VIDEO. La mère d’Emilie König, djihadiste française la plus recherchée, souhaite que sa fille soit rapatriée

DAESH Figure de la mouvance djihadiste française, la Lorientaise âgée de 33 ans est détenue par les forces kurdes…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Lecomtedehenri

    C est bizarre comme tous ces français veulent maintenant rentrer au pays...

  • Xoxome

    Non merci, les prisons sont déjà pleines.

  • HarleyGirl

    Les enfants OK ils n'y sont pour rien mais elle qu'elle reste là-bas ! Elle a fait le choix de trahir le pays qui l'a vue naître, elle a appelé à faire du mal à ses habitants et maintenant elle sort la carte du repentir ? Qu'elle assume ! Je comprend les parents de cette femme mais ils faut qu'ils comprennent que s'ils n'ont rien pu faire pour la retenir autrefois ils ne pourront pas davantage lui faire entendre raison aujourd'hui, même si elle leur fait croire le contraire.

    • 76Genders

      Les enfants NON car ils ont été embrigadés toute leur vie et que ce sont des bombes à retardement

    • paceman

      Les enfants sont nés en Syrie donc n’ont rien à faire en france

    • marinel02

      @76Genders : embrigadés toute leur vie ? Ils ont deux ans et un an... Vous avez des souvenirs de votre vie à cet âge-là ? Moi non, mon plus ancien souvenir c'est à l'âge de 4 ans, un souvenir traumatisant, c'était une piqûre de guêpe

  • cathare31

    Rajout: lire certainement pas pour les Nazis islamistes.

  • Link26

    m..mmh.. muh..! muaahh..! muaaahh ! ah ah ah ah ah !!!

  • phil128

    On va certainement la croire qu'elle s'est repentie!!!
    C'est comme si un assassin disait qu'il a eu tort de tuer et qu'il demande l'absolution.On n'en veut plus sur notre territoire.

  • polbismuthe

    Qu'elle reste avec ses frères et sœurs :-)

  • ctencorepossible

    LES NOMS SUR LES MURS

    D'autres sont venus par ici,
    Dont les noms sur les murs moisis,
    Se défont déjà, et s'écaillent.
    Ils ont souffert et espéré,
    Et parfois l'espoir était vrai,
    Parfois il dupait ces murailles.

    Venus d'ici, venus d'ailleurs,
    Nous n'avions pas le même coeur,
    Nous a-t-on dit. Faut-il le croire ?
    Mais qu'importe ce que nous fûmes !
    Nos visages noyés de brume
    Se ressemblent dans la nuit noire.

    C'est à vous, frères inconnus,
    Que je pense le soir venu,
    O mes fraternels adversaires
    Hier est proche d'aujourd'hui.
    Malgré nous, nous sommes unis
    Par l'espoir et par la misère.

    Je pense à vous, vous qui rêviez,
    Je pense à vous qui souffriez,
    Dont aujourd'hui j'ai pris la place.
    Si demain la vie est permise,
    Les noms qui sur ces murs se brisent
    Nous seront-ils nos mots de passe ?

    28 octobre 1944.
    Brasillach

    • GJANE

      Ça vaut pas un Prévert, ni un Aragon.

    • ctencorepossible

      Pour rester dans l'époque

      LA ROSE ET LE RÉSÉDA (Louis Aragon)
      Celui qui croyait au ciel
      Celui qui n'y croyait pas
      Tous deux adoraient la belle
      Prisonnière des soldats
      Lequel montait à l'échelle
      Et lequel guettait en bas
      Celui qui croyait au ciel
      Celui qui n'y croyait pas
      Qu'importe comment s'appelle
      Cette clarté sur leur pas
      Que l'un fut de la chapelle
      Et l'autre s'y dérobât
      Celui qui croyait au ciel
      Celui qui n'y croyait pas
      Tous les deux étaient fidèles
      Des lèvres du cœur des bras
      Et tous les deux disaient qu'elle
      Vive et qui vivra verra
      Celui qui croyait au ciel
      Celui qui n'y croyait pas
      Quand les blés sont sous la grêle
      Fou qui fait le délicat
      Fou qui songe à ses querelles
      Au cœur du commun combat
      Celui qui croyait au ciel
      Celui qui n'y croyait pas
      Du haut de la citadelle
      La sentinelle tira
      Par deux fois et l'un chancelle
      L'autre tombe qui mourra
      Celui qui croyait au ciel
      Celui qui n'y croyait pas


      Ils sont en prison Lequel
      A le plus triste grabat
      Lequel plus que l'autre gèle
      Lequel préfère les rats
      Celui qui croyait au ciel
      Celui qui n'y croyait pas
      Un rebelle est un rebelle
      Deux sanglots font un seul glas
      Et quand vient l'aube cruelle
      Passent de vie à trépas
      Celui qui croyait au ciel
      Celui qui n'y croyait pas
      Répétant le nom de celle
      Qu'aucun des deux ne trompa
      Et leur sang rouge ruisselle
      Même couleur même éclat
      Celui qui croyait au ciel
      Celui qui n'y croyait pas
      Il coule il coule il se mêle
      À la terre qu'il aima
      Pour qu'à la saison nouvelle
      Mûrisse un raisin muscat
      Celui qui croyait au ciel
      Celui qui n'y croyait pas
      L'un court et l'autre a des ailes
      De Bretagne ou du Jura
      Et framboise ou mirabelle
      Le grillon rechantera
      Dites flûte ou violoncelle
      Le double amour qui brûla
      L'alouette et l'hirondelle
      La rose et le réséda

    • ctencorepossible

      Ça ne vaut peut-être pas un Aragon ou un Baudelaire mais ça vaut largement un Prévert qui est bien gentil mais est plutôt un poète pour adolescents.
      Publié le03/01/18 à 22h31

    • petitberlingo

      C'est quoi, "un poète pour adolescents ?"

  • varaine

    C'est sur qu'avec notre justice gaucho-laxiste , je comprends qu'elle veut être jugé en France .

    • zigomat

      Eh! oh! réveillez-vous, c'est la droite qui est au pouvoir depuis le mois de mai.

  • scrupulus

    pourquoi faire ? toucher des allocs ?

  • jmrodger

    je pense que c'est plutôt clair, les enfants peuvent revenir au cas par cas. Pour les adultes c'est non ils doivent être jugés la ou ils ont exercés leur job de terroriste.

  • Blue282

    les plus à plaindre sont ses parents !

    • Bleunuit

      Certainement pas ! Incapable d'avoir éduqué correctement leur fille en lui ouvrant les yeux sur les danger de ses fréquentations

  • StopImposture

    Les commentaires sont d'une indigence...

    • rati

      ne sont ils pas tout simplement à l'image de ce qu'ils ont fait ?

  • StopImposture

    @Dezzy : C'est quoi, un "Roy’s Roy’s" : ça se bouffe ?

  • ctencorepossible

    Bijoux
    Je n'ai jamais eu de bijoux,

    Ni bagues, ni chaîne aux poignets

    Ce sont choses mal vues chez nous:

    Mais on m'a mis la chaîne aux pieds.



    On dit que ce n'est pas viril,

    Les bijoux sont faits pour les filles:

    Aujourd'hui comment se fait-il

    Qu'on m'ait mis la chaîne aux chevilles ?



    Il faut connaître toutes choses,

    Être curieux du nouveau:

    Étrange est l'habit qu'on m'impose

    Et bizarre ce double anneau.



    Le mur est froid, la soupe est maigre

    Mais je marche, ma foi, très fier,

    Tout résonnant comme un roi nègre

    Paré de ses bijoux de fer.

    ROBERT BRASILLACH: 1909-1945 : Poème de Fresnes (1949)

  • aldayr67

    Qu’elle reste en Syrie avec les Kurdes, repentir de rien

  • claire29

    elle a la réaction d'une mère. Peu importe ce que sa fille a fait, ça reste sa fille.

    • Aurelien54

      elle n'a qu'a aller la rejoindre là-bas et le problème sera réglé.

    • Lecomtedehenri

      Si ça mère avait un peu de peine pour tous les massacres de ces islamistes, elle couperait tout lien avec sa monstre de fille qui ne vaut rien

  • Mapocalypse

    ses enfants qu'ils reviennent mais elle? jamais

    • Bleunuit

      Pour qu'ils vengent plus tard leur père mort au combat contre la France et ses alliés ? ... Certainement pas !

  • Ghostlau

    Encore une qu on refera rentre sur le sol francais en plein nuit comme la.semaine derniere les.enfants de daesh rentre en douce sur le sol francais.et place en famille d acceuil et qui c est qui payent c est nous les francais je suis écoeuré

    • marinel02

      C'est amusant que vous trouviez qu'on les a fait "rentrer en douce"... J'en ai entendu parler aux infos... Pour le "en douce", on repassera. Après vous proposez quoi pour les enfants ? Qu'on les embroche ?

  • ChocoAmer

    VAFat je te conseille de lui ouvrir ta porte et de l héberger, elle et ses enfants... offre lui le logis !!

  • F451

    Pauvre fille ...

  • HORUS24

    Le repentir, souvent dicté par les avocats, allège la faute, il ne l'enlève pas! Mme König, on peut comprendre que vous défendiez votre fille, mais pas au prix des vies qu'elle a enlevé indirectement, pas au prix de l'intolérance et de la cruauté dont elle a fait preuve en soutenant les barbares, et en recrutant d'autres bouchers pour anéantir tous ceux qui n'ont pas la même névrose! Elle s'est elle même placée au rang de l'animal en oubliant toute humanité, toute tolérance..Vous faîtes appel aux sentiments que votre fille n'a pas eu, et dont vous êtes complice passive! Sans moi.

  • Dezzy

    Eh Beh ! I’ll faut aussi preparer un Roy’s Roy’s pour elle, beh dit donc

    • hpat67

      C'est quoi un Roy's Roy's ?

    • Ccram

      J’imagine une rolls pour quelqu’un qui se dit français mais n’en maîtrise aucunement la langue?

  • BREIT

    et ses victimes, pour celles qui sont encore vivantes, qu'en pense la maman, même si je comprends son désarroi, sa fille devra être jugée pour ce qu'elle a fait, échapper à la justice du pays où elle a sévit serait une injustice énorme.
    Le droit des victimes doit primer sur le droit des Daeshgirls

  • lantana

    Quand on choisi de trahir son pays ,ses compatriotes ,on en subit les conséquences ,tant pis pour elle ,elle n'avait qu'à mieux réfléchir à ce qu'elle faisait .

  • scoopy

    Pitoyable...

  • jsjeannot75

    Désolée pour elle , mais y'a plus de place dans nos prisons ..

  • scoopy

    Un peu facile, c'est sùr que les prisons et la justice la bas, c'est pas les notres. C'est comme si on tuait des gens et dire après je m'excuse et puis c'est réglé. Elle a choisi un pays qui correspondait à son choix de vie, en France elle était malheureuse. C'est pitoyable et le pire c'est qu'on va surement accéder à sa requête en trouvant un sens à tout cela.

  • bernard2002

    c'est trop facile de se déclarée repentie quand on a perdue.
    Elle a fait un choix, alors qu'elle assume jusqu'au bout.
    On n'a pas besoin de gens comme ça chez nous.
    Et bravo les Kurdes. J’espère que la France leur sera reconnaissante pour leur cause et ne se comportera pas comme avec les harkis.

  • geepy

    un peu gonflée la mère..elle devrait se sentir un peu responsable de la déviance de sa fille..elle peut la rejoindre pour être plus près d'elle

    • Ccram

      Non mais vos êtes qui point r dire ça sérieusement ? Vous les connaissez personnellement peut-être ?

  • Chargement en cours…

Retourner à l’article