif des Guyanes.
    Bon à 500 km prés on est bon. C'est comme si on disait Toulouse ou Bordeaux sont en Espagne.

  • ardeje85

    la pacha mama survivra à l'Homme.

  • AzuSpam

    On verra la décision que prendra le gouvernement, vu que c'est un territoire français, mais à mon avis l'appât du gain va être plus fort que tout ...

  • gardiendechiards

    Des emplois, pour le Guyana, et brésiliens , les guyanais touchent déjà et bossent au noir

  • Chargement en cours…

Retourner à l’article