Assurance-chômage «universelle»: Les cinq questions-clés de la négociation

EMPLOI La promesse d’Emmanuel Macron suscite beaucoup d’interrogations...

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • Kareewan

    Un peu démissionner pour plusieurs certes .Mais ce que je remarque même si je bosse de temps en temps c'est que rien ne fait l'envie de bosser non seulement sa va être encore plus taxer mais le pire dans tout sa dès que tu fait un peu d'argent on te le déduit de par tout . Pourquoi n'est il pas complémentaire dans la limite du raisonnable.

  • Kelbotant

    allez feu sur les pauvres, comme dit son conseiller Attali éliminons les pauvres en premier.

  • cqfdlogic

    vous voulez taxer les contrat court? bon alors je ne ferais plus de contrat court
    en fait plus de contrat du tout et je m arrange avec qq heures supplémentaires
    je ne donnerais pas sa chance a un chômeur d entrer de l entreprise et de faire ses preuves
    trop de lois tuent la loi
    trop de protections tuent la protection !!

    • pomlnb

      Les 7 mois de période d’essai ne suffisent pas pour donner sa chance ? Les statut d’indépendants ne suffisent pas pour absorber les aléas ?

  • Alycia

    nain porte quoi, ménnant vla k'Yvon assurer l'fromage, nan mais allo quoi

  • Liloobol

    Quand on a la chance d'avoir un travail on le garde on ne demissionne pas.

    • pomlnb

      C’est idiot. Vous prenez la place d’un salarié motivé et vous plombez la performance de votre entreprise à rester là où vous ne vous plaisez pas. L’emploi a vie, c’est fini.

  • varaine

    Les salariés qui vont payer pour les patrons , elle est bonne celle là , on est sauvé avec un président comme ça ..

  • racheliane

    encore une usine a gaz qui se dessine. Je suggère un schéma simple pour le volet emploi: la:fin des prélèvements divers et variés, fermer les parasites qui vivent dessus (pole emploi, RSI et autres) et chacun se débrouille en se couvrant s'il le souhaite avec une assurance privée fonctionnant comme une mutuelle . Le tout assorti d'une période de transition de 3 ans

    • tatitartine

      Vraisemblablement vous ne savez pas comment fonctionnent les mutuelles ?

  • alanossi75

    L'idée de rémunérer en cas de chômage et quelque soit la cause est juste.
    Car même quelqu'un qui a démissionné à cotisé et donc devrait avoir droit au chômage au prorata de ce qu'il a cotisé au moins.
    De même actuellement les fonctionnaires qui démissionnent ou qui sont démis de leur fonction ne touchent rien.
    Si c'était le cas beaucoup je pense franchiraient le pas et cela favoriserait la mobilité tant desiré actuellement.

    Il n'y a qu'à experimenter et voir ce que cela donne sur un échantillon représentatif denla population.

  • olivier42

    "certains indépendants pourraient simuler une perte d’emploi afin d’être indemnisés."
    allé voir sur les marchés et vous verrez les forains si ils déclarent tout. je dirais que c'est 60 a 80% de black

    • tatitartine

      Exactement, et beaucoup d'indépendants finiront leur carrière tranquillement avec 4000 euros par mois sans scrupule car ils connaissent bien les lois (beaucoup disent en avoir
      marre) et que je sache 4000 c'est bcp plus que 1000 euros..alors que pour retrouver du travail ils sont mieux placés de par leurs relations que le simple salariés. Mr Macron pensez y.

Retourner à l’article