«Fatiguée» après «une vague de haine», Caroline De Haas quitte les réseaux sociaux

SOCIETE Elle explique que ces attaques ont été déclenchées par une interview d'elle publiée dans L'Obs sous le titre « un homme sur deux ou trois est un agresseur »...

—