Cash Impact sur les pesticides dans la viticulture: «Il n’y a pas d’omerta à Bordeaux» répond la filière

POLEMIQUE Après la diffusion ce mardi soir sur France 2 d'une nouvelle enquête de Cash Impact qui se demande si les pratiques des viticulteurs ont changé depuis 2016, l'interprofession des vins de Bordeaux a réagi dans un communiqué..

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Arsinoa

    Il faut se poser cette question :
    Qui rend malade ?
    Qui provoque la tremblotte, appelée aussi "Gigitte" dans les hauts de France ?
    L'alcool contenu dans le vin ou les pesticides dissouts qui désorganisent le système nerveux de tout organisme vivant ?
    Je lis, ici, que l'intersyndicale déclare, je cite :
    "Sur les traces de pesticides qui sont interdits depuis plus de dix ans pour certains, la filière réagit en faisant valoir que « des molécules de produits interdits depuis plus de 10 ans peuvent encore laisser des traces dans l’environnement, c’est pour cela qu’ils ont été interdits »."
    Si je comprends bien, il vaut mieux que je balance ma cave à la benne à verre, cave qui fait partie de mon environnement, car dans les bouteilles doit flotter un bon petit cocktail de cochonneries explosives...
    Mais si j'allais plus loin ?
    Ne serait-il pas, au minimum, inconscient de ma part, de servir un bon canon de dix ou quinze ans d'âge à mes meilleurs potes ?
    En effet, il y a dix ans, on en parlait pas trop de ces pesticides, en tous cas, pas dans la viticulture, mais maintenant que l'on sait, puisque c'est la filière qui le dit...
    Méfiance...
    Au passage, merci à cette filière d'émettre un "warning"...
    Il convient donc d'écouter ses avertissements et de cesser d'offrir de trop vieux vins pour se cantonner au Beaujolais nouveau si on ne veut pas récupérer un passeport pour l'éternité ou un billet simple pour effectuer une croisière en barque en compagnie d’Hadès !
    Ou rebondir sur une bouteille d'eau minérale ...

    • Avisdupetitscarabe

      Merci des conseils judicieux, on est malheureusement face à un lobby qui coute cher à la sécurité sociale.

  • adelie42

    Pour la bonne information des téléspectateurs, Cash investigation devrait être rebaptisé "Trash investigation", avec comme sous-titre "vos poubelles font mes délices". Elise Lucet devrait se reconvertir comme éboueur, elle serait plus dans son élément.

    • castillon09

      "Trash investigation", avec comme sous-titre "vos poubelles font mes délices". "
      l’enquête sur la viticulture ???

  • adrienbouchain

    Il faut les comprendre nos viticulteurs...comme ces agriculteurs d'Occitanie qui laissent une ardoise de 8 millions d'€ de dégâts sans AUCUNE sanction ...

  • 1159PE

    et les achats en ESPAGNE ?

  • Hellboy460

    Sacrée Elise, j'ai regardé 10mn cette émission juste pour entendre glisser sournoisement que le Glyphosate faisait partie des produits portant le logo CMR ce qui est archi faux mais bon Cash Investigation n'est plus a un raccourci ou à une ânerie près. Concernant ce logo CMR combien de personnes savent à quoi il ressemble? Je passe mon temps à expliquer aux opérateurs de production qu'il faut se protéger des produits comportant ce logo (silhouette avec une espèce d'araignée sur la poitrine - bizarre) parce ce qui si la plupart des personnes voient ce que "Cancérogène" veut dire, pour Mutagène et Repro-toxique c'est déjà beaucoup plus flou, l'ancien logo était bien plus parlant et était bien plus compréhensible par la plupart des personnes, c'était "la petite tête de mort" et là pas d’ambiguïté - Pourquoi l'avoir changé - mystère.

  • Paneb

    La banale excuse d'ancienneté des traces de produits dangereux serait elle un aveu tardif d'un usage débridé?? La connaissance assumée du danger de ces produits ne cacherait elle pas juste une volonté de rentabilité accrue et d'une cupidité coupable.

  • PapaDuv

    Le lobby du vin n'a aucun poids en France, c'est bien connu.

  • mococo31

    Et dans les autres régions viticoles, il se passe quoi?

  • preizherien

    il faut savoir que de touts les vegetaux le raisin est celui qui absorbe ( et donc restitue ) le plus les pesticides et produits phytos.

  • Jome

    Ils ont réduit le trou de 50% dans la coque du sous-marin donc c'est bon : il coulera moins...
    Tous ça en plus pour produire de la vinasse qui rend alcoolique, réduit l'espérance de vie, provoque des malformations sur les foetus, déclenche des bagarres, des viols et entraîne des accidents de la route...
    Et qui réduit le niveau d'intelligence des producteurs aussi visiblement...

    • InTouch

      parler de niveau d'intelligence quand on rédige un tel commentaire, risible...

  • destartine

    Il n'y a aucune diminution. L'UFC Que choisir l'a démontré. Mieux: l'interdiction d'épandage près des cours d'eau a été levée!

  • mococo31

    On ne parle pas (que) de diminution! La population veut l'arrêt effectif et définitif des pesticides et autres produits phytosanitaires qui sont interdits! Et la destruction propre (?!) des stocks. Des remous dans l'emploi valent peut-être moins que des problèmes de santé, des décès prématurés prévisibles, et la naissance d'enfants au développement perturbé.

    • ced32

      c'est justement ce que vous n'avez pas compris alors.... les produits utilisés sont autorisés !! et il sont baissé les doses...

Retourner à l’article