WikiLeaks: La justice britannique se prononce sur le mandat d'arrêt émis contre Assange

JUSTICE L’Australien de 46 ans avait trouvé asile en juin 2012 à l’ambassade d’Equateur de Londres…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • 1957AFSFEROCE

    Clivage personnage. Au tout début de ses interventions, aux yeux de la grande majorité, il fut le premier lanceur d'alertes dans le seul but que seule, la vérité soit connue de tous, partout, et cela concernait un grand nombre d'Etats bien souvent peu reluisants en matière des De Droits de l'homme. Depuis qu'il est réfugié de se ans cette Ambassade, son système de séance défense, est devenu l'inverse de ce qu'il prônait. Certainement que grand nombre de politiques veulent sa peau en lui refusant systématiquement ses demandes, surtout celle de partir en Équateur puisqu'il y est naturalisé. L'unique moyen de le contrer dans ses déclarations reste celui de le garder enfermé dans cette Ambassade. L'usure du temps fera le reste pensent certainement ces politiciens qui lui en veulent. Qu'en penser à notre petit niveau? Que les Lois ne sont pas les mêmes pour tout le monde, apparemment. .....Ça laisse songeur, voire très interrogatif. ...

  • Anonymenmousse

    En gros ont muselé cet homme car il dit la vérité?
    Si ses informations était fausse je comprendrait mais la ce n'est pas le cas...
    De plus les USA veulent lui coller quoi sur le dos trahison il est pas américain...
    Il était temps que leurs agissement soit connus du grand publique et je dirait qu'ont est loin du compte...
    J'aime bien les USA tous ce qui est contraire au gouvernement est du complotisme mais nous faire croire qu'il travail avec les russes c'est du complotisme...

Retourner à l’article