Lille: Giroptic, constructeur de caméras 360 degrés, met la clé sous la porte

ECONOMIE Le produit développé par cette start-up avait pourtant séduit le PDG de Facebook en avril 2017…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Tadam

    Pleine de promesses ? Une caméra à 360 degrés... Qui en a l'utilité tous les jours ? ...

  • grispoil

    quand on aura appris a compter on verra que ça coute plus cher en indemnites de chomage d entretenir les 45 personnes sur le carreau que de subventionner l innovation

    • MMartin

      Il n'y a aucune raison de subventionner ad vitam eternam les prétentions de Richard Ollier qui a eu assez de temps au cours des 10 ans d'existences de cette boîte pour démontrer son incapacité totale en matière de management. Cette entreprise a un historique tristement célèbre de qualité de produit aléatoire, service client déplorable et incapacité à respecter les retards de livraison. Ce n'est pas en se moquant constamment du client qu'on le fidélise! Alors oui, c'est triste pour les employés qui se retrouvent aux assedic, mais c'est un mal pour un bien. Les fonds d'investissements français pourront ainsi aller à des startups à l'éthique moins discutable!

  • LaFrenchTouch

    Ah... L'innovation à la française...
    Nous pouvons être fiers de nos start-up... dont 75% ferment sous deux ans !

    • grispoil

      peut etre qu un financement de quelques milliers d euro aurait suffit a industrialiser la production et le developpement des marches,mais en france on prefere distribuer l argent a des causes qui ne sont pas du gout de tout le monde,notemment les JO a paris qui engloutissent des millions a fond perdu,mais chut!! c est la renommee de la france

  • Dahas

    Quand les familles industrielles du Nord laisse mourir une startup pleine de promesses. Et ça veut donner au Nord un pôle d'excellence du numérique...

Retourner à l’article