En ligne, les fake news se répandent six fois plus vite que les vraies

MEDIAS Les humains, et pas les bots, sont les premiers responsables....

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • peyo201

    Si les médias faisaient leur travail pluraliste au lieu de diffuser la pensée unique favorable à la finance et à l'oligarchie qui les détiennent "sur la politique que pour ceux relatifs au terrorisme, aux catastrophes naturelles, aux sciences, aux légendes urbaines ou aux nouvelles financières". on y verrait plus clair.

  • bodega

    Rappelez vous Marine Lepen et ses Facks news en plein débat présidentiel

    • Anta2

      "Ils arrivent !" :D
      Bon ça lui a coûté cher quand même !

  • Anonymenmousse

    Oui ont devait aussi pouvoir vérifier les infos de nos médias en cas de fakes news le journal ferme...

  • cocoricoo2

    Ça parait logique c'est facile d'envoyer des milliers de fausses infos, des vraies doivent être vérifier ré vérifier !!

    • Kryos

      C'est surtout que les fake news sont faites pour susciter des sentiments comme la haine, l'indignation, la tendresse.... éléments que les gens sont le plus à même de faire suivre plutôt qu'une vraie news qui restera sobre. Pour exemple : quel news aura le plus de succès entre une fake qui raconte qu'on vend des chiots pour la viande dans des resto 5 étoiles, et une vraie qui parle d'un carambolage sur l'A13...
      Moi ce qui me fait le plus marrer, c'est qu'il faut des études pondus par des "cerveaux" pour voir ça. J'aurai économisé leur temps (et accessoirement de l'argent) pour aboutir au même résultat.

Retourner à l’article