Meurtre d'Alexia Daval: Ses parents se disent «incapables» d'avoir de la haine

DRAME Jean-Pierre et Isabelle Fouillot se sont confiés sur la culpabilité de Jonathann Daval, quatre mois après la mort de leur fille…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • klovismarc

    Des disputes qui passent par l affrontement physique il y en a quantité dans quantité de couples ...
    La passion déchaine les sentiments et les disputes peuvent etre violentes

    Dans quelques milliers de cas par an un des 2 meurt ..... c est pas rien !

    Certains appelent de suite la Police , d autres paniquent , d autres tentent de camoufler l affaire etc etc ..

    Jonathann aurait du immédiatement appeler la gendarmerie et son affaire serait restée dramatiquement banale ... il aurait pris quoi ? 6 ou 8 ans ou peut etre 10 mais pas plus

    En dissimulant et en faisant croire à une mise en scéne et pour le méme acte meurtrier il va prendre 20 ans ....

    Il n a pas feint ses peines ! La peine d avoir perdu sa femme s ajoutait à celle de realiser qu il l avait tuée + à celle de devoir jouer la comédie 24 / 24 pour feindre ... et s enfermer dans une situation irrespirable

    C est presque étonnant qu il ne se soit pas suicidé , personnalité trop falotte pour cela sans doute , absence méme de réelle personnalité

    Cette affaire nous a été jetée en pature par les médias ... le peuple raffole de ce genre d affaire ... alors qu il y en a plusieurs milliers par an identiques ou de la méme veine

  • BERASA

    Grand respect et compassion pour ces parents qui, en plus du choc, doivent vivre avec cet immense chagrin. D'une certaine manière, ils ont perdu deux enfants: leur fille est morte d'une façon horrible, et leur "fils" les a trahis. Les propos des avocats sont une circonstance aggravante.

  • Yzac

    Il l’appelait Maman !!! Il avait donc enfin monopolisé toute l’attention, l’amour, l’exclusivité. Ce grand malade a effacé celle qui le gênait et qui aurait pu vouloir le quitter.

  • Eva06400

    Ils ont vécu dans le déni , protégeant et excusant le meurtrier de leur fille ... la colère viendra plus tard c est dans l ordre des choses

  • Apowers

    L'histoire a clairement montré que ces parents ne voyaient pas grand chose...de la violence d'Alexia, à la manipulation du beau-fils. Ce beau-fils doit payer son crime, mais s'il y a eu violence psychologique d'Alexia, on ne peut pas l'effacer d'un revers de main. D'ailleurs ce sont ceux-là même qui dénonce la défense de l'avocat, qui soutenait par ailleurs une femme comme Jacqueline Sauvage...comme si la violence ne pouvait être que physique, et comme si la femme en était incapable.

    • Ring

      Dis donc, tu connais mieux la personnalité de la victime que ses parents... ton avis en est du coup tellement précieux, merci pour ton intervention pertinente.

    • otphot30

      La violence morale est destructrice mais ne justifie nullement un meurtre soit disant accidentel ..Ce garçon a commis l'irréparable pour gommer sa faiblesse...

    • coffrapattes

      Même si leur fille était violente psychologiquement, ils l'ont perdue, tuée par leur gendre qu'ils aimaient comme leur fils, alors s'il faut ajouter le fait que leur fille était pas ce qu'ils s'imaginaient, c'est trop pour eux et c'est compréhensible. Et c'est facile de dire qu'ils ne voyaient pas grand chose, on ne sait jamais ce qu'il se passe chez les gens quand la porte est fermée, y compris chez ses propres enfants.

    • erwandime

      Par les temps qui courent....oui clairement une femme ne peut pas faire de mal à quiconque...

    • Josy1951

      Tout a fait d accord je le redis on ne vit pas à ce ces enfants et ils nous montrent que ce qu ils veulent bien faire voir et parfois on peu tomber de haut la violence verbale es destructrice aussi on ne sais pas se qui se passait les volets fermés mais sa n excuse pas le geste laissons faire la justice

  • coffrapattes

    Moi je comprends ce qu'ils veulent dire. C'est le temps de l'acceptation de ce qu'il s'est passé, c'est long, comme le dit choco67 ils sont encore en état de choc. J'espère qu'ils seront bien accompagnés, je ne peux imaginer ce qu'ils ressentent, ça doit être tellement dévastant...

  • CBmacadam

    .... " un fils" quand mème trés calculateur et simulateur !

    • BERASA

      Pas forcément, bien que ceci ne l'excuse en rien. Il a peut-être aussi été complètement dépassé par la situation: enchainement fatal et irréparable, panique... Sa tentative de camouflage s'est avérée pitoyable: quel criminel calculateur irait laisser des indices aussi énormes que des morceaux de drap, etc...?

  • choco67

    Ils sont en état de choc, c'est normal. Les sentiments viendront quand le temps calmera la violence subie.

  • LaCrise

    C'est comme si les parents de la malheureuse Alexia n'ont pas encore réalisé et accepté la trahison et l'horreur du crime commis par leur gendre. Quand ce sera fait leur colère sera à la mesure de cet horrible meurtre. Aucun parent ne peut "comprendre" un crime pareil et ne pas ressentir de haine, surtout après trois mois de mensonges et de manipulations.

  • Ours1234ours

    Franchement il y a des commentaires qui me donnent la nausée. Respectez ces gens svp. C'était LEUR fille, c'est LEUR douleur. PERSONNE ne peut les comprendre alors cessez de les juger. C'est abject !

    • Ring

      Ouais mais les justiciers d'internet tu peux pas les arrêter... ils connaissent la vérité, ils connaissent tout sur tous les protagonistes, et savent donc ce que devraient penser les uns et les autres, ce qui est bien, ce qui est mal.
      Puis bon, si tu leur enlève les commentaires et les réseaux sociaux, il ne leur reste plus grand chose, les pauvres...

  • campagnard17

    Franchement je dis honneur à ces gens, dans ce monde de haie cela fait du bien et cambise cela n'est pas de la lâcheté, c'est au contraire un grand courage.

  • Farad

    Pauvre parents , c’est une double peine pour eux . Ils ont vraiment du mérite!

  • cambise

    Quelle mentalite de laches.

    • SirPeterJohn

      Un peu de respect. Ils ne sont pas lâches, ils sont dévastés par le chagrin. Un peu de compassion si tu en es doté.

  • tonton67

    comment ne peuvent ils pas avoir de haine envers leur gendre, vu dans quelles conditions il à tué leur fille, et a tenté de la faire disparaitre. puis de s’être foutu de leurs gu'ules en jouant la comédie du veuf éploré. c'est incompréhensible.

    • Ours1234ours

      Non, ça s'appelle de l'intelligence, du courage, du bon sens ce dont vous semblez être dénué. C'était LEUR fille et c'est LEUR douleur. Arrêtez de jugez tout le monde ne pense pas comme vous.

    • SirPeterJohn

      On comprend mieux à travers ce commentaire pourquoi tu as une vision du monde limité.

    • Ketzalcoatl

      Ils le disent clairement : c'est le chagrin qui est le plus fort pour le moment. Il n'y a pas de place pour autre chose.

  • BPC26

    Inscris juste pour commenter, je suis père de 4 enfants, perdre donc survivre à la perte d'un de ses enfants est horrible, en tant que parent mais constaté d'avoir été manipulé qui a tué le fruit d'un couple, aucune tolérance..

  • Jopi

    Pauvre gens cela doit être très dur.

  • Josy1951

    On vit pas avec les enfants moi même je ne sais pas ce qui se passe chez les miens on n es à l abri de rien faut jamais dire jamais c est bien triste tout sa

  • honpeufairpire

    Vous avez beaucoup de courage pour trouver assez de sagesse afin de ne pas sombrer dans la haine, ce courage vous honore et vous servira, je l'espère, a atténuer votre chagrin immense!
    Courage à vous!

  • Josy1951

    On ne vit pas avec ces enfants entre l image qui veulent nous donner pour bien souvent nous protéger il peu se passer des horreurs sans su on sois au courant mais son geste 'es pas excusable laissons travailler la justice

  • leonskennedy

    C'est à la mode aujourd’hui ...."pas de haine" des nounours des marches blanches et surtout pas de haine, mais quoi alors après le cirque qu'il a fait à tout le monde, ou alors du mépris.

Retourner à l’article