La messagerie Telegram, la voix censurée de la contestation en Iran

COMMUNICATION L’application utilisée chaque mois par 40 millions d’Iraniens est presque indisponible dans le pays depuis dimanche…

—