Etats-Unis: L’enquête se poursuit après l’envoi d’une lettre suspecte dans une base militaire

ENQUETE Au total, onze personnes se sont senties mal après l’ouverture de cette lettre, selon les pompiers d’Arlington (Virginie)...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • zigomat

    On aurait tort de sous-estimer les armes biologiques, interdites certes, mais tentant les régimes totalitaires, les armes chimiqes sont utilisées par le boucher de Damas.

Retourner à l’article