Montpellier: Le maçon commençait les travaux, puis se volatilisait avec l’acompte

ESCROQUERIE Le préjudice est estimé, sur six ans, à 90.000 euros...

— 

Du matériel était loué, jamais payé et laissé en plan sur les chantiers (Photo d'illustration).
Du matériel était loué, jamais payé et laissé en plan sur les chantiers (Photo d'illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Retourner à l’article