L'ex-mari d'Ingrid Betancourt a peur «qu'elle soit déjà morte»

— 

La famille de la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt et les comités de soutien ont dit vendredi à Paris vouloir "garder espoir" et ont souligné l'urgence d'une solution négociée, à l'occasion du sixième anniversaire de son enlèvement par la guérilla des Farc.
La famille de la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt et les comités de soutien ont dit vendredi à Paris vouloir "garder espoir" et ont souligné l'urgence d'une solution négociée, à l'occasion du sixième anniversaire de son enlèvement par la guérilla des Farc. — Mehdi Fedouach AFP

Retourner à l’article