En concurrençant LinkedIn, Facebook peut-il bouleverser la recherche d'emploi?

TRAVAIL Le réseau social poursuit sa stratégie de diversification en lançant un service de recherche d’emploi…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • DamienduLot

    Les pseudos réseaux sociaux peuvent t'ils remplacé les rapports de l’humain a l'humain ?

    Hmm .. Compliquer, Compliquer... avec le soit disant plus grand réseaux social pour faire du pognon avec Linkedin pour engranger plus de pognon :)
    ...

    • pomlnb

      Ca n'a rien à voir. Ce sont des outils pour gérer les rapports humains. Un réseau professionnel, ce sont des dizaines voire des centaines de personnes et des milliers pour certains entrepreneurs. C'est difficilement gérable humainement, ça demande une grosse organisation. LinkedIn simplifie considérablement tout ça.
      Encore une fois, avec LinkedIn, on ne parle pas d'amis, on parle de contacts professionnels. Vous n'allez pas pique-niquer avec eux, vous allez surveiller leurs carrières pour faire des échanges de bons procédés.

    • DamienduLot

      "pomlnb"

      Ce n’est, ce ne sont que des outils pour gérer un plus grand contrôle.

      PS:
      Ce n’est que mon avis :)

    • Didine883c

      De quel contrôle parlez vous ? perso, je ne comprends pas.

  • pomlnb

    Je ne vois pas le rapport avec LinkedIn. La force de LinkedIn, ce ne sont pas les annonces. Les annonces, c'est ce qu'il y a de pire, pour l'entreprise comme pour le candidat. Pour l'entreprise, c'est une bouteille à la mer, avec peu de chances de trouver un candidat valable pour une TPE, un temps considérable à traiter des retours qui ne correspondent pas aux critères et finalement un salarié dont on ne sait rien. Et pour le candidat, c'est choisir une entreprise sur sa seule bonne fois et devoir se débattre au milieu de centaines de candidats.
    La vraie force de LinkedIn, c'est le réseau. En France, la majorité des postes ne sont jamais publiés dans une petite annonce. Le recrutement par réseau et cooptation, c'est gagnant-gagnant pour les entreprises et les salariés. Je vois mal comment Facebook viendrait concurrencer ça. Surtout que les salariés font maintenant attention à distinguer réseau pro et personnel.

    • Didine883c

      Tout à fait ! en France le réseau c'est 50% des embauches ! Facebook a raison, ils veulent concurrencer LinkedIn sur le sujet (je croyais pourtant qu'ils étaient liés ?) et se présenter comme professionnels.

  • Xrayy

    Est-ce que l'Etat va justement leur offrir des ristournes fiscales si Facebook contribue à réduire le chômage ?
    Parce que jusqu'à maintenant, l'administration a la dent dure contre Facebook

Retourner à l’article