«On vient de tuer la Coupe Davis», la réforme fait grincer des dents en France

TENNIS Nicolas Mahut s’est dit surpris et attristé après l’annonce de la réforme de la Coupe Davis…

— 
Nicolas Mahut console Julien Benneteau, en larmes avant la finale de la Coupe Davis France-Belgique, le 24 novembre 2017 à Lille.
Nicolas Mahut console Julien Benneteau, en larmes avant la finale de la Coupe Davis France-Belgique, le 24 novembre 2017 à Lille. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Retourner à l’article