Après la polémique sur le Tokyo-Paris de Philippe, le projet du «Air force one» français gelé

DEPLACEMENTS « La Tribune » a annoncé qu’Emmanuel Macron souhaitait acquérir un Airbus A319neo « d’une valeur estimée entre 130 à 150 millions d’euros », financé sur le budget des armées..

—