10 Contributions

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • pasdebol76

    Et oui, pourquoi chercher à retenir nos brillants jeunes cerveaux pour le développement de notre économie lorsqu'on peut les laisser s'envoler vers d'autre pays pour développer leur idées et projets pour le plus grand bénéfice du pays d'accueil ???

    • TommyPaperLog

      Bonjour pasdebol76,
      Je suis Thomas de myPaperLog.

      Vous posez là un sacré problème. Comment ne pourrai-je pas être d'accord avec vous?
      Que le dieu des bûches en papier entende vos prières.

      Passez le bonjour Topper Harley ;)

      Amicalement,
      Thomas

  • aptimed

    Le retour de la pollution; allez en Chine ou dans la vallée de l’Arve; le feu est bobo neo ecolo mais le bilan global ?

    • TommyPaperLog

      Bonjour aptimed,
      Je suis Thomas de myPaperLog.

      Merci pour l'intérêt porté à cet article. Votre point de vue est intéressant et pour tout vous dire, j'ai la réponse ;)

      Si nous ne consommions pas autant de produit chinois, ils ne pollueraient peut-être pas autant.
      Concernant la vallée de l'Arve, ce sont en majorité les émissions des pots d'échappement des poids lourds qui posent problème.
      Il faut savoir que le simple fait de commenter cet article (pour vous comme pour moi), de faire une recherche sur Google, de recharger votre téléphone, de regarder la télé, et j'en passe...pollue
      Sachez que nous avons fait analyser les fumées issues de différentes bûches à base de papier par un laboratoire indépendant. Les résultats prouvent que les fumées sont jusqu'à 90% moins nocives (61% moins de CO, 89% moins de CO2, 90% moins de NOx...) que celles émises par une bûche de bois compressée vendue chez Leroy Merlin. La vallée de l'Arve aurait donc intérêt à utiliser notre machine!
      Pensez-vous que se chauffer au gaz ou à l'électricité est moins polluant? Je n'en suis pas si sûr ;)

      Amicalement,
      Thomas

  • rhalebol

    personnellement, j'ai seulement une question à poser!!
    faudra t-il faire les poubelles pour récolter la masse de carton et papier , pour completer la provision de pubs?
    Peut être faudra t'il acheter la matière première à une entreprise qui sera crée
    pour la circonstance.?

    • TommyPaperLog

      Bonjour rhalebol,
      Je suis Thomas de myPaperLog.

      Merci pour l'intérêt porté à cet article. Votre question est judicieuse et mérite une réponse.

      Pour que notre robot vous procure une bûche, vous n'aurez besoin que de 300g de matière sèche. En fonction de la composition de votre foyer, votre seule consommation devrait suffire.
      Sera malin celui qui saura en trouver ailleurs également et donc se constituer un bon stock de combustible.
      Vous n'aurez donc pas besoin de matière première autre que la vôtre. Aucune entreprise spécialement dédiée ne sera créée.

      Bien à vous,
      Thomas

  • MINEUR59

    Et l'étude de marché ?
    Je suis, à priori, le client type pour cet appareil : un poêle GODIN, grand lecteur de journaux et pourtant je ne suis pas prêt à mettre 900 euros dans un appareil fabricant des bûches de papier, pourquoi ?
    Parce que j'utilise déjà un vieux manche à balai pour les faire ; ça marche très bien et c'est pas cher !

    • TommyPaperLog

      Bonsoir MINEUR59,
      Merci d'avoir jeté un œil à cet article.

      Je suis Thomas de myPaperLog.

      L'étude de marché est faite et tous les feux sont "au vert" ;)
      D'ailleurs nous sommes 9 millions en France à utiliser un poêle à bois-bûche. et plusieurs dizaines dans le monde.

      Vous semblez très aguerris à la confection artisanale de bûches en papier, ou de briques...Nous avons effectué la même démarche au tout début de nos essais. Sauf erreur de ma part, cela vous demande du temps n'est-ce pas? un peu d'espace aussi certainement? Vous devez faire cela à l'extérieur ou dans votre garage?
      De plus pour connaître ce type de bûches (je dispose de la vieille presse manuelle de ma grand-mère), la combustion est loin d'être optimale (cendres et durée de combustion).

      Nous sommes "friands" de connaitre les expériences de chacun quant à la confection des bûches. Vous pouvez nous les partager sur notre page facebook ;)

      Bonne soirée.
      Thomas

  • LAVEUGLE

    Plutôt intéressant. Sa permet de faire moins de déchets par la même occasion. Mais le prix pour un prototype et les chances que cette machine se vende me rende perplexe. 900 euro pour faire des bûches, sachant que de plus en plus de personnes se chauffe à l’électricité +isolation et qu’il y a des risques de pannes

    Cette machine marche t’elle pour toutes sorte de papier? Genre les pubs et prospectus que l’on retrouve tout les jours dans sa boîte aux lettres?

    • TommyPaperLog

      Bien vu Laveugle! (désolé on devait la faire;))

      Merci pour l'intérêt porté à cet article.

      Quelque soit l'appareil en prototypage, son coût est toujours prohibitif. C'est sa miniaturisation et sa fabrication (petite/moyenne/grande série) qui déterminera son prix.
      900 euros pour se chauffer gratuitement à terme ne me semble pas excessif sachant que beaucoup (moins aussi un temps) dépensent autant pour un téléphone qu'ils changeront l'année suivante...
      Concernant les pannes, l'appareil devra aller à l'encontre de l'obsolescence programmée: les parties seront les plus accessibles possibles afin de faciliter le SAV et sa réparation éventuelle.
      Tous les types de papier/carton seront acceptés. Une des étapes permettra le désencrage. Toutefois, les analyses réalisées par un cabinet indépendant (Socor Air à Dechy) montre que le papier blanc génère plus de CO et de CO2 que le carton et le prospectus; mais cela reste néanmoins bien inférieur à la bûche de bois compressé (analyse comparative). Nous préconiserons donc une utilisation limitée du papier blanc et plus de carton/prospectus.

      J'espère avoir répondu à vos interrogations.

      N'hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook et restez informé des évolutions ;)

      Thomas

  • Doume3

    D’une part le projet n’est pas en soit innovant et il ne s’inscrit pas dans l’avenir car les encres brûlées ne sont pas innovensives loin s’en faut sauf à en faire la démonstration aux investisseur. Ensuite le coût global devra inclure les nettoyages de conduits plus fréquents et probablement filtrés, pour ces problèmes de pollution potentielle, ce qui fait que l’étude de marché n’est pas finalisée pour l’investisseur. Par ailleurs, ont-ils essayé une campagne de crowdfunding ? Au moins celà vaut étude de marché.

    • TommyPaperLog

      Bonjour Doume3.
      Je suis Thomas de myPaperLog.
      Tout d'abord sachez que nous avons fait analyser les fumées issues de différentes bûches à base de papier par un laboratoire indépendant. Les résultats prouvent que les fumées sont jusqu'à 90% moins nocives (CO, CO2, NO, métaux lourds gazeux) que celles émises par une bûche de bois compressée vendue chez Leroy Merlin. Les encres sont séparées dans le processus. Votre expertise sur les encres semblent pertinentes; n'hésitez pas à nous les partager (email sur site).
      L'innovation de la machine réside dans le caractère automatique de celle-ci.
      Une campagne de crowdfunding est envisagée mais vous conviendrez que c'est plus facile avec un prototype terminé ;)
      Merci pour l'intérêt porté à cet article.
      N'hésitez pas à nous suivre pour connaitre l'évolution du projet. Thomas

  • AlainJ

    Ce n'est pas viable car les buchettes en papier/carton produisent beaucoup trop de cendre, hors dans la gestion d'un feu le problème c'est d'évacuer les cendres qui doivent être froides.

    • TommyPaperLog

      Bonjour AlainJ,
      Je suis Thomas de myPaperLog.
      Merci pour l'intérêt porté à cet article.
      Vous devez confondre avec la "brique" de papier issue de la presse manuelle. Si tel est le cas, je suis 100% d'accord avec vous.
      Vous seriez surpris du peu de cendres après de la combustion de bûches issues de la machine. ;)

      Un laboratoire indépendant a analysé les émissions de nos bûche en comparaison à celles d'une bûche en bois compressé vendue chez Leroy-Merlin. Résultat sans appel.

      Un petit conseil : évacuez les cendres lorsqu'elle sont froides.

  • IsDeco

    Ben, c'est peut-être parce que ce n'est pas viable en France, tout simplement. Les financeurs s'engagent s'il y a une étude de marché solide il me semble. Ce n'est peut-être pas le cas ? A voir !

    • TommyPaperLog

      Bonjour lecomedia,
      Je suis Thomas de myPaperLog.
      Merci de l'intérêt porté à cet article.

      Ce projet serait tout à fait viable en France si "innovation" et "French Tech" ne rimait pas qu'avec "digital". Nous avons une parfaite connaissance de notre marché et de son potentiel et nous attendons encore des retours d'investisseurs potentiels.
      Il faut savoir que les banques ne prêtent qu'à la seule condition de pouvoir présenter un voire deux bilans.
      De même, afin de prétendre à d'éventuels financements pour l'innovation, la société doit être immatriculée et donc payer des charges alors qu'elle ne génère aucun chiffre d'affaires. Feriez-vous ce choix? ;)

      Thomas

  • IsDeco

    Ben, c'est peut-être parce que ce n'est pas viable en France, tout simplement. Les financeurs s'engagent s'il y a une étude de marché solide il me semble. Ce n'est peut-être pas le cas ? A voir !

  • IsDeco

    Ben, c'est peut-être parce que ce n'est pas viable en France, tout simplement. Les financeurs s'engagent s'il y a une étude de marché solide il me semble. Ce n'est peut-être pas le cas ? A voir !

Retourner à l’article