A la Maison du Bitcoin, «depuis septembre, ça ne désemplit pas»

REPORTAGE Le bitcoin a dépassé ce jeudi les 15 000 dollars, alors que de nombreux Français commencent à s’y intéresser…

— 

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • acrouan

    L'invention de cette monnaie virtuelle a été géniale. Au fur et à mesure que la demande fait que l'on se rapproche des 21 millions de Bitcoins (limite buttoir) le Bitcoin augmente de valeur et comme ceux qui en ont déjà s'empressent de les conserver en voyant leur valeur monter, l'augmentation de valeur est mathématique. Question : Qu'adviendra-t-il de sa valeur quand les 21 millions auront trouvé acquéreur et qu'il n'y aura plus que des échanges ? Comment les banques - qui commencent à s'y intéresser vont-elles prélever leurs commissions ? - That is ....J'ai hâte de le voir à défaut de le savoir.

  • Orlon81

    La nouvelle ruée sur l or,ou il n y a aucun controle et ou l argent sale coule a flot juste de l illusion en plus.
    Sans compter le nombre de carte graphique pc qu il faut pour miner ont appel ça une ferme de minage cela fait monter la consommation électrique juste pour du vent.

  • urbanwolf

    Système pyramidale. La richesse d'un pays, c'est à dire, sa production de devise, s'appuie sur sa réserve d'or. Le bitcoin ne repose sur rien sauf celle de ceux qui commencent à investir. Il suffit que des personnes ayant des milliers de bitcoin, voir des millions, retire tout et ça fera un effet comme une baignoire qu'on vide.

    • Biubou

      Il y a longtemps que les monnaies n’ont plus de rapport avec un quelconque stock d’or...
      Après ça semble clairement spéculatif et je ne savais pas que le nombre était limité. Ceci explique la montée exponentielle. Pour partie au moins, je pense.

    • ArlequinJoyeux

      Il va falloir vous mettre a jour, lse sont les banques qui créent la monnaie, sans tenir compte des réserves d'or qui sont la propriete des Etats.

      Quand au fait d'avoir des "millions de bitcoins", cela prouve que vous n'y connaissait vriament rien.

    • janpolek

      La montagne de monnaie "papier" qui court à travers le Monde est bien trop gigantesque pour être convertible en or, il faudrait encore beaucoup prospecter.
      Le Bitcoin repose complètement sur du vent, sur la crédulité des possesseurs, cela ne peut donc que se terminer par un grand PLOUF.

    • pomlnb

      Oui, vous avez tout faux sur l'étalon or, ça n'existe plus depuis longtemps. De fait, l'euro ou le dollar n'est pas moins virtuel que le bitcoin - ces monnaies n'ont de valeur que parce que le marché leur en reconnait. D'ailleurs, le franc, qui n'est plus reconnu par la Banque de France n'a plus aucune valeur - de même que le mark de l'Est ou l'ancien rouble. Et si vous regardez les crises en Amérique du Sud, vous pourrez voir qu'une monnaie nationale qui s'effondre complètement, ce n'est pas inédit.
      Les monnaies nationales sont construite sur du vent, il suffit juste de faire tourner des imprimeries pour en fabriquer. Un billet de 20€ coûte très peu d'argent et de temps à fabriquer, il n'a aucune valeur intrinsèque. A l'opposé, un Bitcoin contient en fait pas mal de travail, donc d'investissement en CPU et de consommation électrique - fabriquer un Bitcoin est très loin d'être gratuit.
      C'est d'ailleurs pour ça que le Bitcoin et les autres crypto-monnaies attirent tant. Elles ne sont pas liées à un pays et à son économie ou à sa politique, mais simplement au marché. Il ne peut pas y avoir d'inflation avec le Bitcoin, puisqu'il est impossible d'émettre des Bitcoins - l'algorithme prévoit 21 millions de Bitcoin, pas un de plus. La BCE peut indéfiniment diminuer la valeur de vos euros en faisant tourner la planche à billet (ce qui la dévalue et crée de l'inflation), c'est par sa construction même impossible avec le Bitcoin. En Europe, on s'est habitué à ne pas intégrer l'inflation dans les raisonnements, mais dans certains pays, c'est une réalité : entre le début et la fin du mois, votre argent ne vaut plus la même chose. On a oublié les crises monétaires en Amérique du Sud ou l'Allemagne avant la montée du nazisme où il fallait une brouette de marks pour aller acheter du pain ou la Turquie des années 90 où l'industrie touristique n'acceptait que le dollar ou le mark, tant la monnaie nationale s'effritait en un mois.
      Cette limite est unique dans l'histoire des monnaies. Elle n'existait même pas avec l'étalon or - si vous aviez 1% de l'or mondial en 1900, vous en avez mécaniquement moins en 2017, puisqu'entre temps on a découvert de nouveau stock d'or. Avec le Bitcoin, si vous avez 1% du stock, vous avez 1% du stock jusqu'à la fin des temps. De fait, si les monnaies devaient un jour revenir à un étalon, un bon candidat serait une crypto-monnaie plus que l'or. D'où le fait que les banques commencent maintenant à s'y intéresser.

    • sebribo

      il suffit de vendre UN ou DEUX bitcoins pour que le cours baisse. Ok ça remonte vite, mais l'effet est immédiat. D'ailleurs, quand le cours a passé 10K, tous les principaux sites sont "tombés en panne" tellement ça vendait. Et il suffit de réfléchir deux minutes pour comprendre que ces pannes sont volontaires. Si vous vendez vous videz les caisses de cash des plateformes d'échange. Le bitcoin est effectivement une grosse arnaque, mais n'importe qui peut en tirer profit pour le moment. En revanche c'est vrai que je n'y mettrait pas toutes mes économies, il faut être fou ou inconscient.

    • Nimportequi

      Pour faire suite au commentaire assez complet de pomlnb :
      Il est vrai que cette limite est unique, mais pas encore atteinte. Donc pour le moment, il est difficile d'en voir les effets autres que ceux spéculatifs du fait de l'approche de cette limite.
      Il n'en reste pas moins, comme cela a été souligné qu'une monnaie, crypto ou "classique" (sachant que les principales sont également dématérialisées maintenant à plus de 75%) ait une valeur il faut que celle-ci soit reconnue, que les gens aient confiance en celle-ci.
      Le jour où cette monnaie est interdite le cours s'effondre. Je ne dis pas que ça va arriver, ni même que ce sera tenté mais je vois mal les états laisser faire une nouvelle monnaie sur laquelle ils n'ont pas de prise et qu'ils ne peuvent pas taxer, devenir prépondérante. Le fait que les banques commencent à s'y intéresser est à double tranchant. Cela valide aux yeux des économistes et de la population de façon générale la "réalité" de cette monnaie mais va également pousser les états à tenter soit de légiférer soit de partiellement la contrôler. Sans parler de la concurrence, ethereum et autres. Bref, malgré les avantages présentés, il existe des incertitudes énormes, et l'investissement est risqué.

Retourner à l’article