Contrôle plus strict des chômeurs: Emmanuel Macron estime qu’il n’y a «rien de choquant»

EMPLOI Le président a précisé qu’il n’accepterait « aucun discours qui consisterait à réduire les femmes et hommes au chômage à des gens qui frauderaient » tout en soulignant qu’il fallait « des règles »…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • jpdops

    Qu'y-a-t-il de choquant?La majorité des chômeurs veulent travailler et cherchent (parfois désespérément) du travail et pâtissent injustement d'une réputation,de la part de gens qui n'ont jamais été confronté au problème du chômage et causée par ceux qui profitent du système.
    Moi j'ai travaillé 42 ans et j'ai toujours été contrôlé d'une manière ou d'une autre avec une obligation de résultat.
    Si débusquer les tricheurs,ça dérange certains,moi ça ne me dérange pas.

  • kloran

    Bonjour ,
    Monsieur Macron et son gouvernement sont pour l'application des lois .Ceci étant , au lieu de stigmatiser les demandeurs d'emploi , je leur suggère de commencer par faire arrêter les délinquants qui arnaquent depuis des années les chômeurs sur le site de pôle emploi en leur soutirant de l'argent via des fausses offres d'emploi et faux mails avec demande de coordonnées bancaires .Que la profession ( qui explique , à mon avis , l'inertie de l'Etat ) de tous les auteurs de ces infractions au préjudice des chômeurs soit rendue publique .

    • Mnemeth

      n’utilisé pas de terme qui sont à la mode et qui ne sont pas applicables à la situation.
      STIGMATISER : (Figuré) Noter d’infamie, critiquer quelqu'un avec dureté et publiquement.
      contrôler une personne n'est en rien une critique de sa situation!

  • sagmore

    Moi aussi je veux un contrôle plus strict de nos politiques.

  • coco89

    Et si on contrôlait tous ces politiques que l'ont leur cousait les poches afin qu'ils arrêtent de se les remplir sur notre dos ' ce ne serait pas mal non plus !!!!

    • Mnemeth

      oui, faut faire les deux

  • Id24

    Je suis assez étonné des commentateurs s'opposant à ce projet. Si l'on suit leur raisonnement, essayer de débusquer les fraudeurs correspond à un flicage des chômeurs : donc ils souhaitent que les fraudeurs fraudent en toute impunité. On peut parler aussi de ceux qui refusent les CDI, de ceux qui cumulent chômage et travail au BLACK (ils sont nombreux), de ceux qui partent en vacances aux frais de l'état entre 2 missions intérim, de ceux qui mentent sur leur déclaration...Un meilleur accompagnement et une surveillance accrue ne peut être que bénéfique pour tout le monde.

    • Alain7878

      Ok à 100%, Parallèlement il faut sans doute que Pôle Emploi se remette en question et se renforce en offrant un vrai soutien aux chômeurs (en tous cas ceux qui en ont besoin ).Pôle emploi comme bien d'autres n’ont pas encore pris en compte l’évolution du marché du travail qui se transforme aujourd’hui avec plus de CDD, temps partiel et intérim, expatriation temporaire ou non dans une vie, on va tous devoir s’habituer à vivre des périodes de chômage et de travail plus ou moins longues et donc vivre des parcours professionnels un peu en discontinu….Cette flexibilité nécessaire n'est pas accompagnée

    • Lyana

      Pas du tout. Et d'ailleurs si vous voulez combattre la fraude, il vaut mieux contrôler d'autres catégories de gens !
      Là on stigmatise encore une catégorie de gens qui sont souvent les plus pauvres.
      On est pas contre un meilleur accompagnement. Mais là ce serait plutôt l'inverse.

    • Motarde63

      Lyana, vous vivez vraiment dans le monde des Bisounours... Je rejoins tout à fait Isaco et Alain, oui il faut controler. Je tiens à préciser que je fais partie des demandeurs d'emploi et n'ai absolument aucun problème à me faire contrôler.

    • Lyana

      Absolument pas, Motarde63, bien au contraire. Si je croyais vivre dans le monde des bisounours, je serais à 100% pour. Mais je n'y suis pas et je sais que la chasse aux fraudeurs fera des victimes collatérales.

    • Motarde63

      Lyanna, les victimes collatérales dont vous parlez sont qui : des demandeurs d'emploi qui ne cherchent pas réellement du travail... Dès l'instant où vous en cherchez de façon régulière, il n'y aura aucune difficulté à le prouver et vous ne serez pas pénalisée... Franchement, je ne vois pas où est le problème !

    • Vivi2110

      Ceux qui refusent les cdi

  • chacal111

    Controler l'activité et l'absentéisme de nos députés

  • Cesaria

    Si Si ça marche bien sur ! En UK, un contrôle très strict dont les Britanniques sont très fiers oui oui . Les chômeurs du Royaume-Uni sont les plus contrôlés; un rdv tous les quinze jours. A ce rdv il faut prouver que tu as passé 35 heures par semaine minimum à chercher un emploi sur le site officiel sinon l'allocation est coupée. RESULTAT, chômage = 4,3% donc ça marche ! L'allocation est un vrai découragement à rester sans emploi, et l'indemnité s'arrête si tu refuses une offre d'emploi proposée par ton conseiller....alain@ : oui il est mieux de travailler, toujours of course !

    • Lyana

      La GB a connu une hausse de la pauvreté à cause de ça.
      Et surtout, la GB n'est pas la France, les règles sont plus souples en terme de logement et d'emploi. Ce sont des freins importants qu'on a en France.

    • Motarde63

      35 h par semaine à chercher un job, c'est pas un peu exagéré ? perso pour l'avoir vécu, quand on y passe déjà 3 ou 4 h par jour c'est un max, après on pête un cable...

    • Lyana

      @Motarde63 : Y passer 35h par semaine, pour certains ce n'est pas encore assez !

    • Motarde63

      Lyana pouvez vous développer svp ? j'ai un peu du mal à comprendre.

  • Alain7878

    Dans tous les pays européens, il y a eu une intensification des procédures de contrôle de la recherche d’emploi et un durcissement des sanctions (nous sommes encore les derniers). Chiffres existent et vous pouvez les consulter sur le site de l’UNEDIC ; les contrôles comme les sanctions ont des effets positifs sur le retour à l’emploi, mais négatifs sur la qualité des emplois retrouvés Pourquoi ? les chômeurs sont incités à accepter des emplois quelques fois un peu moins stables et un peu moins bien rémunérés..la question est donc : Faut-il travailler ou rester à la maison ? quitte à changer de poste ensuite.

    • Lyana

      En France PE a toujours eu une politique de radiation. Les sanctions ont toujours été là et pour l'avoir vécu, ça n'aide pas au retour à l'emploi, bien au contraire ! Il faut avoir été vraiment pauvre pour comprendre. Quand on est pauvre, et contrairement à ce que l'on pourrait croire (à ce que je voyais), la priorité n'est pas la recherche d'emploi. Pourquoi ? Parce qu'un emploi a un coût et que le salaire ne tombe pas tout de suite. Beaucoup de pauvres ne cherchent pas d'emploi parce qu'ils n'ont simplement pas les moyens.

      Ce genre d'incitation ne change rien au chômage. Le chômeur va trouver un emploi puis il va se retrouver au chômage. Ça ne fait qu'augmenter la pauvreté. Il est plus efficace de former le chômeur à un emploi. Il aura moins de risque de retomber au chômage.

    • Alain7878

      Je fais partie des personnes ayant proposé à des employés de convertir leur CDD en CDI, je les ai souvent vu partir en courant car ils préfèrent toucher leurs allocations de chômage… et bien sur…faire autre chose à côté. Ne faudrait-il pas suspendre l’indemnisation chômage en cas de refus d’un CDI ? …Ces personnes n’apparaissent pas dans les 270 000 contrôles annuels…Quant aux personnes les plus fragiles, si elles ne sont pas adaptées au marché de l’emploi actuel il faut les protéger d’une autre façon mais aucune façon faire du nivellement par le bas

    • Alain7878

      Je ne nie pas les difficultés économiques mais en restant à la maison, vous abaissez votre niveau d’employabilité qui est constitué de votre historique (CV) , et de vos compétences dans vos expériences passées….et si on vous compare à d’autres personnes ça sera plus difficile et notamment face à quelqu’un qui a toujours bossé, aujourd’hui, il faut être employable pour avoir un emploi mais également pour le conserver.Donc dites vous bien que quand vous travaillez vous ne perdez jamais votre temps

    • Nicola34

      À Alain, vous devez sûrement faire parti de ces employeurs qui sous payent leur salariés en croyant leur faire un cadeau. Si ils ne restent pas chez vous, c est plutôt parce que le poste que vous proposez n est pas interressant. Quand a pôle emploi et les organismes de formation associés, pour ne pas citer l afpa par exemple, il faudrait déjà commencer par ne pas détourner l argent public en faisant semblant d aider les chômeurs. Et je parle en connaissance de cause, pôle emploi m ayant baladé quand je leur ai demandé une aide pour ouvrir une entreprise, m ayant refusé une formation boucher secteur soi disant en manque de personnel et je ne parle même pas de l afpa qui change la formation pour laquelle on s'est inscrit à l origine, un formateur qui ne connait même pas le métier et le matériel de formation inexistant pendant les 2 tiers de sa durée.

  • Lyana

    PE n'a pas les moyens d'accompagner le projet professionnel de tous les chômeurs. Ajouter des contrôles fera qu'il y aura moins de chômeurs accompagnés. Et ça rajoute une couche dans la stigmatisation des chômeurs.

    La société considèrent mal les chômeurs. Et les employeurs en font partie. La stigmatisation des chômeurs, ça n'aide pas le retour à l'emploi.

    • Alain7878

      1) Attendez de savoir comment seront gérées les choses avant de dire que déjà, ça ne marchera pas. 2) ce n'est pas parce qu'on n'a jamais été au chômage que l'on a rien à dire sur le sujet ...on cotise tous et personne n'est à l'abri 3) si des contrôles existent ( merci beaucoup pour la précision) il s'agit de les renforcer 4) Il ne s'agit pâs de stygmatiier les chômeurs mais de rendre plus efficient le système et ce n'est pas parce que ça ne change pas que c'est mieux

    • Lyana

      1) Je sais comment PE gère les choses, et il ne gère pas grand chose. PE n'a déjà pas les moyens de suivre tous les chômeurs, comment voulez-vous que les conseillers aient le temps de les contrôler ? Et mieux, que voulez-vous qu'ils contrôlent exactement ? A une époque lointaine il aurait suffit de leur demander de conserver les réponses négatives des employeurs. Mais ce temps là est révolu, je ne l'ai d'ailleurs pas connu !
      2) Bien sûr mais les ignorants disent beaucoup plus de bêtises que les autres. Admettez simplement que vous ne savez pas de quoi vous parlez.
      3) Les contrôles se font au détriment du reste. Quand vous voyez votre conseiller PE 1 fois par an et que vous avez besoin de son accord pour concrétiser votre projet de formation pour revenir à l'emploi, vous n'avez pas envie qu'il perde son temps et le vôtre sur l'année écoulée alors que l'important c'est nôtre avenir. C'est démotivant.
      4) Si, il ne s'agit que de stigmatiser les chômeurs. Le problème ce n'est pas les chômeurs, c'est le manque d'emplois. Fliquer les chômeurs au lieu de les soutenir, ça n'a rien d'efficient.

    • Alain7878

      Votre logique est assez incroyable ...je parle de ce que je ne connais pas hahah comme si un le fait de ne pas être malade m'empêche de parler de médecine ...restez bien au chaud dans vos certitudes alors ...J'ajouterais juste que si les contrôles existent déjà mais ils ne fonctionnent pas sans doute parce que les conseillers de Pôle emploi ne veulent pas dénoncer ces fraudes, le corps de pôle de 200 contrôleurs va être passé à 1000. Il faudrait aussi que les conseillers spécialisés de PE entretiennent des relations pros avec les PME, c'est prévu également

    • Alain7878

      à toutes fins utiles et si vous souhaitez retrouver du travail ...je vous encouragerais à être un peu plus souple sur les pattes arrière car votre état d'esprit vous dessert sûrement non ?

    • Lyana

      Oui vous parlez de ce que vous ne connaissez pas. Et c'est tant mieux pour vous. Mais évitez de passer pour un donneur de leçon sur un sujet que vous ne maitrisez visiblement pas.
      Rien ne nous empêche de parler médecine mais il ne faut pas nous prendre pour des médecins !
      Les contrôlent anti-fraude ne fonctionnent pas car les conseillers ne sont pas formé pour ça. D'ailleurs, qu'est-ce qu'un fraudeur ? Comment on sait qui fraude ? Il faut savoir qu'un chômeur qui ne cherche pas activement, c'est très souvent de la démotivation.
      Je suis très souple, c'est PE qui n'est pas assez souple. Et ce qui me dessert c'est la stigmatisation qui joue sur l'état d'esprit des employeurs.

    • Alain7878

      J'ai bien compris que Pôle emploi doit être renforcé afin d'être plus efficace et plus disponible; 1 rdv tous les ans effectivement ce n'est pas bien terrible ...je crois que c'est prévu dans le projet, attendons de voir et restons optimistes...il y a peut-être d'autres organismes qui peuvent compléter PE (assos, chambres de co , etc etc ...)....ne veux pas donner des leçons de morale, je vous fais part de mes interrogations et si je suis là c'est aussi pour comprendre .

    • Lyana

      Sauf que là on ne parle que de contrôler davantage les chômeurs. Encore une fois, on ne fait que stigmatiser.
      Vous dites "attendons de voir", vous parlez d'un projet, mais moi je ne vois que Macron parler de contrôler les chômeurs. C'est de la politique, il stigmatise une partie de la population pour obtenir le soutien d'une autre partie jalouse, envieuse ou que-sais-je encore.

  • fiorina

    Le contrôle des chômeurs oui pourquoi pas !!! mais il faut contrôler également les patrons qui délestent leur personnel pour esclavagiser les polonais et autres .pauvres de la planète et les politiques qui font n ' importe quoi sur le dos des français , sans oublier les gros riches tricheurs qui cachent leurs millions voir leurs milliards dans les paradis fiscaux .

    • Alain7878

      Exact ça s'appelle l'équité mais c'est un peu difficile de régler les problèmes du monde entier en un seul coup de baguette magique ...là on parle du traitement social du chômage, sujet intégré et plébisicté dans le programme électroral de Macron qui depuis le début fait ce qu'il a dit

  • Cesaria

    L'attitude des syndicats est une nouvelle fois déplorable: il faut au moins essayer de nouvelles formules si on veut espérer améliorer la situation, qui n'est pas satisfaisante, loin s'en faut. Leur réaction est plus sclérosée et sclérosante qu'autre chose. Et puis, pour ma part, j'en ai assez de ceux qui jugent du résultat avant même qu'on ait engagé une quelconque modification.....Toujours contre systématique et beaucoup ne savent même pas de quoi on parle ....mais ils sont contre ...quelle tristesse !

    • destartine

      C'est sûr, ça va améliorer la situation: ça va faire baisser les chiffres du chômage.

    • Lyana

      Ou sont les nouvelles formules dont vous parlez ? Il n'y a que de vieilles formules qui ne fonctionnent pas !

    • Alain7878

      Les chiffres existent et vous pouvez les consulter sur le site de l’UNEDIC ; les contrôles comme les sanctions ont des effets positifs sur le retour à l’emploi.

    • Lyana

      @Alain7878 : Les chiffres de l'UNEDIC ne sont pas fiables. Entre les radiations et la non-comptabilisation des chômeurs au RSA, on ne peut pas dire que ce soit très fiable. Les sanctions poussent les chômeurs à sortir du système.
      Il y a peut-être davantage de retour à l'emploi, mais pour combien de temps ? Prendre le 1er emploi venu, ça signifie retour au chômage dans peu de temps. N'allez pas croire qu'un employeur va garder une personne peu motivée.

  • Cesaria

    Il y en a encore qui râlent sans rien savoir : 1) Le régime de protection permet main-tenant d'accompagner la mobilité professionnelle – 2) l'assurance chômage est éten-due aux indépendants et, sous conditions, aux démissionnaires – 3) le système de financement et de contrôle est renforcé afin d’inciter les employeurs comme les de-mandeurs d'emploi à des comportements plus responsables et éviter les fraudes…alors les raleurs de service ….Please ! Out !

    • destartine

      Cesaria
      D'abord, on râle si on en a envie: ça s'appelle la démocratie.
      Ensuite, le but principal de cette mesure est de faire baisser les statistiques du chômage (en mettant des gens à la rue), et de culpabiliser les chômeurs.
      Alors, vos fables à dormir debout...

    • Alain7878

      Dans tous les pays européens, il y a eu une intensification des procédures de contrôle de la recherche d’emploi et un durcissement des sanctions (nous sommes encore les derniers). Chiffres existent et vous pouvez les consulter sur le site de l’UNEDIC ; les contrôles comme les sanctions ont des effets positifs sur le retour à l’emploi, mais négatifs sur la qualité des emplois retrouvés Pourquoi ? les chômeurs sont incités à accepter des emplois quelques fois un peu moins stables et un peu moins bien rémunérés..la question est donc : Faut-il travailler ou rester à la maison ? quitte à changer de poste ensuite.

    • Lyana

      @Alain7878 : J'ai choisi de rester à la maison. Pourquoi ? Parce qu'au final ce sera retour à la case chômage. La seule solution est la formation.

    • Cesaria

      Eh bien les français n'ont pas envie de vous payer à rester à la maison ...POINT

    • Lyana

      Justement, j'ai plus de chance de sortir du chômage avec un diplôme dans un secteur qui recrute qu'en acceptant le premier emploi dans lequel le seul avenir est le chômage.
      On ne combat pas le chômage avec des mesures qui n'ont d'effet qu'à court terme, il faut agir sur le long terme.

  • Alain7878

    Macron poursuit la feuille de route déjà validée par les français lors de la présidentielle POINT les chômeurs ont des "droits et devoirs" comme tout salarié qui rend également des comptes….il n’y a guère que quand on est ’au chômage quand on a jamais de comptes à rendre alors …il est normal de prouver sa bonne volonté pour trouver du travail et si ce n’est pas le cas être sanctionné ….C’est quand même également notre argent et nous n’avons pas envie de retrouver trop de chômeurs sur les plages de Thaïlande ou ailleurs. L'indemnité chômage n'est pas une rente de situation

    • Lyana

      Vous n'avez jamais été au chômage pour prétendre qu'on a pas de compte à rendre. Dès qu'un salarié perd son emploi, la société ne cesse de lui demander des comptes. On l'accuse même parfois d'avoir perdu son emploi !

  • Alain7878

    Des droits.....mais aussi des devoirs....donc on doit justifier de ses recherches.... Et ne pas refuser les postes qui sont proposés (postes en adéquation directes ou indirectes (formations à parfaire)..... Ca existe et c'est appliqué dans de nombreux pays de l'U.E.....Il n’y a que en France que les chômeurs ont des droits mais aucune obligation ! et quand on travaille ? on ne rend pas de comptes ?

    • Lyana

      Vous ne semblez rien connaitre du chômage. En France le chômeur a des obligations et il est radié en cas de manquement à ces obligations.

    • Alain7878

      Les contrôles existent déjà mais ça ne fonctionne pas sans doute parce que les conseillers de Pôle emploi ne veulent pas dénoncer ces fraudes, le corps de pôle de 200 contrôleurs va être quintuplé. Il faudrait aussi que les conseillers spécialisés de PE entretiennent des relations pros avec les PME

    • Lyana

      Non ça ne fonctionne pas parce que c'est inefficace. Comment voulez-vous faire ça ? Il n'existe aucun moyen de contrôle.

  • remisagesse

    100% d'accord pour un contrôle accru et si nécessaire des sanctions à la clé : l'expérimentation a démontré que 90% des chômeurs souhaitent retrouver un emploi au plus vite, mais que 10% de parasites ne le souhaitent surtout pas !

    • Lyana

      Et ces 90% n'ont pas envie de devoir se justifier ni que leur conseiller perde son temps à les fliquer au lieu de les aider dans l'établissement de leur projet professionnel.

  • varaine

    Il faut contrôler en premier les hommes politiques qui passent leur temps à piquer dans la caisse .

    • Alain7878

      et les chômeurs sur les plages de Thaïlande (CF émission M6)

    • Lecomtedehenri

      Balkany ca fait des decennies et toujours la et surtout toujours elu.... Cahuzac " yeux dans les yeux je n'ai jamais eu de compte..." on connait la suite... Et les enveloppes et les malettes en especes des politiques....

  • Lecomtedehenri

    francais travaillez il faut nourir les milliers de migrants qui sont nourris, loges et payes...et pas controles !

    • Cesaria

      Toujours contre systématiquement et beaucoup ne savent même pas de quoi on parle ....mais ils sont contre ...quelle tristesse !

  • claudelouis1

    Il est évident que comme dans TOUT système qu'il y ai des "abus"...Mais il ne faut surtout PAS généraliser... Par contre, parfois il faut _toujours pour certains_ se "salir les mains...

  • Fanibug

    je ne vois pas ou est le problème

    • varaine

      Le problème c'est que ce sont toujours les pauvres qui trinque . Alors qu'ils sont pleinement victimes du libéralisme sauvage .

    • remisagesse

      la fraude ne constitue-t-elle pas un poroblème ?

    • Alain7878

      Macron veut créer une dynamique et redonner de l'espoir. La réforme de l'indemnisation chômage ne se résume pas à plus de contrôles. Les médisants ne voient que ce volet et répandent leur aigreur sur ce forum. Tout homme censé dirait d'attendre pour en savoir plus afin de donner un avis circonstancié. Votre chômage n'est pas le fruit de la politique de Macron. Il faudrait plutôt le chercher dans les décisions politiques prises depuis 36 ans.

    • Lecomtedehenri

      la fraude des politiques et des grosses entreprises represente beaucoup plus que le faible taux des fraudeurs chomeurs... Mais les entreprises engraissent les politiques qui surtout ne font rien pour continuer a percevoir

    • Lyana

      Essayez le chômage et vous comprendrez.

  • BERASA

    Quand on voit ce que dit Monsieur Sylvain Maillard, député LREM de Paris, "il faut qu'il y ait une pénalisation plus importante"... Il n'a jamais dû se retrouver au chômage de sa vie (tant mieux pour lui) et il ne sait pas que c'est un véritable parcours du combattant, émaillé de drames personnels et familiaux à la pelle. La plupart des chômeurs sont des gens responsables qui veulent juste un boulot payé au juste prix, pas des insultes. Il y a sans doute des resquilleurs qui ne veulent pas bosser de toute façon, mais ce n'est certainement pas la majorité et ils ont plutôt recours à toutes les allocations possibles.
    Si l'Etat a besoin de sous, M. Maillard pourrait peut-être commencer par proposer de réduire les indemnités parlementaires et le train de vie de l'Assemblée? Et de pénaliser les députés qui "chôment" plus que les chômeurs qui rament? Idem pour le Sénat, d'ailleurs.

    • varaine

      Exact

    • Alain7878

      Peu importe ce qui sera proposé... Il faut être contre pour que rien ne change jamais. Le monde change, le climat change mais pas les Français ni le journal Le Monde qui est le porte voix de l’immobilisme. Avant ç’était mieux ... quel manque d’imagination et d’ambition.

    • Alain7878

      Quand. le fond de commerce est l'anti-progrès et que la situation commence à s'améliorer la seule façon de garder sa ligne idéologique est de nier la réalité , donc d'utiliser le mensonge. Les insoumis en sont les professionnels du complot ,de la fausse informations , aucune donnée chiffrée ne peut être considérée comme valable ! Ils sont au même point que les partisans des croyances quand la science c'est moderne c'est développée lors de l'Humanisme...

  • BERASA

    hilam +++ D'autres situations, tout aussi ahurissantes, ne manquent pas. Sans compter, les gens qui font des formations techniques assez corsées, censées pourvoir des postes en sous-effectif, et à l'arrivée... rien ! Pcq pour certains employeurs, il faudrait avoir entre 25 et 35 ans, 10/15 ans d'expérience et être payé au SMIC. Ils ne prennent même pas de stagiaires pcq ils seraient obligés de les rémunérer. Alors ils prennent de jeunes ingénieurs premier emploi, qu'ils payent des clopinettes pcq ils ont faim et qu'ils remplacent au bout de deux ans, quand ils demandent une augmentation. Aucune chance pour un homme de 50 ans, pas ingénieur bien que qualifié pour le poste, d'obtenir le job.

  • KIDRUK

    C'est vrai qu'il n'y a rien de choquant. En janvier 1938 Himler fit promulguer une loi concernant les asociaux, parmi lesquel les chomeurs de longue durée et les personnes sans emploi refusant deux offres.
    Dans les camps(et oui ils étaient aussi déportés) les asociaux portaient un triangle noir

    • Alain7878

      No comment ! j'ai honte pour vous !

  • Maghju1769

    800€ d'AAH Macron !
    Maquilleuse, Chambord etc...
    Mets en veilleuse, la Souveraineté nationale c'est moi. Pas toi.

  • Maghju1769

    Fallait le trouver celui-là...
    Pauvre pays !

  • fishy

    Ca veut dire qu'il faudra accepter des emplois au smic au lieu de continuer à chercher mieux?
    super le nivellement par le bas
    encore quelques années et on sera tous au smic

    • Carpinus

      Non pas tous ! pas ses potes! Après le retour des clichés sur ''l'étranger'' les clichés sur ''le chômeur qui abuse'' le chômeur il abuse de quoi? des 8000 euros par mois? des vacances?de l'isf qu'il paye pas ? de quoi abuse un chômeur?? de sa déprime d’être out ? de pas payer d’impôts?de quoi?

    • BERASA

      Oui, j'en connais qui ont accepté, bien contents, des emplois au smic et qui ont continué à chercher mieux. Mais chercher un job prend beaucoup de temps et d'énergie, ce qui n'est pas souvent compatible avec une activité salariée.

    • BERASA

      @Carpinus Oui, le chômeur abuse de sa déprime de ne pas payer d'impôts. Et pour beaucoup, ils exagèrent, ils trouvent que 8000 euros en 6 mois, ce serait déjà pas mal.

  • JeanClaudeKebab79

    C’est parfait monsieur le président de la République !!!

  • scottie

    C'est vrai ça n'a rien de choquant dans une DICTATURE comme la sienne!!

    • Alain7878

      Faut il rappeler que pendant sa campagne à plusieurs reprises , comme nous le rappelle l'article , il a développé son projet de réforme et d'extension du champ de l'assurance chômage ,en insistant sur la nécessité de renforcer le suivi et le contrôle des bénéficiaires .

  • hilam

    une petite histoire : " un homme se voit interdire d'exercer sont métier par la médecine du travail. ce même homme reçois deux offres d'emplois justement dans ce métier. ces proposition sont raisonnables. mais il les refuses invoquant l'avis de la médecine du travail. " cette histoire est vrai. j'en ai été témoin que doit faire pole emplois ? considérer que cet homme ne veut pas travailler ou envisager une autre solution. et bien rien de tous cela l'homme reçu une troisième offre pour le même métier. l'homme manqu'a de peut de prendre son "contacte" de pole emplois par la cravate. voila pourquoi je refuse de généraliser. oui il y a des gens qui travaillent. et oui il y a des gens qui n'ont pas cette chance. mais très peu ont choisis d'être chômeur. et encore moins rêve d'y faire "carrière". et un certain nombre baisse les bras après de nombreuse années de recherches infructueuses, après un nombre incalculable de candidature sans réponse, avec ce sentiment de n'être rien au regard des autres. coupable d'avoir été licencié pour raison économique. coupable de ne pas trouver malgré tant d'effort. un bon à rien ? voila ce que certains pense sans savoir sans vouloir savoir. L'opprobre est si facile quand on travail. jusqu'au jour ou .... la boite ou l'on travail ferme ou délocalise. il faut du temps pour comprendre mais les réponses qui ne viennent pas, le regard des autres que vous sentez avoir changé. La on réalise que l'on fait parti de ceux que l'on a si souvent critiqué entre collègue.

    • Carpinus

      Yes! oui mais maintenant on a la permission express du Calife, jetons l’opprobre sur les chômeurs qui abusent c'est à dire tous les chômeurs....

    • BERASA

      C'est sûr qu'une carrière de chômeur, ça fait rêver. Et le summum du rêve, c'est de se retrouver SDF au bout de x recherches et de petits boulots temporaires qui ne permettent pas de payer le loyer de son micro deux-pièces avec WC sur le palier. La personne en question attend encore (8 ans plus tard) une proposition de HLM en rapport avec ses revenus, a fini par trouver un CDI correct avec 4h de trajet/jour, mais c'est bête, la boîte a fermé fin 2016.

    • Alain7878

      Bien sûr qu'il y a de "vrais" chômeurs qui, pour diverses raisons, ne trouvent pas de travail. Mais il y a aussi de "vrais" resquilleurs qui ne vivent que de "petits deals" et trouvent, comme par hasard, un job au moment où les allocations diminuent !
      Ce sont ces gens qu'il faut cibler.

  • kol56

    Bientôt, tous les immigrés qui ont perdu déjà une partie de leur apl et qui se verront aussi supprimer leurs droits chômage, se rendront compte qu'il aurait mieux fallu voter Le Pen....

  • kol56

    c est quoi un profiteur? une personne qui est indemnisée une misère 500 euros par mois? vous voulez aussi sanctionner ces gens là qui ont le minimum et qui font la queue aux restau du coeur?

    • varaine

      Vous avez raison c'est pitoyable .

  • Chargement en cours…

Retourner à l’article