11 Contributions

  • Le commentaire doit comporter 2 à 5000 caractères.
  • Le commentaire ne doit pas comporter de liens externes à 20 Minutes.

Consultez la charte et les règles de modération des commentaires

  • beejee78100

    il faudrait aussi mettre une machine a café dans chaque box ou tout au moins des boissons

  • Pollux17

    Accusé ne veut pas dire coupable

  • Racagneux

    Il suffit de mettre les avocats dans le box, à coté de leurs clients. Ils pourront correspondre en direct et ils arrêteront de nous les casser. Beaucoup à dire sur le rôle de certains membres de cette corporation. Défendre le droit soit, mais défendre l'indéfendable........

    • tonton67

      tout à fait !

    • BERASA

      Bonne idée! Mais je croyais (innocemment!) que c'était aussi une protection pour les accusés, pour éviter qu'ils se fassent descendre en plein tribunal.

    • yatropdec

      et comment l'avocat s'adresse au juge?

  • lionelbis

    Il y a pire : les jugements par visioconférence, y compris au pénal.

    • yatropdec

      en quoi est ce pire? ce n'est utilisé que quand les 2 parties sont ok il me semble

  • hetiare1

    Les raisons évoquées ne tiennent pas debout

  • OncleBen

    Elles sont pas belles ces querelles de bisounours ?

  • Chris4411

    Faut-il des box spéciaux et des tribunaux spéciaux uniquement pour faire plaisir aux avocats au détriment de la sécurité. Tout les détenus ne sont pas de dangereux délinquants mais ils ne sont pas tous des anges.
    Qui peut le plus peut le moins donc il est nécessaire de prendre la sécurité adapté au pire des cas

  • neverwrong

    Les avocats sont décidément une des pires espèces qui soit.
    Ils n'ont honte de rien, se réfugiant derrière des lois et de la mauvaise foi

  • bazas

    Pas de vitres.....??? alors des barreaux pour la sécurité

  • hictorique

    Au total cela revient à 90909 euros le box !
    Certains s'en mettent plein les poches avec cette histoire ..........

  • RAF01

    les vitrages sont aussi là pour la sécurité des inculpes, mais çà, les avocats n'en parlent pas.

Retourner à l’article