Syrie: Macron exprime sa «préoccupation» et demande à Erdogan le «plein accès de l'aide humanitaire» à Afrine

CONFLIT Ankara a lancé le 20 janvier une opération militaire contre l'enclave pour en déloger les Unités de protection du peuple (YPG), une milice considérée comme «terroriste» par Ankara mais alliée des Etats-Unis dans la lutte contre Daesh...

—