Salon de l'agriculture 2018: Robots, intelligence artificielle... A quoi va ressembler l'agriculture du futur?

AGRICULTURE De nombreuses innovations en lien avec l’intelligence artificielle font progressivement leur apparition dans les champs de l’Hexagone…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • CBmacadam

    "...Les robots vont être de plus en présents mais l’agriculteur ne sera pas remplacé par la technologie."
    Ha bon !
    La ferme a coté de chez moi employait trois ouvriers , maintenant elle a quatre tracteurs et des machines a foison et ...... plus d'ouvrier !!!

    • StephB

      Les ouvriers ne sont plus à la ferme, mais dans un centre de maintenance pour l'entretien des machines ^^

  • wilgo4

    Je veux bien qu'il faille vivre avec son temps. Un de nos hommes politique a dit un jour qu'il ne fallait pas aller plus vite que la musique. Le numérique ne peut résoudre tous les problèmes de l'agriculture française. Il ne peut qu'y participer dans une moindre mesure pour l'instant. La plupart des agriculteurs sont au bord du précipice si ce n'est déjà fait pour certains malheureux d'entre eux. Si l'on veut arriver à une agriculture performante pour tous ses acteurs, résolvons en amont tous ces problèmes latents avant de se lancer véritablement dans le numérique agricole. C'est bien tentant toute cette débauche de technologie', mais le vrai contact avec la terre, les animaux, donc la nature, comment va-t'il se faire devant un écran de PC, de smartphone, de tablette et j'en passe et des meilleurs? Nos agriculteurs et éleveurs vont devenir esclaves de la technologie et ne connaîtrons plus la base même de leur beau métier transmise par les aînés depuis des générations et, en pure limite "de science fiction", ils ne serviront plus à rien. Tout se fera sans leur intervention. La machine et l'intelligence artificielle feront tout à leur place. Cet avenir n'est rose pour personne.

  • mic89

    L'agriculteur passera moins de temps sur son tracteur, mais beaucoup plus devant sont PC, et surtout dans le bureau des banquiers et des bureaux d'aides, on va économiser du fiul, mais on va faire grandir les tas de batteries qu'on ne sait pas recycler, m Hulot va faire un trou style Bure, parce que l'uranium est dangereux, mais le Lithium c'est un explosif puissant qui a un petit défaut il s'enflamme à l'air et explose, en fait ce sont des grosses tondeuses automatique qui on un parcours mémorisé, mais ça existe depuis 40 ans en Russie, les moisson ce font via leur GPS sans aucun contrôle humain, et tellement c'est bien cette technologie et surtout non fiable, les hackers vont ce régaler, un robot ça ce pirate, comme on peut stopper un moteur par le gps, récemment on à vue une voiture connectée ne plus répondre à son chauffeur, je vois bien la tête du cultivateur qui voit son champs planté il y a 3 semaines labouré, ou le robot arracheur de pied de vigne qui nettoie une vigne jeune

    • pomlnb

      Le paysan aussi peut se faire hacker... Demandez à Daesh, à la Scientologie ou aux industriels de l’alcool et du tabac si l’humain est impossible à hacker...
      Quand à passer son temps devant un PC pourquoi ? On parle de robotique pas d’informatique...
      Pour les batteries c’est utile uniquement pour le stockage. Un robot peut aussi être autonome via le solaire et la bio-energie. Après tout un robot qui élimine les nuisibles ou enlève des végétaux est en train de ramasser une source d’energie !
      Après oui ça demande un financement, au même titre que le nouveau tracteur. Mais c’est à l’Etat d’aider au financement, sachant qu’à terme c’est un outil pour être plus indépendants et redresser notre balance commerciale.

  • lionelbis

    Un monde où on trouve une souris morte dans ses épinards (ramassés et traités mécaniquement).

  • JohnNathan

    L'Agriculture du futur c'est des hommes et des femmes qui cultivent avec bonheur des produits BIO, certainement pas des robots et des produits chimiques, non merci !!!

    • pomlnb

      N’importe quoi. Réfléchissez deux minutes ! Les produits chimiques n’ont pas été utilisés par les robots mais bien par les hommes ! Parce que les hommes ils veulent dormir la nuit et produire plus en travaillant moins...
      Le vrai avenir du bio, ce sont justement les robots ! Parce que le robot, lui, il s’en fout de bosser 24/24 à ramasser les pucerons un à un... Justement les robots permettrons de cumuler bio, utilisation minimale des ressources et qualité et productivité !

    • lekhmervert

      Les robots peuvent aussi cultiver des produits Bio !

    • cottboy

      tout à fait d accord et heureusement de plus en plus de petits agriculteurs ont compris que la grande distribution est toxique mais malheureusement les grincheux n ont pas compris qu on pouvait trouver de bons produits et continuent à acheter chez des non recommandables

    • pomlnb

      Les chercheurs du MIT on par exemple conçu un robot entièrement autonome. Il est capable de capturer des limaces, qu’il range dans un réservoir où leur décomposition produit l’électricité dont il a besoin pour fonctionner...
      Ce genre de robots pourrait être parfaitement adapté au bio et ça éviterait des saloperies genre bouillie bordelaise...

  • jano 02

    A BOIRE ET MANGER DU MOINS BON .

  • didake7

    Il n'y a quasiment plus d'agriculteurs ni d'agriculture,alors pourquoi avoir besoin de robots ou autres intelligences artificielles ?

    • cottboy

      tout depend de quels agriculteurs on parle les viendards cherchant que des aides ou celui du larzac n empeche au larzac il y a de plus en plus d agriculteurs et ne pleurnichent pas

  • Ades64

    Vous rêver l'agriculture du futur c'est la ferme des milles vaches, productivité est déjà le maître mot partout !!! Pourquoi voudriez-vous que l'agriculture y échappe ?

    • pomlnb

      Non le maître mot c’est valeur ajoutée. La ferme des 1000 vaches, c’est un modèle des années 50 pas du 21e siècle.
      Le nouveau modèle économique du 21e siècle ce n’est pas la production de masse à marge quasiment nulle. C’est la production à forte valeur ajoutée et donc à marges énormes. Et les robots pour faire du bio et de l’AOC, c’est idéal pour ça...

Retourner à l’article