Alitalia: Air France-KLM confirme le chiffre de 2.100 licenciements

SOCIAL En cas de rachat de la compagnie aérienne italienne par le groupe franco-néerlandais...

— 

Le leader de la droite italienne Silvio Berlusconi affirme jeudi dans la presse que le groupe pétrolier italien Eni, la banque d'affaires Mediobanca, les Benetton et d'autres investisseurs italiens sont intéressés par la participation à un consortium pour la reprise d'Alitalia.
Le leader de la droite italienne Silvio Berlusconi affirme jeudi dans la presse que le groupe pétrolier italien Eni, la banque d'affaires Mediobanca, les Benetton et d'autres investisseurs italiens sont intéressés par la participation à un consortium pour la reprise d'Alitalia. — Giuseppe Cacace AFP/Archives

Retourner à l’article