«Il n’y avait aucune vulgarité ni sexualisation des filles», une «Grid Girl» se défend

FORMULE 1 Cindy ne comprend pas la décision de mettre fin à l'expérience des «grid girls» en Formule 1...

—