OM: Les amendes pour surpoids après le réveillon «contraires au droit du travail», selon un avocat

FOOTBALL Où l’on parle diététique, et où l’on découvre qu’Hiroki Sakai ne mange pas de gluten pour mieux dévorer Neymar…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • magnum500

    Ha pourquoi !!!! un footballeur est un travailleur ???? je croyait que le foot était un loisir ou un sport mais apparemment c'est plutôt un passe temps super bien payé sans trop se fatiguer

  • MisterM62

    le droit du travail devrait être adapté en fonction de ta place ... un métier "Star" doit pas avoir les mêmes règles ... je serais outré, et le pire c'est que ça doit être le cas, qu'on prenne en considération la pénibilité des métiers de ces gens qui gagnent des sommes indécentes

  • Sounn

    En même temps à leur échelle ça fait 1€ quoi.

  • jazzphase

    Contraire au droit du travail, dit cet avocat, il n'a donc pas remarqué, que le sport et le football en particulier , sont ignorants du droit du travail, que les agents, joueurs et avocats n'invoquent que si cela parait être à leur avantage.
    Un joueur qui refuse de s'entrainer et de jouer , parce qu’il souhaite changer de club, respecte t'il son contrat de travail ...
    BIZARRE COMME RAISONNEMENT

  • balvic

    L'hygiène alimentaire est une obligation pour les athlètes de haut niveau.
    Quand on voit les délires des joueurs lorsqu'ils marquent un but fait oublier qu'ils sont trop largement payés pour le faire.
    Imaginez les mêmes délires des ouvriers après avoir ajusté une pièces.
    Pour beaucoup moins cher

  • RAF01

    on pourrait appliquer ce principe aux présidents de clubs

Retourner à l’article