VIDEO. Agression de deux policiers à Champigny: Edouard Philippe souhaite une «grande sévérité judiciaire et pénale»

FAITS DIVERS Il a également expliqué se « méfier » des « réactions qui passeraient par un élément législatif » au sujet d’un éventuel rétablissement des peines planchers…

— 

Le Premier ministre Edouard Philippe le 12 décembre 2017 à l'Assemblée nationale
Le Premier ministre Edouard Philippe le 12 décembre 2017 à l'Assemblée nationale — PDN/SIPA

Retourner à l’article