«J'ai quitté la France à cause des menaces», reconnaît David Thomson, journaliste spécialiste du djihadisme

MEDIAS Dans une interview au «Figaro», le journaliste reconnaît qu’il a été sous surveillance policière à cause des risques qu’il courrait…

— 

David Thomson, le 4 juillet 2017 à Paris.
David Thomson, le 4 juillet 2017 à Paris. — Eric FEFERBERG / AFP

Retourner à l’article