Contrôle plus strict des chômeurs: Emmanuel Macron estime qu’il n’y a «rien de choquant»

EMPLOI Le président a précisé qu’il n’accepterait « aucun discours qui consisterait à réduire les femmes et hommes au chômage à des gens qui frauderaient » tout en soulignant qu’il fallait « des règles »…

— 

Le président de la République Emmanuel Macron a rendu hommage le 23 décembre 2017 dans un communiqué au travail du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie.
Le président de la République Emmanuel Macron a rendu hommage le 23 décembre 2017 dans un communiqué au travail du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie. — Christophe Archambault/AP/SIPA

Retourner à l’article