111 Contributions

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • kloran

    Bonjour ,
    Monsieur Macron et toutes la bande de politicards ( y compris les élus locaux) trouvent normal de sanctionner un chômeur qui refuse deux offres d'emploi dites "valables " .Autrement dit , Macron et toute la bande de politicards veulent faire accepter à un demandeur d'emploi diplômé un poste de plongeur dans un hôtel , un travail moins payé .De même pour eux , il est normal qu'un peintre chômeur aille faire la cuisine ... . Ceci étant , comme le Président de la République et toute la bande de politicards estiment que cette règle est légitime , qu'ils se l'appliquent à eux même avant de la proposer aux autres et aillent travailler dans un hôtel en qualité de plongeur avec le salaire dévolu normalement pour cette tâche .Un chômeur prendra ,bien volontiers, leur place avec le salaire correspondant à commencer par celle du Président de la République .

  • kloran

    Bonjour ,
    Monsieur Macron et toutes la bande de politicards (y compris les élus locaux ) estiment qu'il est normal de sanctionner un demandeur d'emploi diplômé s'il refuse d'effectuer un bilan de compétences , une prestation dite "de mobilisation vers l'emploi" ( une humiliation et un gaspillage scandaleux d'argent public qui pourrait parfaitement ,au passage ,être utilisé pour augmenter les allocations ),une formation inutile , un stage ( gratuit pendant 2 mois puis avec un sous salaire de 3 euros de l 'heure) , un contrat d'apprentissage (avec un salaire inférieur au SMIC et au minima conventionnel ) puis un autre et ainsi de suite . Ceci étant ,puisque le Président de la République et tous ces politicards trouvent ce principe légitime alors qu'ils commencent par se l'appliquer à eux même avant de la proposer aux autres en réalisant leur bilan de compétences pour enchainer ensuite les formations inutiles , les stages puis les contrats d' apprentissage .Un chômeur prendra bien volontiers leur place et leur salaire à commencer par celle du Président de la République .

  • Alain7878

    Dans tous les pays européens, il y a eu une intensification des procédures de contrôle de la recherche d’emploi et un durcissement des sanctions (nous sommes encore les derniers). Chiffres existent et vous pouvez les consulter sur le site de l’UNEDIC ; les contrôles comme les sanctions ont des effets positifs sur le retour à l’emploi, mais négatifs sur la qualité des emplois retrouvés Pourquoi ? les chômeurs sont incités à accepter des emplois quelques fois un peu moins stables et un peu moins bien rémunérés..la question est donc : Faut-il travailler ou rester à la maison et détruire son niveau d'employabilité ? quitte à changer de poste ensuite. Travailler est la voie royale de l'insertion...le reste n'est que de la poésie

  • wass

    Il est urgent de remettre de l'ordre et de ne pas tout mélanger . Pour chaque cas ,il faut parfois aider à repartir et parfois sanctionner sans pitié . Si cela continue comme aujourd'hui ,nous allons droit dans le mur .

  • 1demon

    Les boites (petites, moyennes, grandes) sont contrôlées... Trésor public, URSSAF, inspection du travail, voir même les médecins du travail etc... pourquoi pas les personnes qui pointes chez " fout rien "

  • hilam

    Et si on contrôlait les entreprise dont les patrons les placent délibérément en limite de faillite juste pour ne rien payer.

  • Lecomtedehenri

    et si on allait dans les quartiers verifier les trafics, les voitures de luxe pour certains qui se declarent au RSA, les entreprises bidons pour ceux qui blanchissent, les avoirs a l'etranger... Oui mais la c'est dangeureux donc on y va pas !

  • Lecomtedehenri

    et les deputes qui ne viennent pas bosser, qui s'amusent sur leur smartphone, qui pointent et qui se barrent illico, les detournements d'argent de nos homms politiques, leurs mensonges, les senateurs, les haut fonctionnaires fantomes, les depenses de l'etat...ca rapporterait pas BEAUCOUP plus ?

  • varaine

    Un avion à 350.000 euros , l'indemnité de 600 chômeurs . Arrêtez de taper sur les pauvres , vous vous trompez de cible .

  • varaine

    Que l'on fasse la chasse aux emplois fictifs de la fonction publique , les ministres et tous ceux qui gravite autour .

  • varaine

    Les retraites exorbitantes des anciens présidents . 10.000 euros pour dormir à l'assemblé nationale etc etc une liste sans fin

  • LEREMOIS

    Si l'on parle de durcir les contrôles , c'est que le boulot n'était pas fait jusqu'à présent ou de manière laxiste. Il est normal de vérifier que les Assedic ne sont pas gaspillés au détriment des véritables "chercheurs d'emploi" et non pour entretenir des personnes qui sont des "quémandeurs d'emploi" en espérant ne pas en trouver jusqu'à épuisement de leurs droits, sans tenir compte de leurs devoirs.

    • Lyana

      Les conseillers PE n'ont pas le temps de voir tous les chômeurs, comment voulez-vous qu'ils les contrôlent ?

  • destartine

    Le surcoût, pour embaucher les personnes supplémentaires qui vont contrôler les chômeurs, annulera l'économie faite sur la radiation de ces derniers (on sait que seulement 14% des chômeurs ne cherchent pas de travail).
    Mesure populiste, dans le pire sens du terme: diviser pour mieux régner.

  • AJOU28

    Q'on commence par couper net toutes les aides destinées aux jeunes, soit disant au chômage, et qui font du trafic en tout genres a longueur de journée et qui en arrivent a en vivre plutôt bien.
    Et puis j'invite tout le monde a se rendre un matin chez Pole Emploi, et regardez autour de vous, vous y verrez toujours la même catégorie de population venir réclamer encore et toujours d'avantage.
    Et pour y avoir travaillé, je sais de quoi je parle.

    • destartine

      Ajou
      Merci de démontrer qu'il y a des racistes à Pole emploi.

    • JacquesUse

      Moi, quand j'y suis allé, et pas plus comme voyeur que conseiller, je n'y ai côtoyé que des gens qui avaient envie de bosser et à qui n'étaient proposées que des annonces souvent obsolètes, pas toujours en rapport avec leurs compétences ou des stages qui menaient à pas grand chose...

    • LiberalRicheEnarqueMeprisant

      Si les conseillers pôle emploi n'aiment pas les chômeurs, cela ne doit pas faciliter la vie des uns et des autres.

  • WillWall

    Titenana:j'ai lu votre post et vous avez raison! Il faut arrêter de payer certains chômeurs qui ne cherchent pas car l'indemnité est trop dissuasive pour la recherche, ce sont des chômeurs professionnels ou fainéants Macron en avait parlé . Beaucoup de chômeurs attendent que le boulot frappe à leur porte ou disent :Pôle Emploi ne me propose rien! Qu'ils se prennent par la main et cherchent réellement. Travail trop loin , et alors ? Si on veut s'en sortir on se bouge.

    • Lyana

      Sauf que pour toucher le chômage il faut avoir travaillé, sauf que le montant est inférieur au salaire et sauf que ça ne dure pas (2 ans max).
      Tout le monde ne peut pas bouger, on ne vend pas une maison et on en achète pas une comme ça en France.

  • jcesar06

    Et si l'on agissez de la même façon avec la CAF pour les parents qui ne surveillent pas leurs enfants casseurs qui coûtent une fortune à la société qui elle doit compenser leurs dégâts.

  • BIGOUDEN35

    Plutôt "Vers un contrôle plus stricte de l'argent versée aux entreprises...."

    • varaine

      Bien vu

  • urbanwolf

    Chaque mois, un chômeur devrait rendre des comptes sur sa recherche de travail. On a tous dans sa famille, un membre de sa famille qui vit au crochet de la société et qui a le dernier iPhone...

    • Lyana

      Non, ne généralisez pas.
      Vous n'imaginez pas la charge de travail que ça va demander de faire ça. Il faudrait au minimum doubler l'effectif de PE, et encore ! Et pourquoi ? Pour s'apercevoir que les employeurs n'embauchent pas assez...

  • hilam

    aux termes de chômeur ou de demandeur d'emploi je préfère celui de prestataire de service. En effet, une personne qui postule pour un emploi propose du même coup ses services. Si tous ceux qui sont aujourd'hui "sans emploi" adopte la posture de prestataire de service alors ceux qui se pose en employeur deviennent demandeur de service. l'employeur se verrait contraint de courtiser les prestataires qui louent les compétences qu'ils recherchent. de plus je ne voie pas un mécanicien faire concurrence à un pâtissier ou un maçon. enfin il faudrait aussi que les patrons arrête de chercher le mouton à cinq pattes (vous savez le gars qui à 25 ans, qui est ingénieur et qui à 20 ans d’expérience). chômeur moi même j'en ai vue de ces "offres" et cet exemple n'est pas le plus extravagant.

  • Fattoyz

    "En cas de refus à deux reprises d’une offre raisonnable d’emploi"
    il faudrait surtout préciser ce qu'ils annoncent "offre raisonnable", c'est clair que le commercial à qui on propose un emploi de manutention à le droit de refuser car il recherche en lien avec sa branche et ses études.
    Et pour tout ceux qui ont Bac +6 ou plus, qui ne trouvent pas de travail, va-t-on leur proposer une emploi en adéquation avec leur niveau d'étude ?
    C'est vraiment absurde, une fois de plus.

    Le gouvernement devrai déjà former le personnel de pôle emploi car pour le coup ils ne servent pas à grand chose. Ayant travaillé au sein de cette administration, c'est effrayant de voir qu'ils n'en ont rien à faire de la personne en face ...

  • LiberalRicheEnarqueMeprisant

    J'espère que ces contrôles fonctionneront de façon plus efficaces et plus humaines que ceux de la sécurité sociale. J'ai une maladie grave et pour chacun de mes déplacements hors département, je dois obtenir l'accord de la sécurité sociale après avoir obtenu celui de mon médecin traitant. Cette démarche prend plus d'un mois à chaque fois et il arrive que l'on ne me réponde pas. Résultat, je n'ai même plus envie d'aller nulle part tellement tout est compliqué. J'ai l'impression que l'on me traite comme un voleur, comme un fraudeur et que l'administration prend un malin plaisir à me pourrir mes derniers mois ou mes dernières années de vie. Quand on m'explique que l'on va davantage contrôler les chômeurs, j'espère que l'on mettra les moyens en face et que l'on ne se contentera pas du moindre prétexte pour leur taper dessus comme sait si bien le faire la sécurité sociale qui n'hésite jamais à rabaisser un malade. Dans ma tête, je ne suis plus un être humain mais un coût qui n'a plus qu'un droit : celui de tout accepter en se taisant. C'est facile de s'indigner quand on a du travail et que l'on est en bonne santé mais dites vous bien que votre tour viendra peut être et là, vous comprendrez qu'être malade ou chômeur, c'est tout sauf une bonne nouvelle.

  • chilo

    Peut être que certains ont votés Macron et qu'ils ont le retour de bâton c'est pas faute de les avoir prévenu..

  • papayoulele

    Dans un couple marié, si un a un emploi et l'autre est en fin de droit du chômage, celui qui est sans emploi n'a pas droit au RSA à la fin du chômage, et se retrouve sans aide; il avait un salaire et après a 0 centimes par mois devient dépendant financièrement de son conjoint;
    Je voudrais parler des chômeurs de 59 ans en fin de droit, qui doivent attendre jusqu'à 62 ans dans le meilleur des cas pour avoir une retraite, et qui en attendant galèrent en faisant des petits boulots pour payer les factures de plus en plus chères;
    et je voudrais aussi dire quelque chose dont personne ne parle jamais mais cela existe, il y a des personnes fatiguées, malades, reconnues handicapées, mais pas suffisamment pour avoir droit à une allocation handicapée, car de se côté là aussi, c'est la galère, on reconnait des handicaps aux gens mais ils n'ont pas droit à l'allocation handicapée, le handicap n'est pas de 80% , mais de 50% par exemple, et doivent se débrouiller par elles mêmes;

  • frenchplayer

    Il faudra m'expliquer comment on réussit à "caser" plus de 3 millions de chômeurs dans une moyenne de 460 000 offres d'emplois proposés par Pôle emploi et ses partenaires ?!

  • papayoulele

    Economie de bouts de chandelles sur le dos des chomeurs. Ils feraient mieux de publier chaque mois les dépense du Chef et Cheffe de l'Etat et de ses Ministres. Les chômeurs qui ont cotisés à une Assurance chômage pour avoir un chômage, et qui du jour au lendemain risquent de perdre leurs droits ils vont vivre avec quoi ? Est qu'il va falloir apprendre à laver les pares prises aux feux rouges ?

  • scoopy

    Les contrôles ne font peur qu a ceux qui ont quelque chose a se reprocher... si les règles sont respectées, il ne peut y avoir de problème.

  • quintal9

    Je suis passé par la case chômage, je peux vous dire que j'ai été catalogué comme étant un feignant de première, et pas par les politiciens. Bien sûr, je ne pouvais pas prouver que je faisais une recherche active. Contrôler les chômeurs en leur demandant de faire un rapport de recherches d'emploi pourrait éviter le genre de considérations que j'ai eu droit. Mais aussi, peut-être que ça permettra aux politiciens de se rendre compte que l'emploi dans sa globalité est en train de disparaître...

    • LiberalRicheEnarqueMeprisant

      Les politiciens d'en moquent puisqu'ils sont révasés. Regardez Ségolène Royale et tous les autres. Vous étiez un fainéant parce que vous étiez chômeur. Je suis un profiteur car je suis très malade.

  • cartim

    Je lui dirait bien ce que je pense à mon "conseiller" ... mais c'est lui qui me contrôle ...

  • cartim

    Chômeur unissez-vous; regroupez-vous!

    • Fattoyz

      C'est ce qu'ils font et cela s'appelle ... Pôle emploi !

  • cartim

    Chercher du travail est un des travail les plus difficiles qui soit. Le chômeur est isolé, tout seul, rame, déprime et doit rester dynamique comme personne !!! A quand une aide véritable de Pôle emploi. A quand des "conseillers" qui ont déjà vécu le chômage !!!!

    • Fattoyz

      +1 tout à fait d'accord

  • Chargement en cours…

Retourner à l’article