La rupture conventionnelle collective est-elle un plan social déguisé?

EMPLOI Des politiques et des syndicats s'alarment de cette possibilité...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • mococo31

    Si les nouveaux emplois correspondent en nombre avec les anciens, ils ne leur correspondent pas nécessairement en termes de compétences. C'est le tribut de la modernisation des techniques et des organisations qu'hélas personne ni aucune entreprise ne peut se permettre d'ignorer.

  • mococo31

    Si les nouveaux emplois correspondent en nombre avec les anciens, ils ne leur correspondent pas nécessairement en termes de compétences. C'est le tribut de la 'modernisation' des techniques et des organisations, qu'hélas personne ni aucune entreprise ne peut se permettre d'ignorer sciemment.

  • poulet64

    Bien sûr que c'est du licenciement déguisé,il y en a qui n'auront pas le choix d'accepter la rupture conventionnelle,ceux qui ont voté Macron vont se mordre les doigts,pour 2018 il n'y a pas d'élections,pensez à sabrer LRM pour les élections Européennes,moi toujours je ne voterai pas pour ces minables.Et j'espère que beaucoup feront comme moi.

  • chilo

    Mince tout les économistes nous annonçaient un progrès historique avec la loi travail .
    Vous avez signé un chèque en blanc a Macron maintenant faut assumer.

    • Lyana

      Beaucoup d'économistes annonçait l'inverse. Ça fait 10 ans que Macron est associé à la politique économique du pays, d'abord au sein d'une commission, ensuite en tant que conseiller du président, puis en tant que ministre et enfin en tant que président de la république, on le saurait déjà si ces idées fonctionnaient.

  • jeanmichel72

    La rupture conventionnelle collective est-elle un plan social déguisé?
    - OUI c'est un plan social mais qui coûte moins chère au patron non ?

    • JupiterLeRoiDesFrancais

      Absolument le Medef en rêvait, Macron sa marionnette l'a fait!

    • Motarde63

      En quoi coute t'il moins cher ? précisez svp !
      Vous ne le pouvez pas parce que c'est faux.Il ne coute pas moins cher mais il va faciliter la procédure en réduisant la paperasse...

  • lsalander

    Bien sur l'entreprise pourra ré-embaucher à moindre cout, les salaires en france sont beaucoup trop haut donc on vire ceux qui gagnent plus pour prendre au raz des pâquerettes, rentabilité. Bientôt ce sera le tour des banques et assurances surtout qu'en plus tout le monde veut ça sur son smartphone !. Des centaines de milliers d'emplois supprimés à long terme, vive le tout numérique et certainement 10 millions de sans emploi puisqu'il n'y aura plus de chômeur avec les futures radiations en masse.

  • lekhmervert

    Je plains franchement les patrons qui doivent supporter certains contributeurs de ce site ! Ca doit pas être facile tous les jours de travailler avec ces staliniens ! Heureusement, rien de tel dans mon équipe !

    • Lyana

      C'est vous qui le dites. Si ça se trouve les plus acharnés de ces contributeurs sont justement dans vôtre équipe !

    • JupiterLeRoiDesFrancais

      Sur terre il n'y a pas que des bénis oui et des lèche c.l, heureusement.

    • JupiterLeRoiDesFrancais

      Tout le monde n'est pas comme les députés bénis oui oui LREM, à applaudir les décisions du Medef, prises par sa marionnette Macron et cela me réconforte.
      Il y a des hommes et des femmes qui se défendent et c'est tant mieux, malheureusement pas encore assez, mais vu les décisions de Jupiter, il y en aura de plus en plus, espérons le. Le banquier finira par nous mettre sur la paille si on ne se défend pas.

    • LiberalRicheEnarqueMeprisant

      Moi je suis invalide, je n'ai donc que ça à faire mais pour que vous disposiez d'autant de temps pour raconter autant d'inepties vous ne devez pas être un très grand patron. Un petit chefaillon ou une profession libérale qui glande toute la journée tour au plus.

    • hypothese

      Je ne sais pas quel âge vous avez mes votre vocabulaire date des années 60. Pas besoin d'être "stalinien" pour comprendre que l'europe du libre échange de Delors qui a ouvert la voie à la mondialisation ne profite qu'aux plus richex qui sont de + en + riches alors que le spauvres sont de plus en plus pauvres. C'est le constat factuel de tous les observateurs objectifs.

  • R69100

    Vous l'avez voulu, vous l'avez eu. Courage encore quatre bonne années.

  • DANIEL60

    Evidemment c'est un plan social déguisé. Les entreprises n'attendaient que cela et Jupiter Macron leur a donné ce qu'ils voulaient alors c'est la fête pour les patrons. Ce n'est qu'un début! Attendons les semaines qui viennent. . .

    • HarleyGirl

      Tout à fait d'accord avec vous ! Cette loi travail est un véritable cadeau aux patrons qui ne vont pas se priver d'en user et abuser, en contournant leurs soi-disant pare-feux au besoin. Le pire c'est qu'ils nous prennent pour des imbéciles en essayant de nous faire croire que c'est pour notre bien !

  • albert83

    Bien sur cela permet le dégraissage a bon compte surtout avec le plafonnement des indemnites PSA qui fait de gros benefices en ce moment au pint de racheter Opel en est l'exemple type

  • JCVERT

    @Marvelous. Ben OUI. Un employé qui perçoit un salaire ça s'appelle un CONSOMMATEUR.

  • JCVERT

    Bof.....Poudre aux yeux que tout ça. Il faut vraiment prendre les gens pour des truffes que de leur laisser penser que simplifier le licenciement permettrait de créer des emplois. L'intérêt pour les entreprises est de pouvoir dégager les seniors dans le cadre de ruptures conventionnelles et de reprendre ensuite des jeunes...beaucoup moins chers. Ce qui est impossible dans le cadre d'un PSE. Par ailleurs, les indemnités conventionnelles retardent l'entrée dans le système d'indemnisation chômage -> Gain pour les Assedic. Du moins était-ce le cas quand j'y suis passé. Il faudra attendre un ou deux ans pour voir les résultats mais je suis plutôt pessimiste pour les seniors. La seule chose qui crée de l'emploi c'est les commandes. Alors qu'ils ramènent la production de la Chine vers l'Europe et là OUI, tout le monde aura du boulot.

  • achilletalon

    Avec ces plans sociaux déguisés, nous allons entrer encore plus dans la société des salariés jetables, ou en marche pour l’être ...

  • vetraz

    Je ris de voir tous ces commentaires étonnés. Vous pensiez quoi? Macron est un politique ancien banquier et une bonne partie d'entre vous pensait qu'il était sincère? Le banquier et le seul personnage qui vous entube plus facilement que le politique. Les seuls qui l'ont vu venir sont les abstensionnistes et ceux qui on voté blanc avec un soupçon de votes par dépit, malheureusement les 2 premiers avaient raison mais leur technique ne sert à rien. Et vous n'avez pas fini de ramasser autant les pour que les contre.

    • hypothese

      Ok je suis d'accord avec vous

  • chilo

    Macron monte dans les sondages , les effets de la loi El komeri vont se faire sentir demain donc les français veulent être au chômage, non,?j'ai rien compris?

    • chrisfer

      C'est vrai Mélenchon et Le Pen sont sûrement plus simples pour toi à comprendre.

  • Trinidad2

    Ça va dégraisser grave, les actionnaires ont faim.

    • lekhmervert

      Pourquoi avant la loi il n'y avait aucun licenciement ?

    • JupiterLeRoiDesFrancais

      lekhmervert, grâce à ces nouvelles loi, les entreprises dépenseront moins pour virer les gens, pour faire plaisir aux actionnaires. De toute façon c’est le Medef qui a écrit cette loi, Macron et ses bénis oui oui de députés, en bonnes marionnettes se sont exécutés pour les faire passer.

    • Motarde63

      @Trinidad2 Stop avec les préjugés : 90% des entreprises françaises sont des PME, donc avec pour seul actionnaire le patron et sa famille.
      @jupiter... Vous dites n'importe quoi, pour licencier il faudra au contraire dépenser plus puisque l'indemnité légale de licenciement vient d'augmenter.
      Alors SVP, avant de débiter n'importe quelle ânerie, prenez la peine de lire de fond en comble les ordonnances, ou au moins les résumés qui en sont fait...

    • JupiterLeRoiDesFrancais

      En parlant d'âneries il semblerait que Pénicaud ne soit pas d'accord avec vous chère Motarde63. Voir le duel Péncaud et Mme Lucet. Les ordonnances sont faites pour supprimer des emploi en coutant moins cher aux patrons à la demande du Medef, elles ne sont pas faites pour créer des emplois.

  • MaisEnfin

    Il serait intéressant de recueillir le témoignage d'un ouvrier En Marche. .. d'être licencié !

    • JupiterLeRoiDesFrancais

      S'il fait partie des LREM il sera super content, ce ne sont que des bénis oui oui.

  • Eno33

    Maintenant nous savons que nous nous sommes fait bernés.... Moi aussi j'ai voté pour Macron, je croyais naïve que c'était l'issue contre notre précarité.... FAUX, quand on a pas l'instruction du verbe, on se fait enfler... On est pas aux us, on est en France.... Trump Macron la même chose... Grrrr

    • lekhmervert

      Vous n'aviez donc pas lu son programme et pas assisté aux débats diffusés à la télévision !

  • Ferdinand2

    Macron nous avait pourtant promis que le réforme du code du travail créerait des emplois. Nous aurait-on menti ?

    • chrisfer

      Du travail est créé pour l'instant, non ?

    • Lyana

      @chrisfer : Non, le chômage augmente.

  • Haducati

    On eu 5ans avec un hyper active (Sarko)
    5ans avec un président trop normal (Holland) ...et la en a 5ans avec Margarite tatcher lol......

  • NotreBonROIMacron

    C'est plus qu'une possibilité, c'est une certitude ! C'est même leur raison d'être !

  • ChrisFromMonterey

    Faut pas rester en France ce pays n'a aucun avenir.

    • Oneworld

      C'est bien vrai quand on voit tout ce qu'on se fait prendre par l'état taxe clope essence alcool tva salaire ça chiffre jusqu'a 300 euros par mois... En clair on se fait taxer d'un pays en déficit dit comme ça c'est du vol non ? Macron tu devrais plutôt chercher à redresser les entreprises (si y'en reste une ??) Française !

    • Benvoyons225

      ChrisFromMonterey - Vous n'êtes pas aux USA par hasard ? USA pays socialement très protecteur ...

  • Xavier76100

    "le ministère du Travail affirme qu’il sera très vigilant pour que ce nouvel outil ne serve pas « d’amorce » à un PSE."
    Sachant que c'est ce même ministère du Travail qui a récemment fourni des modèles de lettres de licenciement pour le patronat....

    • JupiterLeRoiDesFrancais

      Récemment on a appris qu'il y avait des gens du Medef parmi les conseillés de la ministre des licenciements Pénicaud, De toute façon elle a l'habitude son boulot était de virer les gens en temps que DRH et de se faire du fric sur leur malheurs.

  • ctencorepossible

    Je suis dans une entreprise qui avait 5000 salariés au début des années 80 dans un secteur qui comptait dans les 15 000 habitants à 10 km à la ronde. C'est dire que presque tout le monde avait au moins un membre de sa famille qui y travaillait. Pour une production équivalente, elle compte aujourd'hui 800 salariés. Les plans sociaux se sont succédés sans jamais recourir aux licenciements secs. Il s'agissait de plans de préretraite où les salariés étaient payés jusqu'à leur départ en retraite à 90% de leur salaire pendant 5 ans maximum. Depuis 1983 où j'ai été embauché, je n'ai jamais vu quelqu'un travailler au delà de 57 ans.
    Le dernier plan en date auquel j'ai adhéré était différent. C'était il y a bientôt 2 ans, avant cette loi donc, une rupture conventionnelle collective mais comme la loi ne l'autorisait pas à l'époque, ils l'ont appelé "congé mobilité" ouvert à tous mais qui s'adressait aux salariés âgés. On vous payait pendant 3 ans à 80% et on vous donnait une prime de 1 mois de salaire brut par année d'ancienneté. Pour moi cette prime représentait 108 000 euros net. Autant dire que j'aurais perdu de l'argent si j'avais continué à travailler.
    Ceux qui sont partis pendant toutes ces années sont partis dans des conditions enviables mais cette belle entreprise qui faisait la fierté de tous, dont on pensait qu'elle serait pour toujours un vivier d'emplois pour les jeunes du coin n'embauche pour ainsi dire plus personne.
    Nous étions 5000 et nous sommes 800 pour la même production.

    • NotreBonROIMacron

      Et demain vous serez 50 avec pour salaire un bol de riz et 10 euros par jour et sans aucun avantage social....là vous serez compétitifs avec les travailleurs chinois !! Naif va !!

    • ctencorepossible

      Pour les salaires, vous vous plantez. Les salaires ont toujours été très bons car notre production est impossible à délocaliser.
      Avant d'adhérer à ce plan, je gagnais en tant qu'ouvrier 3000 euros par mois. Un gars en production sans ancienneté gagne près de 2000 euros.

  • Tomtomine

    La réponse est dans la question !

  • mafacenligne

    j'ai travaillé pendant 22 ans dans une entreprise de mécanique de précisions ,grace à une formation à l'AFPA ,ou il y avait des gens en reconversions qui avait entre 40 et 50 ans et des jeunes commes moi de 20 à 25 ans ,former les gens ,sait les aider dans le monde actuel ,ne cracher pas sur la bienvaillence ! sinon aller vivre en afrique vous aller voir la différence !!

  • Gaspard78

    Pour PSA, on licencie en France pour embaucher massivement à Casablanca au Maroc c’est de la délocalisation payé avec nos impôts.

  • Kelbotant

    MDR le coq et déjà de retour, je suis plié Bonne nuit.

  • TheUrizen

    Sous Mitterand le terme "mettre au chômage" s'est transformé en "plan social", aujourd'hui le terme "plan social" se transforme en "rupture conventionnelle collective", on joue avec les mots histoire de faire avaler la pillule... Quoi qu'il arrive entre hier et aujourd'hui il y a toujours eut des négociations, que le salarié subit... Le seul but c'est de faire croire que les choses évoluent et avec un moindre coup! Les politiques me font bien rire comme le pseudo nouveau monde de Macron... Comme le disait un certain général de l'ancien monde et qui n'a pas changé avec le temps: "Les français sont des veaux!"

  • ctencorepossible

    Je suis dans une entreprise qui avait 5000 salariés au début des années 80 dans un secteur qui comptait dans les 15 000 habitants à 10 km à la ronde. C'est dire que presque tout le monde avait au moins un membre de sa famille qui y travaillait. Pour une production équivalente, elle compte aujourd'hui 800 salariés. Les plans sociaux se sont succédés sans jamais recourir aux licenciements secs. Il s'agissait de plans de préretraite où les salariés étaient payés jusqu'à leur départ en retraite à 90% de leur salaire pendant 5 ans maximum. Depuis 1983 où j'ai été embauché, je n'ai jamais vu quelqu'un travailler au delà de 57 ans.
    Le dernier plan en date auquel j'ai adhéré était différent. C'était il y a bientôt 2 ans, avant cette loi donc, une rupture conventionnelle collective mais comme la loi ne l'autorisait pas à l'époque, ils l'ont appelé "congé mobilité" ouvert à tous mais qui s'adressait aux salariés âgés. On vous payait pendant 3 ans à 80% et on vous donnait une prime de 1 mois de salaire brut par année d'ancienneté. Pour moi cette prime représentait 108 000 euros net. Autant dire que j'aurais perdu de l'argent si j'avais continué à travailler.
    Ceux qui sont partis pendant toutes ces années sont partis dans des conditions enviables mais cette belle entreprise qui faisait la fierté de tous, dont on pensait qu'elle serait pour toujours un vivier d'emplois pour les jeunes du coin n'embauche pour ainsi dire plus personne.
    Nous étions 5000 et nous sommes 800 pour la même production.

  • Chargement en cours…

Retourner à l’article