Le revenu de solidarité active est «trop coûteux» mais «pas enterré»

— 

Le Grenelle de l'insertion a été lancé, vendredi et samedi à Grenoble, pour six mois de débats, en vue de remettre de l'ordre dans le maquis des politiques d'insertion professionnelle, en mobilisant syndicats et employeurs aux côtés des associations d'insertion.
Le Grenelle de l'insertion a été lancé, vendredi et samedi à Grenoble, pour six mois de débats, en vue de remettre de l'ordre dans le maquis des politiques d'insertion professionnelle, en mobilisant syndicats et employeurs aux côtés des associations d'insertion. — Jean-Pierre Clatot AFP

Retourner à l’article