Menaces de mort, protection policière... Le quotidien à risque des journalistes au Mexique

MEDIA D'après le dernier rapport de Reporters sans frontières, le Mexique est le deuxième pays le plus dangereux pour les journalistes, derrière la Syrie...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Logik007

    Ça a commencé en France dans nos zones de non droit.

  • MrBlue

    En France ils risquent quoi les journalistes? Au pire un accident de brushing???

  • nobaone56

    chacun son métier à risques !

    • Ketzalcoatl

      Mais c'est bien là le souci : informer les populations ne devrait pas être un métier à risque !

Retourner à l’article