Catalogne: Puigdemont «exige» la restauration de son gouvernement

ESPAGNE Le président catalan destitué a enregistré un discours depuis Bruxelles, où il a fui peu avant son inculpation pour rébellion et sédition…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • kevpeace

    Comme en Corse, indépendance et après ça pleure, il faut savoir, le beurre et l'argent du beurre. . !!!

  • Beato

    ¡ Viva Tabarnia libre !

    Basta des catalans fénéant qui vivent du travail des espagnol de Tabarnia.

  • Chef59

    Puigdemont est en plein délire ! Il oublie que, s'il a été élu président, c'est parce que la CUP (extrême gauche indépendantiste) a refusé de soutenir Arthur Mas la dernière fois, on s'est donc rabattu sur lui. Maintenant, la CUP dispose comme la dernière fois d'une minorité de blocage et ne votera jamais pour Puigdemont qu'ils considèrent comme un traître depuis qu'il a "suspendu" la déclaration d'indépendance avant de fuir à l'étranger. Je pense, comme Alain156, que l'heure de Junqueras est arrivée. Ce n'est pas forcément une bonne nouvelle, mais l'ERC (y compris Puigdemont !) votera t'elle d'une seule voix pour lui ?

    • Alain7878

      Les fugitifs vont-ils alors laisser la place à leurs suppléants ?

  • SanchanBCN

    Rappel : le parti les plus voté, celui qui a gagné les élections (malgré l’inégalité du poids du vote) est Ciutadans (anti-indépendantes). Puigdemont est à la tête d’une alliance d e 3 partis indépendantistes : JxSi, ERC et CUP.
    Vu le merdier dans lequel les indépendantistes nous ont mis, je ne dis que « Visca Tabarnia independent ».
    Une Tabarnesa

    • Alain7878

      Puygdemont aujourd'hui est à la tête de rien du tout ...c'est une moule fixée sur son rocher qui atttend que la marée remonte mais elle ne remonte pas du tout

  • Yannick86

    On ne peut pas se débrouiller pour l'envoyer aux Corses.

    • Alain7878

      @cesaria : bien noté que l'indépendance et un hypothétique référendum n'est pas d'actualités et que le sujet c'est le fonctionnement de la Catalogne ! avec un gouvernement qui puisse gouverner

  • Cesaria

    La division des indépendantistes était déjà palpable lors de la campagne électorale compte tenu de leur incapacité à faire liste commune. Voilà maintenant que ERC appelle au retour de Puigdemont non sans arrières pensées ce qui est vraiment hilarant. Junqueras lui, n'a pas fui lui contrairement à Puigdemont qui ne semble pas pressé d'assumer ses responsabilités. Les fugitifs vont-ils laisser la place à leurs suppléants. Suspens, suspens ....A toutes fins utiles personne à Barcelone ne parle de référendum ou d'indépendance mais de pouvoir gérer la Catalogne en ayant au Parlement un gouvernement qui puisse gouverner - c'est ça le vrai sujet aujourd'hui....On rêvera un autre jour je crois.

    • Alain7878

      C'est vrai ! Junqueras, le rival du parti de Puigdemont, a fait appel de son maintien en détention et doit être auditionné par le juge le 4 janvier. Il peut donc être libéré aussitôt, si oui, ceci lui permettrait d’être candidat au poste Président de Catalogne et ainsi de souffler la place à Puygedemont ….marrant non ?

    • ctencorepossible

      C'est bien la preuve que l'indépendantisme et l'unionisme ne sont pas des idéologies partisanes puisque les 2 camps sont également partagés entre droite et gauche.
      Puigdemont a eu raison non pas de fuir mais de se réfugier à Bruxelles.
      Les urnes ont parlé et les indépendantistes n'ont pas été désavoués par le peuple catalan. Il est temps que Madrid abandonne les poursuites et libère les prisonniers politiques et engage enfin des négociations pour l'abandon de l'indépendance contre une autonomie accrue.

    • Alain7878

      A Barcelone c'est ressenti comme une fuite par tout le monde
      Pourquoi la justice s'arrêterait ? qui dit au Juge de s'arrêter ? ...c'est une drôle de conception de l'indépendance de la Justice

  • Cesaria

    Oui c'est vrai ! l'état espagnol est en quelque sorte l'arroseur arrosé; Aznar a fait beaucoup que les régions deviennent plus autonomes ...En catalogne il ne manque que l'autonomie financière pour être autonome à 100 % (hors pouvoirs régaliens) Pourtant ça ne suffit toujours pas sans doute parce que certains hommes politiques catalans corrompus n'ont pas envie de rendre des comptes ....On peut citer l'exemple de Mr Pujol par exemple L'indépendance pour certains c'est l'impunité assurée et quand on voit la pauvreté des programmes politiques ceci explique peut-être cela non ?

    • Alain7878

      Les régions espagnoles sont bcp plus avancées effectivement qu'en France en matière d’autonomie. Ce droit à l’autonomie gouvernementale des régions est déjà inscrit dans la Constitution espagnole, les régions sont déjà dotées de parlements et de gouvernements, elles disposent d’une indépendance et de compétences santé, éducation, police, aménagement, environnement, développement économique, culture….C'est comme d'habitude donnez la main et on vous bouffe le bras entier !

  • lesiber

    47,5% c'est énorme pour une élection a un tour. Chez nous LREM a raflé 75% des sièges avec moins de 30% au premier tour. Et qui a contesté leur victoire.
    En plus il y a des partis autonomistes qui ont fait 7% que la presse française range de façon bien commode chez les unionistes. Manipulation quand tu nous tiens

    • Alain7878

      La comparaison est hasardeuse non ?

    • alligator307

      Très juste lesiber, le banlieusard du dessus veut juste défendre son gourou !

  • Beato

    Que ça serve de leçon aux français . Donnez plus d'autonomie a vos régions et elles aprendront a leurs écoliers a hair la France et les français. L'Espagne est un des pays les plus décentralisé d'Europe et celui qui a le plus fait la promotion de ses langues régionales .

    • Cesaria

      L’ethnicisme est du racisme à part entière et c’est ici que les raisons qui conduisent à pousser à l’éclatement des Etats nations en Europe deviennent troubles... pour ne pas dire suspectes....Tout le monde crie "hourra" quand des régions veulent s'émanciper soit disant "au nom des peuples à disposer d'eux mêmes" ah c'est très beau mais les gens ne se rendent pas vraiment compte de ce dont ils parlent.
      Il s’agit en fait d’un projet d’apprentis-sorciers qui veulent que l’Europe devienne une zone géographique composée de véritables "citoyens" européens, il faut donc commencer par faire table rase du passé en sciant doucement les racines, souvent profondes, des nations actuelles. Diriger 200 régions est bien plus facile que de diriger 27 pays

    • JDif

      L'Espagne, et la plupart des autres pays européens, n'ont jamais connu une situation unitaire aussi forte que celle de la France dont l'unité leur est très antérieure. En Espagne, beaucoup de Basques et de Catalans, pour ne prendre que ces deux exemples, ne se sont jamais sentis vraiment Espagnols. Par ailleurs, l'affaiblissement des Etats dans l'UE et la perte de leurs pouvoirs principaux militent évidemment pour une autonomie plus grande des régions et, dans certains cas, au séparatisme. Si les Etats européens doivent disparaître, d'autres recomposition politiques auront certainement lieu. Les compositions d'hier et d'aujourd'hui, dans le cadres des Etats, n'auront plus lieu d'être aves la disparition des Etats. La situation actuelle n'est pas éternelle!

  • scrupulus

    pour exiger il faut en avoir les moyens

  • deswarte

    bien, succès pour lui et son gouvernement !

  • robotcop

    Espagne=dictature

  • Alain7878

    Réveillons nous ! la droite catalane a toujours poursuivi des objectifs purement financiers à travers le séparatisme, associé à une corruption énorme qui a permis à M Pujol, l’ex président de la Generalitat, de s’enrichir en milliards... L’affaire a portant été jugée, mais l’omertà des nationalistes catalans, tous unis contre Madrid, protègent Pujol qui a encore échappé aujourd’hui à la prison. Bien sur que la droite catalane affairiste et corrompue pensait qu'elle arriverait un jour à faire plier Madrid, en accordant l’autonomie fiscale en échange d’un maintien apparent d’une unité espagnole …C’est de ce marchandage qu’il faut parler aujourd’hui. Mais Madrid a toujours refusé cette « autonomie fiscale » et on ne peut leur donner tort ! ..ce qui est sur c’est que la négo continue !!!

    • Cesaria

      Cette affaire a déjà 10 ans et elle est en cours il est vrai ...Je ne suis pas pro Puygdemont loin de là mais lui ne semble pas attaqué personnellement ...ses amis oui

  • Alain7878

    Tout le monde a perdu ! Une gifle pour Rajoy ok ! mais en siphonnant le PP les indépendantistes sont clairement minoritaires sur la question de l'indépendance, et pour administrer la région, ils sont entre les pattes de la CUP. Le PS et Podemos sont hors jeu ! …bref la balle au centre ! ….0 à 0 et Puigdemont tel une moule sur un rocher reste coincé à Bruxelles ....quelle victoire hahahahahahahahah

  • lekhmervert

    On peut faire de la philosophie ou de la littérature ou même des maths modernes, la réalité c'est que Puigdemont et ses alliés ont gagné les élections en Catalogne.

    • HORUS24

      Bien sur! Mais on mélange les indépendantistes, les autonomistes, des partis anti-Rajoy...Il est peu probable que cette coalition vote l'indépendance. Ces indépendantistes comptaient sur l'Europe, et la réponse a été sans équivoque!
      Quant à Puigdemont, sa fuite et son exil le disqualifient totalement...L'Espagne est le pays où les régions ont le plus de pouvoir. La catalogne ne veut plus partager ses richesses (inexistantes sans l'Europe) et c'est la solidarité d'un pays qui est en jeu!... Imaginez, (humour) que l'Ile de France ne veuille plus payer pour la Corse!!! Bonne Année.

    • Alain7878

      gagné ? ne vois pas de vainqueurs du tout; la tendance politique reste plus incertaine. les trois partis indépendantistes ont remporté 47,5 % des voix, obtenant 70 sièges sur 135 au parlement régional, soit deux de moins qu'en 2015. Ils pourront donc gouverner... s'ils réussissent à former une coalition. Or leurs leaders, poursuivis pour «rébellion» et «sédition» pour leur rôle dans la marche vers l'indépendance de la Catalogne, sont pour certains en prison ou à l'étranger. Situation surréaliste au cœur de l'Europe...

    • Alain7878

      Il semble que Puigdemont, le "zhéros" des indépendantistes veuille rester à Bruxelles. Il est vrai que parmi les djihadistes et les militants d'extrême droite flamands, il est tout à fait dans son élément....

    • bezedhache

      On peut arranger la vérité et dire que machin et ses "alliés" ont gagné, ou prendre le temps de tourner sept fois sa langue dans sa bouche et voir que les"alliés" n'en sont pas puisque des tendances opposées, qu'ils n'ont pas gagné puisque même réunis ils n'ont qu'un siège d'avance et que, les élus n'étant pas des robots qui votent comme le chef a ordonné leur majorité est très relative, et que machin n'étant plus président ni de droit ni de fait il va falloir désigner de nouveaux dirigeants, ce qui risque d'être comique. Par contre vous considérez sûrement que Macron n'est pas légitime parce que vous n'avez pas voté pour lui, allez comprendre.

    • Cesaria

      @horus24 : l'idée est je crois excellente pour la Corse ...quand commençons nous à préparer les drapeaux ?

    • Alain7878

      "Pour mener il faut que quelqu'un suive" Lao Tseu

  • noelvichy

    Non Alain7878, il faut regarder les chiffres et ne pas répéter bêtement ce qui a été écrit à droite et a gauche par des gens ayant un avis partisan. Les indépendantistes ont fait 47,5% des voix, ça ne veut pas dire que les espagnollistes ont fait 52% !!! Comment oser compter Podemos en tant qu'espagnoliste alors qu'il se déclare neutre sur le sujet, que ses électeurs sont en majorité en faveurs de l'indépendance et que le parti se déclare favorable à un référendum sur le sujet ??? Si on regarde les chiffres et la position officielle des partis : 47,61% des gens ont voté pour un parti indépendantiste, 38,95% des gens ont voté pour un partis espagnolistes. La majorité est bien plus nette que celle qui a conduit à la plupart de nos gouvernements français. Je pense que le chiffre à retenir vu le contexte de l'élection c'est surtout qu'une large majorité de catalans ont voté pour un parti soutenant la tenue d'un référendum.

    • KRANF971

      Il faut que vous arrêtiez de jouer avec les chiffres, les manipuler ne servent à rien... Et si vous viviez ici vous saurez que le référendum qu'on soit procatalan ou pas tout le monde est favorable... A vous de savoir pourquoi !!!

    • Alain7878

      Les séparatistes sont divisés et se focalisent sur Rajoy, mais leur vrai problème, ce sont les électeurs, qui ne leur ont donné que 47%. Il n'y a pas d'adhésion populaire et massive à leur projet, projet qui est confus, bâclé et bricolé depuis le début. Puigdemond doit passer en justice. Rajoy a respecté la Constitution et a sauvegardé l'unité de l'Espagne. En applicant l’article 155, il a démontré sa capacité à gouverner et à ne pas faire de démagogie comme certains populistes dont fait partie Puygdemont ....De puis il n'y a pas d'alliance entre les séparatistes qui seuls ne peuvent rien faire

    • Alain7878

      Beau travail ! plus de 3000 entreprises ont déjà localisé leurs sièges sociaux en dehors de la Catalogne ; Gasnatural, Abertis, Caixa Bank, Banco sabadell, pas grave me direz- vous ….ils ne représentent que 30% du PIB espagnol …..avec en plus le risque financier de perdre leurs accès au financement de la banque européenne, …l’incertitude pousse tous les entrepreneurs à aller voir ailleurs, le tourisme est en baisse …- 15% …en Espagne on boycotte les produits catalans….mais tout va bien à bord ! mettons la tête dans le sable et continuons l’œuvre de destruction massive d’une des plus belles régions d’Espagne

    • Cesaria

      Bien nette ???? je ne partage pas votre point de vue car rien n'est net hélas ! Paradoxalement et malgré son échec à ces élections Rajoy sort renforcé en mettant en évidence d'une part que les indépendantistes ne disposent pas de majorité sociale et en décapitant l'unilatéralisme: le 155 a été mis en œuvre sans aucune difficulté. Puigdemont est fini en Catalogne et en Espagne.... il fait l'effet d'un trouillard qui a peur de la prison et croyez moi il vit un dilemme terrible. Il aurait du je crois sacrifier quelques semaines de liberté...Si le 4 janvier les juges font libérer Junqueras il va réaliser son malheur et son erreur stratégique majeure..fin en direct de la carrière de Mr Puigdemont qui trop orgueilleux n'a écouté que son égo surdimensionné ..

  • MissBaltringue

    Cet homme est complètement irresponsable. Il conduit une "armée" de ruraux qui peuvent vivre en autosuffisance, faisant fi du volet industriel de cette région, qui lui fuit, car, véritable et quasi unique levier économique. Il veut en plus être absous de sa lâcheté puis diriger à distance sur un projet construit sur le rejet et la haine. Un bon gros baltringue, je dois l'avouer....

    • harold59143

      Si la Catalogne deviens indépendante de facto elle ne fais plus partie de l'Europe donc fin de l'euro et rétablissement des droits de douanes et limitation des exportations et surtout fin des aide et ce dès le lendemain car se n'est pas le même cas que l'Angleterre c'est bien l'indépendance mais il faut en avoir les moyens

  • Savoyons

    Le peuple à parler mais le totalitarisme qu'il soit de gauche ou de droite ne l'entend pas il est obligé d'être au coté de Bruxelles car sinon il sera broyé par l'administration UE la seul stratégie pour pouvoir aider sont peuple qui la élu

    • Benvoyons225

      D'une part on ne voit pas ce que vient faire la gauche dans l'affaire puisque Rajoy et Puigdemont sont tous deux de droite et d'autre part le peuple n'a pas mis le parti de Puigdemont en tête aux élections du 21 décembre.

    • Alain7878

      Heureusement, la victoire du parti opposé à l'indépendance, Ciudadanos, limitera la marge de manœuvre des indépendantistes, même s'ils parviennent à former un gouvernement, avec leurs dirigeants en exil ou en prison. Et, pour y arriver, il leur faudra d'abord surmonter leurs divisions et c’est loin d’être fait ! ….

    • Alain7878

      Et, Il n'y a plus de place pour les appels à la rupture et à l'illégalité, parce que la loi ne le permettra pas et parce qu'ils ne peuvent pas revendiquer l'appui d'une majorité de la société

  • EgaliteReelle

    @Logik007 Tu as raison. Les personnes en bonne santé ne devraient jamais s'occuper des malades.

  • Pandatoine

    Une honte ce type....et encore une fois...la séparation de la Catalogne du reste de l’Espagne serait une énorme erreur

  • Peir

    Puigdemont : sûrement un homme désireux de justifier ses bêtises récentes en voulant faire croire que le vote légal des Catalans organisé par l'Etat central légitime le vote illégal organisé par son parti. Il s'enferme dans l'autojustification, l'erreur, l'entêtement, continue la provocation...ce n'est pas une démarche de dialogue et de progrès alors que le gouvernement central a ouvert des portes pour renouer des liens.

  • azerty332

    Beaucoup de gouvernements en Europe réagirais de la même façon quitte à mettre le peuple à feu et à sang pour défendre leurs propres intérêts il a été réélu démocratiquement donc la voix du peuple doit être entendu sinon cela veut dire que le gouvernement de Rajoy et une dictature

  • cambise

    hollande et puigdemont les deux comiques petochard de l annee

    • Peir

      Remarque un peu simple et sans grand intérêt

    • JPMK

      Ah bon , Hollande s'est planqué à l’étranger pour gouverner

  • Alain7878

    Vos certitudes et votre soutien inconditionnel au mangeur de moules frites est assez comique ! La tendance politique reste complètement incertaine. les trois partis indépendantistes n'ont remporté que 47,5 % des voix, obtenant 70 sièges sur 135 au parlement régional, soit deux de moins qu'en 2015. Ils pourront donc gouverner... s'ils réussissent à former une coalition. Or leurs leaders, poursuivis pour «rébellion» et «sédition» pour leur rôle dans la marche vers l'indépendance de la Catalogne, sont pour certains en prison ou à l'étranger. Situation surréaliste d'un petit réfugié d'une lâcheté incroyable qui exige le retour à la case départ comme s'il n'avait rien fait ....formidable le "J'EXIGE" hahahaha Même le Roi dit : "Nous voulons"

    • lekhmervert

      Alain7878 - Vous semblez bien concerné par la situation en Catalogne. Etes-vous espagnol ou avez-vous des intérêts en Espagne ou en Catalogne ?

    • Alain7878

      J'ai vécu à Barcelone plusieurs années pour mon travail, j'y ai gardé des amis et des attaches fortes , un pied à terre également

  • Alain7878

    Il est absurde de prétendre être président d'une région en vivant à l'étranger et plus absurde encore de prétendre exercer ces fonctions depuis l'étranger BAH OUI !
    Il n'y a plus de place pour les appels à la rupture et à l'illégalité, parce que la loi ne le permettra pas et parce qu'ils ne peuvent pas revendiquer l'appui d'une majorité de la société

  • albert83

    il exige planque en brelgique comique

  • RACKAMleROUGE

    quand on s'est tiré comme on l'a fait on n'a rien à exiger. Et puis il y en a marre des petits indépendentistes fachos.

  • Four

    Je fais le voeux de ne plus jamais vous lire. Un journal qui empêche la liberté d'expressions. Vous êtes pire qu'un journal de dictateurs. Adieu et à jamais !

    • Benvoyons225

      Adios.

  • espagnol

    Il s'affiche devant un drapeau européen qui ne reconnaît pas la catalogne indépendante. Cherchez l'erreur.

  • kevpeace

    diviser pour mieux régner ! ! !

Retourner à l’article