«Black Mirror»: Les scientifiques nous confient leurs pires cauchemars pour le futur

FICTION A l’occasion de la diffusion de la saison 4 de « Black Mirror » le 29 décembre prochain, on explore les futurs dystopiques… 

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Libertarian4

    La peur fait vendre. C'est le resume de cet article. Peu d'ouverture d'esprit, et aucune vue sur les avantages de l'evolution biologique et/ou cybernetique. Faible. Surtout pour des scientifiques. Par exemple: si on peut creer un esprit electronique, qu'est-ce qui empeche de simuler le corps, ou le monde physique qui l'entoure ? Cette tache est bien moins complexe que de creer un esprit. 2e exemple: Si on a un ordi dans la tete, qu'est ce qui dit que c'est pour rendre nos pensees publiques? On peut avoir une partie privee et une partie publique, certaines personnes pourraient tout ouvrir, d'autres tout garder sous cle. La diversite, jamais entendu parler ? Bref, ici le sens critique est plus le sens du cirque qu'autre chose. Remarquons qu'internet faisait peur en 2000... Le Francais entre dans l'ere du progres a reculons. Nul.

  • achilletalon

    Le pire cauchemar avec les nouvelles technologies est pourtant incroyablement décrit dans l'apocalypse (Jean 13) avec des implants dans le corps (main droite ou front) pour le prochain système économique d'argent virtuel et d'identification des individus. Ce futur arrive à grands pas.

  • lachesis96

    Des pathologies nouvelles ; il y en a trop, déjà!!

    Car, trop de pollutions, trop de produits chimiques, trop de médicaments chimiques, etc.

    ET, trop d'inégalités ; et, disons-le : trop d'injustices.

  • jano 02

    c est déja parti ,les puces plus intelligentes que certain humain et de beaucoup !!!

  • olivier42

    ce n'est pas totalement de la science fiction, cela existe deja concernant ce point de vu « Des pathologies mentales nouvelles apparaîtront». certaine personnes sont deja accro a leur animal de compagnie. alors il y a fort a parier (et selon les arguments de Serge Tisseron) que ce qu'il prédit devienne réalité avec des machine qui serait semblable a l'homme.

  • pierre789

    Leurs commentaires d'ailleurs n'ont rien de scientifique, ce sont plutôt de la philosophie, c'est à dire de la spéculation intellectuelle dénuée de tout fondement scientifique

  • pierre789

    Je ne vois pourquoi les scientifiques ont peur. C'est de la science-fiction qui reste à inventer pas de la science.
    les puces dans le cerveau en complément de mémoire ou interface, ça reste à inventer et peut être même impossible.

Retourner à l’article