VIDEO. Policier frappé à Aulnay-sous-Bois: L'enquête confiée à un juge d'instruction

BANLIEUE Le parquet de Bobigny a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • HENRI57

    Enquête pour "violence contre personne dépositaire de l'autorité publique" ,alors que l'un avait "sauté sur sa tête à pieds joints»" ? C"est une enquête pour "tentative d'homicide volontaire" qui devrait être ouverte.

  • Hatchepsout

    Suite à la suite de ses images, je suis sure que toutes les assos vont porter plaintes pour agression de la part d'un policier...

  • ThePunisher75

    Quelle belle communauté, qui a dit que les musulmans ne sont pas intégrés ? Ou que l islam n est pas une religion de paix et amour ???

  • Berry13

    Ils nient, bien évidemment, ils seront bientôt dans la rue prêts à recommencer, au lieu de réclamer des peines plancher il faut réorganiser les interventions de police ou laisser faire les pros, la guerre est une affaire de militaires.

  • prizren

    Si le ou la journaliste peut m'expliquer l'utilisation du mot jeune avec des guillemets ! Merci

  • neverwrong

    Les cinq « jeunes »
    Que veulent dire les guillemets ? Il serait heureux qu'on arrête de stigmatiser et de faire des amalgames envers les pauvres jeunes.
    Appelez un chat un chat et stop avec cette hypocrisie qui dure depuis un moment.

  • didake7

    Avec la mansuétude du tribunal et remises de peines comprises,allez ,on va dire 3 mois ferme...pauvre pays...

  • Mariechichi

    Il serait temps de reprendre notre pays en main !! Et d aider les forces de l ordre à nettoyer ces citées

    • Resolvance

      Si seulement... Ont est beaucoup a le vouloir. Après le Français a beaucoup de gueule. Suffit de regarder l'état de plus en plus pitoyable de nôtre Pays pour s'en rendre compte. Rien n'est fait, ont laisse faire, ont ferme les yeux. Et quand ça nous pète a la tronche ont est surpris.

  • Tryagain

    Quand il faut défoncer des policiers à plusieurs il y a du monde !! Des qu’il faut assumer il n’y a plus personne !
    Parasites de la sociétés !

  • Flashmob13

    sanctions ? Levée d'écrou hypothétique. et pour ceux qui feront une courte peine, remise de peine automatique avec téléphone en cellule, prosélytisme et formation gratuite au crime. De quoi se venter dans la citée.

  • 1demon

    J'ti jure mon z'ami, c'est pas moi !

    • DavidTaipoche

      Michel Leeb ? C'est toi ??

  • Titofe95

    Rappel à la loi sursis le pire pour eux ils en tremblent

  • Rog38

    Sachant que la justice ne traite pas les délits à leurs hauteurs.
    10 policiers dans une pièce et on fait entrer ces mecs l’un après l’autre.

  • Djell

    Ne raconte pad n'importe quoi

  • Jvem

    Émeutes à venir. Planquez-vous ! Soutenues par l’extrême gauche bien sûr !

  • Blue282

    Sanctions ? faut pas rêver, avec cette brochette de magistrats bobo-gochisants (mur des c'ons)ces cpf seront vite excusés !

  • finlay

    Marches et comités de soutien pour ces innnocents à prévoir et quelques vitrines à remplacer

  • michel55

    Seront jugés c'est pas certain comme d'habitude ils vont demander un délai pour préparer leurs défences

  • Verso

    J'espère sincèrement qu'ils vont ramasser un max et que pour une fois la justice se montrera à la hauteur et saura juger ce crime.

  • Benvoyons225

    Logique et on espère que la sanction sera à la hauteur de l'acte. L'arsenal juridique le permet.

  • aptimed

    Et pourquoi tirer en l’air quand un collègue est en danger de mort ?

    • GagaNet

      Absolument, il aurait du le faire tout droit.

    • Laurent57250

      là est bien le problème...
      Cette racaille sait bien que les policiers ont peur d'utiliser leurs armes au vu des risques judiciaires auquels ils s'exposent...
      S'il avait tiré sur ces individus, il serait en garde à vue, il aurait sans doute été jugé et il lui aurait été reproché l'absence de motif (la légitime défense implique une mise en péril réelle et avérée de la vie d'autrui et dans ce cas, c'est litigieux).
      Il serait temps que la peur change de camp et de reconnaitre que l'agression à plusieurs justifie l'usage des armes, comme le fait de sortir une arme à feu devrait systématiquement être considérée comme un acte hostile justifiant la aussi un tir létal.

Retourner à l’article